Unique, comme tout le monde

« Avoir du style » veut généralement dire « suivre le mouvement ». La dernière tendance ? On aime et on achète. Après les New Balance, on a tous (ou presque) fait l’acquisition d’une paire de Stan Smith. Dans cette masse de tendance et de marque à profusion on tente tous, à notre façon, de se démarquer…

Après tout notre style c’est notre identité. Certains font la différence avec un look totalement décalé ou avec un détail physique. Les tatouages et les piercings sont un parfait exemple de ce désir d’unicité. Pourtant l’engouement du tatouage est tel, qu’être tatoué aujourd’hui n’a plus rien de singulier.

Il émerge alors des styles qui se détachent de cette masse et de la tendance imposée. Ces styles, dits alternatifs, sont des styles qui ne correspondent pas aux « normes » de la tendance établie. Être porteur d’un style alternatif permet une affirmation identitaire, une certaine liberté et l’origine peut provenir d’une revendication, quelle qu’elle soit.

Pourtant, à tous prétendre à l’exception, ne serions-nous pas tous pareil ? En effet, les adeptes de ces styles distinctifs sont de plus en plus nombreux. On peut alors se demander s’ils ne deviennent pas petit à petit des styles conformistes.

Depuis quelques années déjà, le grand mouvement qui représente plutôt bien ce qu’est un style alternatif est le mouvement hipster. Dans les années 40 il désignait des amateurs de jazz et était au départ un mouvement plutôt culturel. Entre hippie punk et bobo, les hipsters font partie d’une sorte de contre-culture. L’idée première du mouvement était le rejet total du mainstream et la volonté d’avoir une identité culturelle et vestimentaire propre. Nomades, chics et geeks, c’est comme cela qu’on les définit.

Depuis les années 2000, ce style est devenu la nouvelle « branchitude », alors la tribu des hipsters s’agrandit petit à petit, perd en particularité et fini par devenir, totalement mainstream. En effet, il n’est pas rare de croiser au coin de la rue un barbu avec une chemise à carreau et un bonnet.

Dans la société actuelle, il y a un renouvellement permanent des stéréotypes et c’est ce qui nous oblige, tous, à renouveler régulièrement nos positionnements identitaires. Les choix sont très nombreux mais la grande tendance du moment est le style Hipster.

Alors même si les idées premières de cette contre-culture ne sont pas partagées, le look lui est entièrement copié. Finalement, pas si alternatif que ça.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés