L’aventure nocturne d’Hugo, par Bertrand Santini

Hugo de la nuit écrit par Bertrand Santini et publié aux éditions Grasset Jeunesse, est un roman jeunesse qui depuis avril 2016 ne cesse de surprendre les lecteurs. L’histoire d’Hugo rencontre un beau succès et a dû être réimprimé. Cette réimpression est un réel plaisir tout d’abord pour les yeux, puisque la couverture est magnifique, elle porte en elle la promesse d’une intrigue renversante. L’étrange aventure d’Hugo mêle réel et fantastique, humains et fantômes, drame et comédie…

Hugo est un enfant qui vit avec ses parents dans un beau domaine, malheureusement le terrain est menacé car il détient du pétrole. C’est grâce à une plante rare que le père pensait mettre le domaine en zone protégée, mais un matin, il la retrouve arrachée. Par qui ? Pourquoi ? Ne les laissera-t-on jamais en paix ? C’est le premier mystère de l’histoire, et tant d’autres sont à élucider.

Une plume poétiquement et finement travaillée

Bertrand Santini, à la plume poétique, nous offre un roman jeunesse des plus époustouflants avec des dialogues finement travaillés tant par le vocabulaire que par le registre de langue et par les différentes expressions. L’auteur a réussi à trouver l’équilibre parfait entre les répliques et l’action, le rythme est excellent. Mais aussi, le récit est remarquablement travaillé par les différentes tonalités, dans les moments tristes, une pointe d’humour apparaît pour alléger et tonifier l’écriture. L’intrigue étale de nombreux registres : le drame, la comédie, le burlesque, le baroque. Elle met en scène un enfant et sa famille, mais aussi des fantômes, des zombies. L’histoire met en avant plusieurs thèmes : la vie, la mort, la cruauté, l’amour, le rêve, la peur. Avec tout cela, le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer !

De surprise en surprise

De plus, de nombreux rebondissements saisissent le lecteur et lui donnent envie de savoir la suite. Lorsqu’il pense que rien de plus ne va le marquer, que l’intrigue n’offrira plus de surprise, voilà qu’un nouvel élément arrive. Le lecteur est captivé par ce monde mystérieux, c’est en suivant les pas d’Hugo qu’il mène son enquête, et malgré les indices trouvés au fil des pages, c’est uniquement à la fin que les énigmes sont élucidées. Une fin inattendue et exceptionnelle !

Hugo de la nuit est un livre à la fois effrayant et drôle, qui possède un personnage principal attendrissant, et qui fait réfléchir sur les questions du rêve, de la réalité, et des relations humaines.

 

hugo-de-la-nuit

Extrait :

« L’oncle d’Hugo allait presser l’interrupteur de la lampe de chevet lorsque l’enfant le retint par la main.
– Attends… J’avais encore une question à te poser…
– Quoi donc ? sourit son oncle.
– Je me demandais… Tu penses qu’un mort, ça peut se déterrer tout seul ?
Son oncle écarquilla les yeux pour souligner l’absurdité de la question.
– « L’enfer est vide. Tous les démons sont parmi nous », dit-il dans un souffle.
– Qu’est-ce que ça veut dire ?
– C’est du Shakespeare et cela signifie que les vivants sont plus à craindre que les morts.
Hugo fronça les sourcils d’un air dubitatif.
– Et sur ce constat d’épouvante, conclut Oscar dans un large sourire, je te souhaite de beaux rêves !
D’un clic, il éteignit la lampe de chevet.
Hugo entendit ses pas s’éloigner dans le noir.
La porte se referma sans bruit.
Maintenant, la nuit pouvait commencer… »