Musique en bref – Électro symphonique, voyage lunaire et spleen britannique

Tous les quinze jours, la rédaction fait le tour pour vous des dernières sorties musicales.

Orchestre Lamoureux / Thomas Roussel – Ed Banger 15 

Retour en avril dernier au Grand Rex : les musiques du label Ed Banger Records se voyaient réinterprétées version symphonique par les soixante-dix musiciens de l’Orchestre Lamoureux, alors dirigé par Thomas Roussel, tous vêtus pour l’occasion de costumes noirs et baskets blanches. Ce crossover inédit, bien que cohérent, marquait alors le début de nombreux DJ set et shows à travers le monde pour célébrer comme il se doit les 15 ans du label mené par Pedro Winter aka Busy P. Il est désormais possible d’écouter cette reprise brillante sur les plateformes de streaming ainsi qu’en vinyle. Ce live a été reproduit et enregistré à la Seine Musicale, un travail d’orfèvre rigoureux qui fait honneur aux grandes compositions de ces noms qui font et ont fait la musique électronique française. De Baby I’m Yours de Breakbot, à Signatune de DJ Mehdi, en passant par Waters of Nazareth de Justice, cette composition met en lumière toute la subtilité d’une musique savante, offrant un rendu représentatif et harmonieux de ce qu’Ed Banger Records a pu produire au cours de ces quinze dernières années. Pouvions nous rêver d’une plus grande consécration ? Il ne reste plus qu’à attendre les 20 ans du label.

Sortie : 23 novembre 2018

Coups de cœur : Fantasy / By Your Side (Breakbot), Embody (SebastiAn)

Caroline Fauvel

 

Jacco Gardner – Somnium

En 2013, le prodigieux Jacco Gardner réalisait, du haut de ses 24 ans, le plus belle hommage possible aux génies pop des 60’s, Syd Barett en tête. Mais à trop s’y frotter, avec un second album plaisant mais ne parvenant pas vraiment à se détacher de l’exercice de style,  l’ennui commençait à pointer le bout de son nez. C’était sans compter sur l’arrivée de ce concept album totalement instrumental, qui s’écoute comme la bande-originale d’un.. livre. En effet, Somnium (“Le Songe ou l’Astronomie Lunaire”) est un roman de l’astronome Johannes Kepler, parue en 1634. Considéré comme l’un des premiers romans de science-fiction,  avec un soupçon d’ésotérisme et beaucoup de philosophie, il permet au Hollandais de s’émanciper enfin de ses modèles pour toucher à des sphères nouvelles. Une aventure spatiale au pays des synthétiseurs analogiques qui fait rêver plus haut que les cieux.

Sortie : 23 novembre 2018.

Coup de cœur : Eclipse

Camille Tardieux

 

The Good, The Bad & The Queen – Merrie Land

Infatigable Damon Albarn. Moins d’un mois après avoir bouclé la dantesque tournée de Gorillaz, le leader de Blur revient avec le deuxième disque du supergroupe The Good, The Bad & The Queens, onze ans après le premier opus. Toujours entouré de Tony Allen (Fela Kuti), Simon Tong (The Verve) et Paul Simonon (The Clash),  Merrie Land dépeint une Angleterre post-Brexit amère, en forme de fête foraine sur le déclin. Paroles engagées et production soignée (Tony Visconti, à qui l’on doit notamment les plus beaux disques de Bowie) baignent ce tableau tout en sobriété et en subtilité, profondément mélancolique et résonnant avant tout comme le portrait intime d’un Albion aujourd’hui menacé. Hymne à l’ouverture, la tolérance et la diversité, cette suite de belles chansons poétiques prouve, plus que jamais, que la musique est un des plus bel acte de résistance qui soit.

Sortie : 16 novembre 2018.

Coups de coeur : Merrie Land, Lady Boston,  The Last Man To Leave

Camille Tardieux

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.