Les clips du mois – Février 2019

Nouveau rendez-vous ! Désormais, Maze revient chaque mois sur les clips qui ont fait l’actualité. Voici pour commencer sept pépites, hivernales et éclectiques.

The Chemical Brothers – Go To Keep On par Michel et Olivier Gondry

Un nouveau clip de Michel Gondry, vidéaste de génie devenu entre temps grand cinéaste, c’est toujours un événement. Mettant en image la nouvelle petite bombe des Chemical Brothers, il marque ainsi leur quatrième collaboration en vingt ans. Une danse endiablée qui commence façon Climax de Gaspard Noé avant de finir en délire surréaliste, entre trompe-l’œil, abstraction de la matière et fondue au blanc. Irrésistible.

Camille Tardieux


Pépite – Tant de peine par Robin Lachenal

« Ne dis rien, pas de mots d’amour et pas de mots amers » : on déroge aux paroles du morceaux pour faire notre déclaration au nouveau clip de Pépite. Le duo pop-romantique continue d’explorer les terres sinueuses de l’amour en mots et en images. Ils sortaient la semaine dernière le clip larmoyant de Tant de peine pour annoncer leur album Virage qui sortira le 12 avril prochain. Derrière la caméra, Robin Lachenal, à qui l’on doit notamment le beau Brutalisme de Flavien Berger, éponge le chagrin à coups de plans magiques et d’illusionnisme amoureux. Comme si Méliès avait vécu au temps de la couleur et des paillettes, la magie sentimentale opère dans une vidéo qui réussit à nous hypnotiser. On navigue entre océan de larmes animées et amour haute-voltige sur un titre mélancolique aux allures vintage. Comme une carte postale d’amoureux oubliée qui s’animerait pour faire revivre le souvenir. Tout compte fait, Pépite réussit à nous embaumer le cœur sans trop de peine et même plutôt avec joie.

Pauline Pitrou

Rilès – Marijuana par Rilès et Giovanna Gorassini

Après avoir fait la tournée des festivals l’été dernier, ce mois de février marque le retour de Rilès. Le rappeur rouennais vient de sortir un nouveau single intitulé Marijuana, premier extrait de son futur album. Le clip, véritable trip sous influences, est une réussite visuelle. Ode au cannabis ou rêve psychédélique, le jeune rappeur se paie un guest star de choix avec l’apparition remarquée de Snoop Dog. De quoi réaffirmer les ambitions internationales de l’artiste qui a récemment signé avec le label américain Republic Records. Quelques jours à peine après la sortie de ce clip, Rilès a annoncé son retour sur scène avec The Tiger Tour, sa nouvelle tournée. Premier rendez-vous, le 19 mars prochain à Cologne !

Marie Da Silva

James Blake – Mile High par Nabil

Le quatrième album de James Blake était (très) attendu. Annoncé seulement quelques jours avant sa sortie, Assume Form pourrait s’apparenter à une énième introspection de l’artiste s’il n’avait su s’entourer des meilleurs collaborateurs pour bousculer les attentes de ses fans. Bien sûr, on y retrouve le piano et l’ambiance onirique propres à l’artiste, qui accompagnent ses envolées lyriques. Mais il joue aussi avec les codes, à mi-chemin entre trap, chœurs de gospel et sonorités électro, à l’image du premier clip de l’album, Mile High, réalisé en featuring avec Travis Scott et Metro Boomin, où James Blake se plaît à rêver. Alors que Travis Scott le rejoint dans un café, ils se trouvent rapidement projetés dans l’espace le temps du titre. Dans cet univers parallèle, seuls les visages des deux chanteurs sont visibles alors qu’ils interprètent le titre dos à dos, dans leur intimité propre. Une allégorie poétique de l’album, véritable invitation au rêve.

Marie Crabié

King Gizzard & The Lizard Wizard – Cyboogie par Jason Galea

Après plus d’un an d’absence (une éternité pour un groupe qui a publié 13 albums (!) depuis 2012), le roi gésier revient en version synthétique dans un clip délirant. Naviguant quelque part entre Phantom of The Paradise, Orange Mécanique, les Doors et Kraftwerk, gageons que ce Cyboogie et son ambiance rétro-futuriste vous emporteront très loin, jusqu’au bout de la nuit et au delà des étoiles, sur un dancefloor intergalactique que même les membres de Starfleet ne sont pas prêts de trouver. Paré au décollage !

Camille Tardieux


Miel de Montagne – L’amour par Insomni Club

C’est le jour de la St. Valentin que le producteur Miel de Montagne a déversé une avalanche de tendresse sur le petit monde de la pop française en dévoilant son nouveau clip sobrement intitulé L’amour. Après avoir surfé sur les vagues dans son tube Pourquoi pas qui l’a révélé au grand jour, le jeune artiste revient sur sa terre de prédilection : la montagne. L’artiste s’offre une balade sur les pistes à la recherche de son âme-sœur, croisant dans la poudreuse des femmes aux combinaisons kitsch qui ne le regardent même pas, il opte finalement pour une idylle hivernale avec un bonhomme de neige. Si Miel de Montagne ne semble toujours pas avoir trouvé l’amour, nous, on l’a retrouvé le temps d’un clip..

Pauline Pitrou


Anna Of The North – Leaning On Myself par Noah Lee

Sorte d’hommage appuyé au clip mythique Karma Police de Radiohead, mis en scène par Jonathan Glazer et lui-même inspiré par la séquence d’ouverture du Lost Highway de David Lynch, le nouveau clip d’Anna On The North mélange taxi nocturne, petit bétail et présence angélique. Et ce n’est sans doute pas un hasard si le titre se clôt sur un extrait du Requiem de Ligeti, désormais affilié aux séquences du monolithe dans 2001, l’odyssée de l’espace de Kubrick.. Cinématographique jusqu’au bout des ailes.

Camille Tardieux

Camille Tardieux

ÉTUDIANT EN MASTER MUSICOLOGIE ET EN COMPOSITION ÉLECTROACOUSTIQUE A BORDEAUX. AMOUREUX DES SONS, DES MOTS ET DES IMAGES, DE TOUT CE QUI EST UNE QUESTION D'ÉMOTION, DE RYTHME ET D'HARMONIE.

2 commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.