Le Pavillon des Canaux, lieu de vie au cœur d’un quartier

Posé au bord du canal de l’Ourcq, le dénommé Pavillon des canaux est une maisonnette semblant sortie de nulle part. Ancienne maison de l’Intendant des canaux,  vidée et délaissée pendant plusieurs années, elle a été transformé de la cave au grenier pour devenir un lieu de vie charmant.

Le Pavillon des canaux est une bouffée d’air frais dans la grisaille parisienne. Le bâtiment  détonne dans le paysage, par les nombreux graffitis qui ornent sa façade. En passant le pas de la porte, l’impression d’être entré par effraction dans le salon d’un inconnu est peut être la première idée qui nous effleure l’esprit. Si l’on s’engage plus loin et qu’aventurier dans l’âme, on  monte les escaliers, cette même impression persiste. On passe alors tour à tour par  la salle de bain, la cuisine et les chambres. Si le lieu est étonnant à première vue, l’accueil chaleureux et l’ambiance détente mettent rapidement très à l’aise. Roman le responsable des lieux nous en parle.

Comment et d’où, est née l’idée du Pavillon des canaux ? 

Sous ses airs de petite maison, le Pavillon des Canaux a été pensé comme un troquet 2.0, comme un havre de paix en réponse à la folie des échanges virtuels. Le projet s’est voulu en respect avec les 130 années d’histoire que renferme le bâtiment comme lieu de vie et de travail pour l’Intendant des Canaux. Un grand ménage de printemps et un coup de baguette magique l’ont transformé avec une idée directrice : réaliser un endroit où l’on peut travailler ensemble et une maison de vacances où tout le monde est invité.

Quel est le fil conducteur pour le choix des expositions et évènements qui s’y déroulent ? 

Nous avons trois grands axes de programmation pour le Pavillon des Canaux qui se retrouvent derrière une bannière unique : « Être une maison défricheuse de tendances, conviviale et divertissante où l’on fait tout comme chez soi, en mieux ».

Notre maison permet avant tout de découvrir de nouvelles façons de travailler, de consommer, de s’informer. On s’intéresse à toutes les nouveautés qui apparaissent sur la toile et on invite les nouveaux entrepreneurs à venir discuter avec tous les curieux du quartier et tous les bosseurs/vaillants qui ont besoin d’un coup de main, d’une oreille, d’un soutien. La maison 2.0. se traduit d’abord par son coffice, espace de travail ouvert à tous avec la fonctionnalité d’un bureau, le confort de la maison et la convivialité d’un café. Le Pavillon est un lieu connecté, mais avant tout connecté à autrui, au quartier qui l’entoure et à toute l’émulation des esprits qui passent le pas de la porte de cette petite maison.

Les quatre murs de cette maison abritent également plusieurs fois dans l’année des cycles thématiques. Le Pavillon se transforme alors. Il donne vie, met à l’honneur, rend hommage ou nous fait découvrir tout un univers. Cela va de la redécoration complète de la maison à une carte sur mesure en passant par des expos, des ateliers, des tables rondes, des projections, des animations, des soirées.

Nous organisons aussi des évènement sous le label Pop Meuf, autour des femmes dans la culture pop, de Virginies Descentes à Beyoncé. C’est un label d’évènements pour filles éclairées et les hommes libérés. On y propose des débats, des expos, des tables rondes, à l’heure du thé ou de l’apéro. Art, féminisme et pop culture se rencontrent dans un seul lieu pour parler de nos icônes d’hier et d’aujourd’hui, ou mieux, pour les rencontrer en vrai.

Quels produits utilisez vous pour votre carte ? 

Nous essayons de prendre soin des papilles de nos clients tous les jours de la semaine au Pavillon des Canaux. Notre café vient de chez Lomi, artisan torréfacteur parisien, notre thé du français Bourgeon, nos pâtisseries sont réalisés artisanalement par Rachel’s Cake à Paris, tous nos plats du jour, salades, soupes et tapas sont faits maison. Nous réalisons également nos boissons maison (bissap, jus de gingembre, jus d’oranges pressées). Nous privilégions les circuits courts quand c’est possible, et ingérons au fur et à mesure des produits bio à la carte (la moitié de notre carte des vins est bio par exemple). Nos prix sont doux : 2€ l’expresso, 9€ la tarte et 24€ le brunch.

Qui sont les personnes qui fréquentent le Pavillon des canaux ? 

Cela dépend des jours, du temps et de la saison !

Au Pavillon on croise des habitants du quartier, on croise des promeneurs et des familles (surtout le mercredi et les week-end)

Le matin les free-lance, les auto-entrepreneurs, les creative workers et les étudiants viennent s’attabler avec leur café et leur ordinateur. Ceux-là restent aussi à l’heure de l’apéro lorsqu’il y a une table ronde ou une conférence.

D’autres viennent dessiner, écrire, photographier ou s’inspirer du Pavillon et de sa déco pleine de charme. Les bloggeurs et les instagrammeurs rencontrent les curieux cosmopolites tout au long de la journée.

Les soirs de fin de semaine ce sont les fêtards de tout Paris qui viennent envahir ce lieu où l’on se sent comme à la maison et l’on y fait la fête, presque, comme dans son appart.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés