Technophilie : des présentations à foison

On ne s’y attendait pas, mais ce mois d’octobre fut riche en surprises : présentation de la switch, de Shadow, du MiMix ou encore de la Surface Studio : de nombreuses annnces ont jalonné ce mois et ont su faire rêver les technophiles tout commes les simples néophytes. Maze vous a donc concocté un récapitulatif des pricipales nouveautés et annonces que l’industrie de la High-Tech a distillé lors de ces dernières semaines.

Microsoft et Apple : des produits géniaux que vous n’achèterez pas

© 2016 Microsoft
© 2016 Microsoft

Deux conférences, deux entreprises, deux visions de l’amélioration.

Les 26 et 27 octobre, deux géants de la High-tech ont présenté de nouveaux produits. Chez l’un l’innovation, chez l’autre l’évolution plan-plan.

Tristement diront certains, c’est chez Apple que l’on retrouve l’ambiance plan-plan. La présentation des nouveaux MacBook pro a été comme une formalité un peu monotone. La seule réelle nouveauté fut l’intégration d’une barre tactile et d’un lecteur d’empreinte digitale au-dessus du clavier. Elle est bienvenue, mais peut-on qualifier cette évolution de « révolutionnaire » ? Là je suis plus sceptique : là où un Lenovo Book ou une Surface Studio peuvent eux prétendre a ce titre car ils créent leur propre catégorie, les nouveaux MacBook Pro restent des MacBook… avec une barre tactile. Cette évolution est néanmoins cohérente : les ordinateurs de la marque à la pomme n’ont pas subi de « grande » amélioration depuis plusieurs années, le plus ancien étant le Mac Pro qui fête ses trois ans.

© 2016 Apple
© 2016 Apple

Chez Microsoft en revanche, on prend des photos 3D, on démocratise la réalité virtuelle et on présente un ordinateur Windows qui – comme la surface en son temps – fait rêver !

Paint tout d’abord gagne des capacités de dessin 3D qui, si l’on en croit la vidéo de présentation, sont des plus simples à utiliser. Cette nouveauté fait partie d’une plus importante mise à jour de Windows : la creators update qui, comme son nom l’indique, est surtout destinée aux artistes. Preuve que Microsoft lorgne sérieusement ce public traditionnellement fidèle à Apple, l’annonce de la « Surface Studio », un appareil d’un nouveau genre avec son immense écran tactile, et son dial, sorte de module multifonction qui s’utilise sur l’écran ou ailleurs et s’intègre dans divers logiciels de création. Le prix fait lui aussi sentir le public visé –  les professionnels : la version la moins chère coûte $3 000 et la plus chère $4 200 !

Au vu de ces annonces, une question se pose : les rôles se seraient-ils inversés ? Apple qui possède encore une aura naturelle d’innovation de premier plan s’essouffle tandis que la lourde machine Microsoft semble avoir atteint depuis quelques années un rythme de croisière qui se maintient. La surface (moquée avent d’être copiée par Apple), Windows, office, Azure…Tous les départements ou presque (on pense au grand échec de Windows phone) réussissent dans leurs domaines. Seul l’avenir nous le dira, les attentes pour l’année prochaine sont importantes pour Apple qui fête l’anniversaire de l’iPhone et devrait dévoiler une nouvelle mouture que l’on espère cette fois réellement révolutionnaire.

© 2016 Microsoft
© 2016 Microsoft

Xiaomi: le grand bond en avant

© 2016 Xiaomi
© 2016 Xiaomi

Au milieu d’une série d’annonces de produits s’est glissé la surprise de l’année : le MiMix.

Certains verront la ressemblance avec un autre produit, l’aquos de Sharp. La ressemblance est indéniable, mais la différence flagrante : le résultat est meilleur avec un ratio écran/surface du téléphone de 83,6% pour le MiMix contre 75,5% pour l’aquos qui était jusque lors le champion incontesté.

La différence ne s’arrête pas là : bien au contraire des caractéristiques moyennes de l’aquos, le MiMix a tout d’un grand et possèdes les composants caractéristiques des hauts de gamme de cette année. La seule chose qui reste dans la tradition de l’entreprise est le prix de l’appareil : environ 550€

Une page se tourne ici : Xiaomi ne suit plus les grandes marques comme Apple ou Samsung, mais crée des appareils originaux. La réputation de « copie » que les constructeurs chinois ont acquise est désormais fausse avec Xiaomi, mais aussi Huawei ou Oneplus qui sont capables de créer des téléphones originaux et se présentent désormais comme de véritables rivaux des anciens constructeurs.

Nintendo : Switch it up !

© 2016 Nvidia
© 2016 Nvidia

On l’a attendue, et elle arrive enfin : la remplaçante de la Wii U, Switch.

Plus connue sous le nom de code « NX », la future console de Nintendo semble avoir de nombreux atouts : une grande flexibilité, la convivialité qui fait la force des produits de la marque et bien évidement le catalogue des classiques de la marque.

Plus précisément, l’écran hérité de la Wii U devient ici réellement portable et permet de jour à des jeux même hors de chez soi. Ce n’est pas tout, les manettes sont maintenant interchangeables entre un socle et l’écran, un simple glissement permet de les changer de support.

Il reste cependant un écueil à éviter : le refus des éditeurs de créer des jeux pour la console. Ce fut une des grandes faiblesses de la Wii U qui a été carrément boudée par la plupart des éditeurs, forçant Nintendo à mettre les bouchées doubles pour développer un catalogue digne de ce nom.

Prix, caractéristiques et date de sortie à définir

AT&T et Time Warner : Un mariage en enfer

© 2016 BCCN.COM
© 2016 BCCN.COM

C’est officiel : le géant des télécommunications AT&T va avaler Time Warner, un autre géant, mais des médias. Via cette acquisition, l’opérateur américain, premier sur l’ADSL et la télévison, second sur le mobile, s’offre une place de choix dans le domaine du divertissement : Time Warner c’est un groupe de presse, Time Inc, mais aussi un empire audiovisuel avec des chaines comme CNN, HBO (le générique au début de vos épisodes piratés de Game of Thrones), Adult Swim, Cartoon Netwok ou encore the CW. N’oublions pas non plus les célèbres studios Warner Bros. L’entreprise reste cependant bonne troisième derrière Disney et l’hégémon Comcast (qui est, comme par hasard, un conglomérat télécommunications/médias).

Ce modèle de groupe Télécom / média ne peut que rappeler le projet d’un certain homme d’affaire marocain, propriétaire du quatrième opérateur fixe américain et du second FAI français, qui lui aussi souhaite se constituer un empire de la sorte.

Galaxy Note 7, Saison 2 épisode 3

On croyait l’affaire classée, mais non ; le voici de nouveau qui arrive avec fracas (assez littéralement d’ailleurs) : le Galaxy Note 7.

Pour rappel, les premier modèles de l’appareil avaient une fâcheuse tendance à exploser et Samsung a donc dû le modifier et effectuer un rappel massif des modèles défectueux.

Tout alors allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que plusieurs « nouveaux » modèles explosent eux aussi. La débâcle a alors commencé avec un arrêt définitif de la commercialisation des appareils et un rappel de toutes les unités. L’entreprise a même en dernier ressort évoqué la possibilité de les désactiver à distance du fait du très faible taux de retour qui pose un grave danger pour la sécurité des utilisateurs.

Cloud Gaming : In the « Shadow » of your room

© 2016 Shadow
© 2016 Shadow

Pouvoir jouer a n’importe quel jeu en qualité maximale, mais sans avoir à acheter un ordinateur à 2 000€, impossible ? Shadow nous dit que non :

Pionniers dans le cloud computing, les équipes du projet ont lancé il y a quelques semaines les précommandes. Le succès est immédiat : la seconde vague pour le printemps 2017 est en train de se terminer et une troisième est déjà prévue pour l’été prochain !

Les avantages de cette technologie sont nombreuses du côté utilisateurs : machine « peu chère », évolution quasiment gratuite et fiabilité bien supérieure des machines. Tout cela, pour un prix plutôt raisonnable de 30 à 45€ par mois selon la durée d’engagement.

Du côté de l’infrastructure, des efforts sont fournis pour assurer les performances : cartes graphiques dédiées, délais Ping réduits… Tout est fait pour assurer au joueur une qualité optimale. Cela explique le conseil que donne l’entreprise : dans l’immédiat, ne commandez le produit que si vous possédez une connexion fibrée ou câblée.

Infos et précommandes sur www.shadow.tech

5G : Vers le giga et au delà!

© 2016 Forbes
© 2016 Forbes

La 4G est morte, vive la 5G ! Ça y est, le premier modem 5G a été présenté, la 4G n’est plus LE top de la technologie de réseau mobile. Prévu pour une arrivée en 2018, le modem X50 de Qualcomm a prévu de prendre en charge les infrastructures particulières de la future 5G. Principal avantage de cette technologie : les vitesses qui dépassent facilement le gigabit seconde !

En effet, du fait de la grande amplitude, mais de la faible portée des ondes 5G, les futurs modems compatibles avec cette technologie nécessitent de nombreuses antennes gérées intelligemment. Ainsi, on a ici un mélange entre la puce mobile et la puce wifi. La 5G est principalement utilisée via des sortes de box et on repasse en 4G dès que l’on ne capte plus le signal de ces dernières. Du fait de la faible portée, ces box sont analogues aux routeurs wifi que chacun possède chez soi, d’où la possibilité d’utiliser ces modems pour des réseaux intérieurs plus limités dans un premier temps.

Plus d’infos fin 2017 avec la sortie des premières unités de test

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés