Musique en bref – Fraicheur d’automne

6lack

Tous les quinze jours, la rédaction vous offre un tour d’horizon des toutes dernières sorties musicales.

6LACK – East Atlanta Love Letter

Annoncé depuis plusieurs mois et défendu par deux singles plus que prometteurs, le second album de 6LACK est finalement sorti le 14 septembre. C’est dans l’ambiance cotonneuse de l’alternative R&B que le chanteur de 26 ans se livre à nouveau sur l’amour, la rupture et la dépression, en posant sur les productions hypnotisantes et minimalistes auxquelles il nous avait habitués. Si l’univers demeure inchangé, la vulnérabilité et la tristesse semblent plus assumées, l’homme davantage résigné. Seule Seasons, en featuring avec Khalid, brise un peu l’atmosphère fantomatique de l’album avec un sample tout en douceur et des paroles emplies d’espoir. East Atlanta Love Letter s’écoute après la fête, dans cet instant de flottement entre le jour et la nuit, quand la fatigue se fait sentir mais que l’esprit y échappe.

 

Sortie : 14 septembre 2018

Coup de coeur : Sorry, Switch, Seasons

Lara Noble 

Youssoupha – Polaroïd Experience 

On croit au destin ou on n’y croit pas, mais certaines coïncidences sont pour le moins troublantes. Il semblerait que des forces supérieures s’arrangent toujours pour nous envoyer un excellent album de Youssoupha dès qu’Eric Zemmour jouit d’une surexposition médiatique. Polaroïd Experience livre les instantanés de la vie d’un rappeur qui a tout vécu, mais a encore soif de vivre. Une plume acérée dont on ne doute plus aujourd’hui des instrus audacieuses. On met de côté temporairement les prods de beatmakers pour faire place à des instruments francs, purs, oscillant entre le jazz et l’orchestral. Et sur ces sonorités neuves, un père, un homme, un amant, un militant, un immigré, un poète s’expriment, tous d’une même voix. Youssoupha est de retour, la première bouchée vous procurera un plaisir… instantané.

 

Sortie : 4 septembre 2018

Coup de coeur : Devenir vieux

Sofia Touhami

 

Motorama – Many Nights

Depuis maintenant six ans Motorama a su s’imposer comme une figure symbolique de la musique russe. Après cinq albums plus impressionnants les uns que les autres, Motorama réitère la recette du homemade avec Many Nights enregistré dans les studios du groupe. La formation porteuse du label Talitres mène à merveille cette composition vaporeuse et représentative des précédents travaux de la formation : une réussite. Entre musique électronique empruntant à la new-wave et rythmiques plus audacieuses, Motorama a su tirer partie de cette empreinte plurielle qui lui est propre, comme en témoigne les morceaux Many Nights ou Voice from the Choir. Une chose est certaine on ne manquera pas la tournée du groupe qui débutera courant octobre en France !

 

Sortie : 21 septembre 2018

Coups de coeur : Many Nights, You & The Others

Caroline Fauvel

 

 

Alt-J – Reduxer

Reduxer marque peut-être l’apogée de l’art du remix. Enchaînant les collaborations prestigieuses, presque taillées sur-mesure, Reduxer est –employons les grands mots- un délice auditif. Il est le plaisir de retrouver les mélodies d’Alt-J et celui de découvrir la vision d’un artiste sur un morceau. Lomepal, Kontra K, Rejjie Snow, Little Smiz… la liste des rappeurs et rappeuses est longue. Les différents flows viennent se caler sur le rock de l’album avec majesté et beaucoup de force, pour des interprétations inédites, offrant parfois plusieurs versions d’un même morceau. Relaxer prend un nouveau tournant, et même un nouveau nom pour le coup. Au yang il faut un yin, à l’allure sombre de Relaxer manquait la lumière de Reduxer. L’équilibre est rétabli, et Alt-J a déclaré sa flamme à ses influences, entre rap et hip-hop.

 

Sortie : 28 septembre 2019

Coups de coeur : 3WW (feat. Lomepal), In Cold Blood (feat. Kontra K) 

Noémie Villard

Grand Blanc – Image au Mur

Après un premier album prometteur, sombre, électrique, « dans l’urgence », Grand Blanc a passé l’épreuve du deuxième album ce 14 septembre dernier. Promu de manière audacieuse par un premier single profond et touchant, Ailleurs, s’étirant sur 10 minutes, le groupe évolue avec ce nouvel album. Animés par la volonté de faire de la musique dans les meilleures conditions d’entente possible, le groupe s’est notamment isolé un mois dans une maison en Normandie. L’album est dominé par une certaine quiétude, voire une certaine douceur malgré la présence de titres percutants. Plus évasif que son prédécesseur, Image au Mur poursuit le fil rouge tissé par Grand Blanc, celui de la mélancolie. Méditations sur l’époque, introspection ou simple poésie, Image au mur passe la seconde avec succès, malgré un manque d’efficacité ponctuel dans les textes.

 

Sortie : 14 septembre 2018

Coups de coeur : Les îles, Isati, Dans la peau

Victor Costa

Noémie Villard

Bordeaux

Rédactrice en chef de la rubrique musique et étudiante en master numérique à Bordeaux. Passionnée de musique et de photo.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés