Des marques féministes, aux mensurations réalistes

Avec la loi de modernisation du système de santé, le gouvernement oblige à signaler les retouches sur les publicités. Depuis le 1er octobre 2017, la mention « photographie retouchée » est obligatoire sur tous les clichés à usage commercial ; le but étant de ne plus proposer une image erronée du corps humain.

Poussées par de nouveaux élans féministes et « body positivistes », certaines marques suivent le mouvement et ralentissent sur l’utilisation de Photoshop. Ce qui est le cas d’Asos : le géant de la vente en ligne ne retouche plus les vergetures sur ses mannequins. Une petite révolution qui nous rappelle que certaines marques sont déjà bien plus en avance sur le sujet.

Neon Moon

La marque de lingerie Neon Moon a décidé que les tailles ne seraient plus un complexe ! La solution est de ne plus définir sa lingerie avec des tailles classiques, mais à travers des compliments. Depuis mai 2017 la marque encourage les femmes à avoir confiance en elles via une initiative originale. Pourquoi complexer quand on achète une culotte en taille « fabuleuse » ou un soutien-gorge en taille « charmante » ? Hayat Rachi, créatrice de la marque, avait pour conviction de lutter contre les complexes et les standards de beautés figés. Le motto de la marque est « vous êtes belles, peu importe votre taille ». Neon moon a décidé de s’engager dans une démarche body-positive. Cette démarche est accompagnée par le compte Instagram de la marque qui présente ses nouvelles pièces avec des mannequins dans des tailles très variées.

© Neon Moon

Lonely

Helen Morris avait pour mission en créant la marque néo-zélandaise Lonely en 2009 de célébrer et d’aimer les corps des femmes. Toutes les photographies de la marque sont garanties sans retouches. Les mannequins sont présentées avec leurs tatouages, leurs rougeurs, leurs rides et leur cellulite. Ces clichés authentiques, contrairement aux campagnes publicitaires des grandes enseignes de lingerie, prônent l’acceptation de soi, la beauté et la diversité de toutes les femmes. Depuis quelques années, la marque de sous-vêtements Lonely a décidé de bousculer les codes de la lingerie avec le Lonely Girls Project : pas de rembourrages, pas de push up ! Un hasthag a été lancé sur les réseaux sociaux #lonelygirlsproject pour encourager les femmes à se prendre en photo en sous vêtements.

© Lonely

 

Marieyat

La marque Marieyat présente une large variété de sous vêtements androgynes qui défient le regard masculin. Des sous vêtements unisexes, des sous vêtements novateurs, confortables et sensuels. Petit à petit, les silhouettes des femmes reprennent leurs droits.

© Marieyat

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés