Street Style – Ce que portent les festivalières bruxelloises

Lors du Brussels Summer Festival, nous avons été confronté·e·s à des tenues diverses et variées ; des plus extravagantes aux plus chic. Voici un échantillon des looks qui ont retenu notre attention, expliqués par les femmes de goût qui les ont élaborés.

Les festivals perdus au milieu de la campagne sont devenus les temples des expérimentations stylistiques. Les couronnes de fleurs, vestons en daim et shorts à frange sont presque devenus les incontournables – ou must-have­ – de toute bonne adolescente qui se respecte lorsqu’elle profite des concerts estivaux. Mais ce qui différencie le BSF des autres festivals, c’est qu’il se passe au cœur de la capitale belge, après les heures de bureau. Il a donc le mérite de faire venir le public tel qu’il est, tel qu’il s’habille tous les jours, tel qu’il se montre quotidiennement à son entourage. Les festivalier·ère·s se présentent donc dans leur plus simple appareil ; celui de leurs fringues normales.

Entre le Mont des Arts et la Place de Palais, notre regard s’est attardé sur trois festivalières qui avaient ce petit truc en plus, ce je-ne-sais-quoi qui fait flancher n’importe quel adepte de la mode qui admire le sens du goût d’autrui.

La simplicité

Pour la jolie Myrthe, l’important est de pouvoir bouger. Le confort et la sobriété sont les deux atouts qu’elle recherche dans toutes ses tenues. Pas question de faire des chichis, il faut pouvoir vivre au gré de ses envies, avoir un esprit libre dans un corps libre de ses mouvements. La coiffure à moitié décoiffée témoigne de son besoin d’être débarrassée de fioritures pour aller à l’essentiel. La jeunesse, la fougue et la soif de vivre se ressentent dans toutes ses associations de matière et de couleurs. Elle vous donne un conseil ; si comme elle vous souhaitez vous sentir à l’aise dans des vêtements chics et solides, n’hésitez pas à faire une razzia chez Monki !

Sofia Touhami (c) Maze Magazine
Sofia Touhami (c) Maze Magazine

Le grain de folie

Le style de Manon se base sur ses coups de cœur. Elle aime porter des choses qui sortent de l’ordinaire, et sélectionne ses articles avec son cœur plus qu’avec sa tête. L’énergie qu’elle dégage se ressent tant dans son sourire que dans les motifs qu’elle adore combiner dès que l’occasion se présente. Elle n’a aucune marque favorite, aucun magasin incontournable ; là où son regard est attiré, elle n’hésite pas à s’engouffrer. Elle aime construire ses tenues avec une base de noir ou de beige, puis y ajouter l’accessoire qui fera exploser son look. Les couleurs varient en fonction des saisons, les tons chatoyants ne sortent que par temps estival. En Belgique, elle a donc plus souvent l’occasion d’arborer des couleurs sombres que sa crinière flamboyante éclaire de mille feux !

Sofia Touhami (c) Maze Magazine

L’authenticité

Valérie met un point d’honneur à être sincère dans ce qu’elle dit et dans ce qu’elle porte. Ses tenues disent tout d’elle ; elle se veut détendue, épanouie et bien dans ses baskets. Elle a tendance à acheter ses vêtements dans des boutiques de seconde main, pour redonner vie aux textiles oubliés. Cette femme jeune et dynamique a décidé de garder sa couleur de cheveux la plus naturelle possible. Pourquoi s’encombrer de colorations et balayages destructeurs lorsque la vie a décidé qu’elle arborerait de magnifiques cheveux argentés ? La première impression physique et le premier contact verbal correspondaient totalement, Valérie est une femme cool qui s’assume et qui ne se prend pas la tête.

Sofia Touhami (c) Maze Magazine
Sofia Touhami

Directrice de la communication, tout droit venue de Belgique pour vous servir. Passionnée de lecture, d'écriture, de photographie et de musique classique.