Reigns : It’s a match!

Parfois, la communication autour d’une production nécessite peu de force : alliez des phénomènes populaires, culturels ou sociaux, et vous avez peut-être la recette du succès. Appâté par la promesse d’une fusion entre Tinder et Game of Thrones, je me suis tourné vers Reigns, un jeu loufoque et addictif développé par Nerial.

header

Vous êtes le roi, l’histoire commence bien. A chaque décision, deux choix manichéens s’offrent à vous. Par ces décisions simples et dénuées de souplesse, les années passent, les sujets s’énervent, et tandis que derrière votre écran vous faites défiler votre cour à droite ou à gauche, vous imposez votre vision de la diplomatie : meurtres, concubinage, zoophilie… Tous les moyens sont bons pour vivre éternellement.

Le règne semble sans fin tant que le dernier monarque en lice ne rend pas son dernier souffle. Seulement, chaque décision peut avoir une incidence sur l’héritier. Si ce dernier hérite d’une croisade sanglante, ce sera toujours à vous de le guider à vos risques et périls.

Le royaume est en effet imprévisible. Chaque année de règne apporte de nouvelles requêtes aléatoires de la part des quatre factions que vous devez ménager : l’Église, l’Armée, les Citoyens et le Trésor Royal. Les décisions prudentes et la planification méticuleuse sont les atouts d’un long règne, mais la malchance de certains événements peut venir à bout de votre patience envers le peuple : peste noire, gangrène et invasions sont autant de facteurs qui peuvent mettre un terme à votre score.

img_8165

Le règne pourra s’étendre par le biais d’alliances et d’événements qui viendront étoffer l’intrigue, qui néanmoins reste assez simple. On est loin des machinations diplomatiques de l’Assassin Royal. La sensation de progression est omniprésente grâce aux sets de cartes qui se débloquent, aux objectifs loufoques ou encore à la généalogie mémorisée par le jeu.

dear

Reigns respecte son ambition : être hybride entre Tinder et de la Fantasy. Son humour sans limite et son look minimaliste aux airs du Loup Garou de Thiercelieux viennent ainsi servir un gameplay épuré et addictif. A tester sans attendre !

Thomas Courtin

HEADBANG 'TILL YOUR NECK BREAKS.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés