L'édito de janvier 2018 - Maze Magazine

L’édito de janvier 2018

En janvier, prends le contre-pied. Cette courte expression pourrait être le slogan du numéro que vous tenez sous votre souris. Alors que nous entrons en 2018 avec le soixante-neuvième numéro du magazine Maze, nous avons fait le pari de mettre la découverte à la une.

Depuis sa création, Maze parle de celles et de ceux dont on ne parle pas encore ailleurs. C’est peut-être parce que Maze permet à celles et à ceux qui ont le sentiment que leur voix est tronquée ou caricaturée, de s’exprimer. C’est peut-être parce que nous n’avons pas la prétention d’être les “porte-paroles de la jeunesse” que vous êtes toujours plus nombreux à nous faire confiance. Nous n’avons pour ambition que de remplir notre fonction : être un média. A l’heure où le climat de défiance contre le journalisme s’invite même dans les projets de lois, nous sommes là. Un média, qui s’installe, comme un chemin, comme un pont entre deux mondes qui ne se comprennent pas toujours.

La découverte est notre ligne éditoriale. Ce mois-ci, comme tout au long de l’année, sur notre site web comme dans les prochaines pages, des portraits, des rencontres, des reportages, des dossiers. Parfois, les premiers articles évoquant des artistes venant d’éclore, qui resteront comme des premières pierres, des promesses qui ne demandent qu’à être tenues. Demain commence aujourd’hui.

Baptiste Thevelein

Directeur de la publication et de la rédaction

Co-fondateur, directeur de la publication et de la rédaction du magazine Maze. Étudiant au CELSA. Vice-président d'Animafac, le réseau national des associations étudiantes.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés