Rencontre avec Bétina Orsetti : une “mini business woman” étonnante et attachante

A tout juste 23 ans, ce petit bout de femme surprend par son parcours et sa soif de travail. Elle est en effet à la tête d’une agence parisienne florissante et cumule plusieurs casquettes, notamment en tant que make-up artiste et mannequin. Elle nous raconte avec passion et humilité son parcours et l’histoire de son agence.

Parle-nous un peu de toi : quel est ton parcours ?

J’ai toujours voulu m’orienter vers un milieu artistique, ce milieu m’a toujours attirée. Vivre de ses passions, c’est un peu le rêve de tous et j’ai voulu me donner une chance. Je me dis que j’aurais toujours la possibilité de faire quelque chose de plus « classique » si cela ne fonctionne pas, mais je ne voulais pas regretter et me lancer !

J’ai donc hésité entre une école de théâtre (j’en ai fait durant quatre ans) ou bien m’orienter vers une école de maquillage artistique et je ne regrette pas ce dernier choix aujourd’hui ! J’aime aussi beaucoup voyager, j’ai parcouru la Nouvelle-Zélande durant cinq mois après l’école, cela m’a permis de me poser et de savoir réellement ce que je voulais faire de ma vie « d’adulte ».

Quand et comment t’est venue l’idée de créer ta propre agence ?

B&O est née il y a un an maintenant. J’étais alors modèle lors d’un shooting d’une jeune créatrice et nous avons bien accroché avec le photographe Henri Buffetaut (qui est maintenant devenu mon associé). Nous avions les mêmes idées sur le monde de la mode, des mannequins, des métiers artistiques en général et à partir de plusieurs déjeuners, longues discussions artistiques et de quelques shooting communs, nous nous sommes dit qu’il y avait quelque chose à faire pour que tout le monde y trouve son compte.

As-tu rencontré des difficultés à monter ton agence ?

Tout s’est fait petit à petit, elle grandit de jour en jour et ce grâce à la contribution et au talent de chacun. B&O existe grâce à des talents qui nous font confiance. Pour le moment, nous avons eu la chance de ne connaître aucune difficulté majeure.

Ton parcours professionnel (mannequin et maquilleuse) constitue t-il un atout majeur pour ton agence ?

Oui évidemment et pour différents aspects. D’abord, je sais mettre à l’aise les modèles, les orienter et les mettre en confiance surtout pour les plus timides par exemple ! Durant le moment make-up, il y a une intimité qui se créée automatiquement avec les modèles, ce qui est top pour le bon déroulement du shooting, et c’est toujours le moment préféré de la journée d’une mannequin, je le sais ! Ajouter à cela le fait que je suis de toute façon présente sur la totalité des shooting me permet d’avoir un œil sur l’intégralité du projet.

Photo donnée par Bétina elle même

Peux-tu nous expliquer quels sont les principaux rôles et missions de ton agence ?

B&O a pour mission de rendre la vie plus facile aux jeunes créateurs et aux marques. Nous leur organisons de A à Z leur shooting, en leur constituant une équipe sur mesure, adaptée à leurs besoins. Tout cela pour une enveloppe raisonnable que nous fixons ensemble et qui permet à chacun d’être payé convenablement.

Nous proposons également d’établir un réseau entre ces marques afin qu’elles puissent partager les coûts de leur shooting. Par exemple : une marque de vêtements peut tout à fait avoir besoin de quelques bijoux. Ce qui permet d’avoir un shooting avec plus de moyens mais à moindre frais. Nous réalisons également des books pour les modèles et les comédiens.

Peux-tu nous expliquer le fonctionnement interne de l’agence ? Y a-t-il une hiérarchie ou une organisation particulière ? Par exemple, si un client se tourne vers vous, comment cela se déroule pour répondre à ses besoins, ses envies ? 

Henri et moi même décidons de tout ensemble. C’est important qu’il n’y ait pas de hiérarchie justement, nous travaillons en équipe. Le déroulement est très simple, nous sommes en contact la plupart du temps, puis nous fixons un premier rendez vous entre les créateurs afin d’étudier leurs besoins et de leur proposer dans les jours suivant un devis complet ainsi qu’un moodboard d’inspiration. Si le tout est validé, nous organisons souvent un second rendez-vous peu de jours avant le shoot avec le(s) modèles choisi(s) afin de faire des essayages ou tout simplement de leur faire part du projet en direct.

De combien de personnes se compose ton équipe ?

Nous sommes deux fondateurs, Henri qui est photographe et moi ; puis nous travaillons avec deux vidéastes, deux autres photographes, une seconde maquilleuse lorsque je suis sur d’autres projets, une coiffeuse ainsi que différent(e)s modèles.

En quoi ton agence est-elle innovante ?

Je pense que cela facilite beaucoup la vie de nos jeunes créateurs, qui ne savent pas forcément à qui s’adresser ni comment afin de constituer une équipe de shooting. Le fait que nous nous adaptions à leur budget est aussi quelque chose de nouveau car c’est très souvent le contraire, leur petit budget est boudé par les photographes et les équipes. Nous essayons de trouver le meilleur rendement possible afin de leur assurer le meilleur travail possible et cela malgré leurs petites bourses.

Comment décrirais-tu ton agence ?

C’est avant tout un collectif de passionnés et d’amis prêts à changer un peu les choses dans ce monde artistique parfois superficiel, pour laisser place à la réalité du milieu. Nous aidons les jeunes créateurs à se lancer et ils nous aident à vivre aussi de nos passions. À la fin, tout le monde y trouve son compte et surtout dans la joie et la bonne humeur !

Exemple de shooting organisé par l'agence Bo-agency
Exemple de shooting organisé par l’agence Bo-agency

Avez-vous des projets en cours ? Si oui, peux-tu nous en parler ?

Oui, notre projet principal du moment est une collaboration avec le web-magazine et e-shop « Les Petits Frenchies ». C’est un vendeur multi-marques made in France. Ce site va nous proposer à leurs différentes marques afin d’organiser les shooting.

Y a t-il un projet qui t’a particulièrement marqué et sur lequel tu as adoré travailler ? 

J’ai beaucoup aimé travailler sur la campagne Pofineur, les deux « créas » sont adorables. Nous nous sommes beaucoup amusés sur ce shoot et leurs produits sont top ! Le miel de Paris a été aussi une chouette expérience. Nous avons découvert les coulisses de la fabrication du miel, c’était extra, un vrai privilège, surtout à Paris. Mais pas de jaloux, je les aime tous !

Comment s’organise une journée type de travail ?

Nous avons deux types de journées différentes. Une plus classique, où nous sommes en train de démarcher, repérer les nouveautés dans les salons, où nous allons à la rencontre des jeunes créateurs, où nous alimentons les réseaux sociaux, trions nos photos. Et une plus originale, où nous sommes en shooting à l’extérieur ou en studio.

Qu’est ce qui te plaît dans ton travail ?

Le fait de toujours rencontrer de nouvelles personnes, d’être en contact permanent avec les nouveautés, ce qui sort de l’ordinaire. J’aime également beaucoup le travail en équipe.

Comment êtes vous parvenu à faire connaître l’agence ?

C’est principalement grâce aux réseaux sociaux, mais aussi grâce au bouche à oreille. D’où notre envie d’être proches de nos clients ou de nos associés, pour que tout le monde soit satisfait. C’est notre bon esprit d’équipe qui fait que nous gardons un lien permanent avec nos clients. Nous suivons alors les évolutions de nos shooting et pouvons potentiellement faire leurs prochaines campagnes.

Pensais-tu un jour être à la tête d’une agence ?

J’ai eu la chance de pouvoir me créer le métier que je voulais faire. J’ai toujours aimé le maquillage et être modèle, mais j’ai aussi toujours voulu avoir un œil sur tous les domaines qui me plaisent comme la mode, le mannequinat, les petits créateurs innovants. L’agence que nous avons créée nous permet d’associer toutes nos passions. En ce sens, cela ne semble pas impossible d’être à la tête d’une agence qui est le fruit de cette passion.

Travailles-tu sur des projets plus personnels qui te tiennent à cœur ?

En dehors de l’agence, je suis toujours mannequin, ou make up free-lance, ce qui me permet de rencontrer de nouvelles personnes tout en restant dans mon domaine.

Si tu devais faire un bilan aujourd’hui, que nous dirais-tu?

Qu’il est assez positif pour l’instant, mais qu’il nous reste toujours beaucoup à faire. C’est un métier où j’apprends tous les jours.

As-tu de nouvelles idées pour l’agence ? Y a t-il des choses à changer, à améliorer ?

Il y aura toujours des choses à améliorer ou changer, nous sommes en perpétuelle recherche de nouveautés, mais nous espérons surtout que notre réseau continue de grandir.

Dans l’avenir, que peut-on vous souhaiter à toi et bo-agency ?

Un bel avenir ! Que l’on réussisse à s’associer à de nouvelles personnes et que la fidélité de nos clients perdure. 

Exemple de shooting organisé par l'agence Bo-agency
Exemple de shooting organisé par l’agence Bo-agency

 

Exemple de shooting organisé par l'agence Bo-agency
Exemple de shooting organisé par l’agence Bo-agency