Les livres à lire cet été pour voyager

L’été est le moment idéal pour s’accorder un peu de repos et pour prendre le temps de lire. On vous a préparé une petite sélection d’ouvrages qui vous feront voyager, que vous soyez chez vous ou dans des contrées plus ou moins lointaines. Romans, poésie, récit de voyage, manga…  Dépaysement garanti !

Un classique pour s’évader au Vietnam

L’Amant, de Marguerite Duras

Dans cette autofiction écrite en 1984, Marguerite Duras relate son enfance au Vietnam – anciennement Indochine – où elle a vécu près du Mékong avec sa famille. Le récit se concentre sur le réveil de sa sexualité auprès d’un jeune richissime Chinois et des interdits que sa relation soulève. Il raconte également ses démêlés fraternels et la relation complexe que la jeune fille de quinze ans entretient avec sa mère. Un livre d’une poésie et d’une langueur remarquable qui se prête bien aux longues journées d’humidité estival. La pesanteur des atmosphères se ressent à chaque page ; que ce soit dans la garçonnière à entrevoir les deux amants se confondre de passion ou à bord des traversés en pirogue que l’adolescente effectuent sur le Mékong pour se rendre à l’école. Un livre d’ambiance qu’on lit – ou qu’on relit – et qui n’épuise jamais sa beauté même après quinze lectures.

Frédérique Veilleux-Patry

Se laisser guider par Fernando Pessoa pour (re)découvrir Lisbonne

Dans les yeux, de Fernando Pessoa

Que lire cet été ? Pour voyager sans sortir de chez soi, il suffit d’ouvrir un recueil du poète portugais Fernando Pessoa, classique parmi les classiques.

Cet écrivain atypique était fasciné par les sensations humaines. Si fasciné d’ailleurs qu’il s’était créé des doubles littéraires avec des personnalités, des noms et des histoires personnelles différentes de la sienne. Ainsi il inventa Ricardo Reis, Alberto Caiero ou encore Alvaro de Campos, des « hétéronymes » qui voyaient le monde différemment et avaient par conséquent un style littéraire particulier. Et c’est cette volonté de « tout sentir, de toutes les manières » qui rend les textes lisboètes de Pessoa aussi fascinants.

Dans la nouvelle anthologie bilingue des éditions Chandeigne intitulée Lisbonne revisitée, la capitale portugaise nous est contée par ce grand poète. Fasciné par cette ville où il a grandi, Pessoa raconte et réinvente sa cité. Avec de nombreux jeux de mots, il tente de rendre compte des sentiments ambigus qui le lient à ce lieu si particulier à ses yeux. Le paradis perdu de l’enfance se mêle au regard, parfois amer, que pose l’adulte sur les lieux. Mais dans chaque texte, on retrouve la vision bien particulière du poète. Bien plus qu’une simple expérience littéraire, on assiste à une extraordinaire (re)découverte de Lisbonne. L’impasse du Parle-tout- seul, le quartier de Baixa, le café Brasileiras, le fleuve Tage, l’Alfama… Tant de lieux qui deviennent presque familiers lorsque l’on est guidé par un poète ! Alors, vous faîtes quoi cet été ? Vous lisez !

Marie Daoudal

Parcourir les rues de Naples avec Elena Ferrante

L’amie prodigieuse, d’Elena Ferrante

Lena et Lila grandissent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années 1950. C’est Lena qui, bien des années plus tard, nous raconte l’histoire de leur amitié tourmentée et nous emmène à travers les rues de Naples, à la découverte de ses habitants. Les deux jeunes filles dont nous suivons la fin de l’enfance, puis l’adolescence et l’entrée dans l’âge adulte, grandissent dans un climat de violence. Les règlements de compte sont habituels. Les hommes se battent. Les femmes aussi. Les enfants sont partagés entre l’idée de fuir et celle d’être les prisonniers volontaires du quartier qui les a vus naître. Les aventures de Lena et Lila vont vous faire passer par une foule d’émotions. On rit, on s’émeut, on s’indigne et on a peur pour ces deux fillettes puis jeunes femmes qui tentent de trouver leur place dans une société qui ne leur facilite pas la tâche.

Emmanuelle Babilaere

Faire une pause dans un immeuble au coeur de Paris

L’élégance du hérisson, de Muriel Barbery

Renée et Paloma sont deux femmes que tout oppose. Tandis que l’une est concierge d’un immeuble bourgeois de la capitale, l’autre est la plus jeune fille d’un premier ministre de la République. Renée, née pour trimer, Paloma, née avec une cuillère dorée dans la bouche, ne sont pourtant pas si différentes. Fortes d’une intelligence à toute épreuve, elles vont chacune à leur façon évoluer dans un monde qui ne leur convient pas en cachant leur vraie nature. Ce livre aux apparences un peu (beaucoup) bobo est néanmoins un signal d’alarme excessivement bien exprimé. Il reflète la fausse humanité qui berce nos sociétés. Le XXIè siècle se veut partisan de l’ascension sociale, pour la promotion de tous, et pourtant, on le voit dès les premières pages, lorsque l’un des riches habitants de l’immeuble entend une référence littéraire dans la bouche de la concierge, il pense rêver. L’élégance du hérisson est une hymne à la découverte de l’autre. Il incite à ne pas juger les gens sur des critères de classes sociales ou de professions.

Sofia Touhami

Faire le tour du monde en tournant les pages d’un récit de voyage

Lydiane autour du monde, de Lydiane St-Onge

Tout d’abord bloggeuse puis animatrice télé québécoise, Lydiane St-Onge et sa sœur Léonie s’improvisent dans ce tout premier livre ou plutôt, récit de voyages, écrivaines.
Du Maroc en passant par la Namibie et l’Amérique du Sud, rien ne semble pouvoir arrêter l’exploratrice qui nous offre deux-cent- vingt-et- une pages d’anecdotes, de rencontres et de découvertes abracadabrantes. Une lecture facile, sympathique et enrichissante qui donne le goût de prendre son baluchon le plus rudimentaire et de partir à l’aventure.
Tout n’est pas rose en voyage et loin de faire l’apogée idéaliste des grandes excursions, le livre concède d’une voix honnête ce que la quête de soi peut apporter comme lot de difficulté, de défis, mais aussi d’amour et de grandeurs.

Frédérique Veilleux-Patry

Se laisser emporter dans un monde merveilleux grâce à un manga

The Ancient Magus Bride, de Koré Yamazaki

Véritable trouvaille de cette été, The Ancient Magus Bride est une bande-dessiné japonaise qui s’étire présentement à six tomes chez Komikku, l’édition française. Nous suivons les aventures de Chisé, une adolescente capable de voir le monde merveilleux qui nous entoure.

Ce monde merveilleux, il est magistral et empreint de richesses et de détails. Les personnages se développent lentement et le rythme de l’histoire permet un émerveillement grandissant de chapitre en chapitre. Bien ficelé, bien structuré, original et poétique, l’œuvre de Koré Yamazaki séduit de plus en plus, aussi bien les critiques que les lectorats divers. Un incontournable pour les fans du cinéaste Hayao Miyazaki.

Frédérique Veilleux-Patry