PLAYLIST – Aznavour le géant

Photo : © BELGA PHOTO / NICOLAS MAETERLINCK


Il était un monument de la chanson française, infatigable, avec au compteur 180 millions d’albums vendus : Charles Aznavour est mort ce lundi, à 94 ans. Retour en dix titres sur une carrière hors normes.

Je m’voyais déjà (1961)

Personne ne croit en Charles Aznavour lorsqu’il se lance en solo dans les années 1950, après avoir été le pianiste d’Edith Piaf. On lui conseille de rester dans l’ombre, et d’écrire pour les autres. Cette chanson, qui fait partie de ses premiers grands succès, est une revanche.

 

Ma perchè (1963)

Français, anglais, espagnol, allemand, italien… Charles Aznavour a su conquérir le monde en chantant dans beaucoup de langues différentes. Rien qu’en italien, c’est une quinzaine d’albums parus. Ma perchè est l’adaptation italienne de la chanson Et Pourtant.

La bohême (1965)

Charles Aznavour est né et a vécu à Paris, presque toute sa vie. Son plus grand succès est une histoire, mais aussi un message d’amour à la ville.

 

Hier encore (1965)

Aznavour, c’est aussi celui qui a parlé le premier des sujets que l’on abordait pas dans les années 1960. La vie à deux, l’ennui, et la vieillesse.

 

Qui ? (1966)

Aznavour a chanté l’amour, dans la joie comme dans la peine.

Emmenez-moi (1967)

Le pays des merveilles, il nous y a emmené jusqu’au bout. Jusqu’il y a quelques semaines, Charles Aznavour était sur scène au Japon, même à 94 ans, des problèmes de mémoire et de surdité. Toujours avec la même énergie.

Mourir d’aimer (1971)

Chanson inspirée par le suicide d’une enseignante accusée de détournement de mineur parce qu’elle aimait un lycéen. “Je voulais lutter contre la bêtise et les esprits bourgeois“, confiait Charles Aznavour.

 

Comme ils disent (1972)

Je suis un homo, comme ilsdisent.”  Même quatre ans après Mai-68, il n’est pas évident de parler si ouvertement d’homosexualité. Charles Aznavour l’a fait.

 

Ils sont tombés (1975)

Shahnourh Aznavourian, tel est le nom d’origine de Charles Aznavour, fils d’immigrés arméniens. 60 ans exactement après le début du génocide des Arméniens par les Turcs, le chanteur rend hommage à celles et ceux qui sont tombés. Charles Aznavour n’obtiendra la nationalité arménienne qu’en 2008.

 

Sur ma vie (1955)

Repris par Fred Astaire ou Sinatra, auteur pour Piaf, Bécaud ou Juliette Gréco, en duo avec Liza Minelli, France Gall, jusqu’à Kery James et Grand Corps Malade : Charles Aznavour, c’était aussi avec et pour les autres.

Kevin Dufreche

Directeur-adjoint de la rédaction. Radiophonique, parait-il !

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés