Au Festival Lumière de Lyon les expos continuent !

Le Festival Lumière de Lyon joue les prolongations jusqu’au 9 novembre grâce à quatre (petites) expositions cinématographiques entièrement gratuites.

Pour son 10ème anniversaire, le Festival lyonnais qui célèbre le cinéma de patrimoine a décerné son prix Lumière à l’actrice américaine Jane Fonda. Pendant plus de dix jours, la ville de Lyon a rendu hommage à cette actrice (et militante) américaine mais a aussi célébré Alfonso Cuaron (avec la projection en avant-première de son dernier film Roma), la comédienne suédoise Liv Ullman mais aussi les réalisateurs Henri Decoin (Razzia sur la schnouf), Richard Thorpe (La main noire) et Orson Welles avec un film inédit… Le festival s’est clôturé en beauté dimanche 21 octobre avec une projection des Raisins de la colère de John Ford avec Henry Fonda. Mais plus que des films, le Festival Lumière c’est aussi des rencontres, de masterclass… et des expositions. Maze revient pour vous sur les 4 expositions du Festival qui se poursuivent jusqu’au 9 novembre.

Chaplin rejouant la mythique danse des petits pains de “La ruée vers l’or” (c) Chloë Braz-Vieira
  • Chaplin, rare et inconnu

Qui dit cinéma de patrimoine, vieux films et restaurations dit forcément Chaplin. Les attentes sont comblées avec cet ensemble de photos intimes de l’acteur. Issues du fonds familial géré par la Cinémathèque de Bologne, ces photos célèbrent l’acteur et le réalisateur sur le plateau mais également en dehors. On le découvre quasiment méconnaissable dans ses habits de tous les jours, notamment dans les dernières photos où il apparait vieil homme se promenant dans la campagne irlandaise ou lové contre son chat. Touchant.

20 rue du Premier-Film, Lyon 8e, Du 23 octobre au 4 novembre – Du mardi au vendredi de 12h à 19h, du samedi au dimanche de 11h à 19h

  • Bob Dylan – Jerry Schatzberg

On l’oublie trop souvent mais le réalisateur Jerry Schatzberg (Panique à Needle park, L’épouvantail) a d’abord été photographe. Une petite sélection de clichés issus de sa série consacrée à Bob Dylan réalisée entre 1965 et 1967 est réunie dans une charmante galerie du centre de Lyon. Entre les beaux et grands portraits de celui qui deviendra plus tard Prix Nobel de littérature, quelques photos d’autres stars, Faye Dunaway en particulier (et toujours magnifique). On regrette toutefois un peu que l’exposition se résume à une dizaine de photos…

3 rue Pleney, Lyon 1er, Du 23 octobre au 4 novembre – Du mardi au dimanche de 12h à 19h

Bob Dylan par Jerry Schatzberg, 1965
  • Dans le Hangar du Premier-Film – Portraits 2010-2017 par Paul Grandsard

Depuis 2010, Paul Grandsard réalise les portraits des invités du Festival dans le hangar du premier film, celui-là même qui apparait dans le premier film des Frères Lumière.  Assez attendue sur la forme, cette exposition (qu’on regrette de ne pas voir accrochée dans le fameux hangar) permet de revenir en images sur le Festival Lumière depuis le début de son existence. On reste d’ailleurs impressionné de la capacité de cet évènement à attirer autant de grandes stars (l’effet Thierry Frémaux surement…)

21 rue Longue, Lyon 1er. Du 23 octobre au 4 novembre – Du mardi au dimanche de 12h à 19h

  • Sonate d’automne Ingmar Bergman au travail par Bengt Wanselius

Centenaire de la naissance de Bergman oblige, le Festival Lumière a rendu hommage de plusieurs manières au maitre suédois : invitation de Liv Ullman, actrice et ex-compagne du cinéaste, présentation de plusieurs films  (Scènes de la vie conjugale, Persona etc.) et une exposition de photos de tournage de Saraband. Composé de clichés de Bengt Wanselius, cet accrochage retrace quelques instants de collaboration du vieux couple sur le tournage de ce dernier film de Bergman où l’on retrouve les protagonistes de Scènes de la vie conjugale. A la recherche du temps perdu ?

Galerie Lumière, 3 rue de l’Arbre Sec, Lyon 1er. Du 23 octobre au 4 novembre – Du mardi au dimanche de 12h à 19h

Chloë Braz-Vieira

Rédactrice en chef de la rubrique art. Toujours quelque part entre un théâtre, un film, un ballet, un opéra et une expo.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.