Maze in France #13 – Big Wool, spleen hivernal

Chaque lundi, Maze vous propose de découvrir un.e artiste qui monte quelque part en France. Cette semaine, direction Angers avec le groupe Big Wool qui a sorti son premier album éponyme, le 2 juin 2017, sur le label Kütu Records.

Nouveau poulain du label clermontois Kütu Records, le groupe angevin Big Wool rassemble cinq musiciens venant d’horizons musicaux différents : Maxime Dobosz (San Carol), Guillaume Le Cahain (Coco Grrrls), Nicolas Zambon (VedeTT), Vincent Lechevallier (Pony Pony Run Run) et Baptistine Bariller (Scènefonia).

 

Le 2 juin, le quintet angevin Big Wool a sorti son premier album éponyme, enregistré aux studios angevins de l’île d’Amour. Cet album, les cinq membres du groupe le décrivent souvent comme né de l’hiver angevin. Et au gré des huit titres, Big Wool dévoile bien une atmosphère brumeuse, où l’on se réchauffe à leurs mélodies bien léchées.

Cet album est traversé par les années 1990, oscillant entre post-rock, folk et shoegaze. Un mélange maîtrisé et équilibré où les mélodies se posent avec délicatesse, portées par une voix languissante. Mais jamais assez pour tomber dans la complainte d’un chialeur.

 

Avec douceur, on plonge au cœur d’un spleen fraîchement poétique. On se lance dans un voyage saisissant bercé par une musique évocatrice de paysages enneigés, de nature isolée. A l’instar du très abouti The Fall. Un morceau de plus de 7 minutes où l’on ressent toute la maîtrise de Big Wool de l’art de la montée puissance. Une esthétique sublimée par le saxo.

En concert le 18 juillet à la Cale De La Savatte à Angers.

Pour suivre l’actualité du groupe, c’est par ici.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés