Champs-Elysées Film Festival – Paris au coeur du ciné indé

Du 12 au 19 juin, Maze vous donne rendez-vous sur la plus belle avenue du monde pour la 7ème édition du Champs-Élysées Film Festival. Comme tous les ans le festival offre une joli programmation de longs et courts métrages indépendants français et américains. En plus de la compétition, c’est aussi l’occasion de découvrir certains films en avant-premières, de rencontrer Tim Roth ou Jennifer Jason Leigh mais aussi de vibrer sur les sons d’Aloise Sauvage ou Radio Elvis.

Pendant huit jours, “Aux Champs-Elysées, au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit. Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées” et surtout du cinéma indé. Pour cette 7ème édition de célébration du cinéma indépendant français et américain, le Champs-Elysées Film Festival accueille un jury d’exception présidé par Serge Bozon. Le cinéaste sera accompagné des comédiennes, Naidra Ayadi, Judith Chemla et Ana Girardot, des acteurs Damien Bonnard et Pierre Deladonchamps (à l’honneur au Festival de Cannes en sélection officielle dans Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré et à Un Certain Regard dans Les Chatouilles d’Andréa Bescond et Eric Métayer) mais aussi du réalisateur Sébastien Betbeder.

Le jury des court-métrages n’a rien à envier à son grand-frère, présidé par la réalisatrice Katell Quillévéré  qui sera entourée du cinéaste Hubert Charruel, des comédiens Esther Garrel et Arnaud Valois et du responsable du pôle court métrage de France Télévisions Christophe Taudière.

Des rencontres ponctueront évidemment les projections. Maze trépigne déjà de rencontrer Tim Roth pour sa Masterclass et la rétrospective consacrée à sa filmographie. Jennifer Jason Leigh, John Cameron Mitchell et  David et Nathan Zellner seront présents.

Et pour la seconde année, le rooftop du Festival s’animera sur les rythmes de la nouvelle scène française : Aloise Sauvage,  Tim Dup, Vendredi sur mer, Pépite, Radio Elvis, Raphaële Lannadère et en DJ set, Karl Planck & J.C Mitchell ainsi que le charmant duo de Piège à garçons. Arnaud Rebotini sera également de la partie pour clore le festival en beauté.

COMPÉTITION

Longs métrages américains

1985 de Yen Tan

Hale Country this morning, this evening de Ramell Ross

Madeline’s Madeline de Josephine Decker

My Name is Myeisha de Gus Krieger

Sollers Point de Matt Porterfield

Tyrel de Sebastián Silva

Longs métrages français

68, mon père et les clous de Samuel Bigiaoui

Cassandro, The Exotico ! de Marie Losier

Contes de Juillet de Guillaume Brac

Funan de Denis Do

La trajectoire du homard de Vincent Giovanni et Igor Mendjisky

Naufragé volontaire de Didier Nion

Courts métrages américains

Absent de Sudarshan Suresh 

After/Life de Puck Lo

Agua Viva de Alexa Lim Haas

Caroline de Logan George et Celine Held

Disintegration 93-96 de Miko Revereza

Great Choice de Robin Comisar

Hair Wolf de Mariama Diallo

Ready for Love de Dylan Pasture et Lauren McCune

Skip Day de Ivete Lucas, etPatrick Bresnan

The Shivering Truth de Vernon Chatman et Cat Solen

Courts métrages français

Allonge ta foulée ! de Brahim Fritah

But You Look So Good de Marina Ziolkowski

De Natura de Lucile Hadžihalilović

Huit de Mathieu Mouterde

Le mal bleu de Anaïs Tellenne et Zoran Boukherma

Ordalie de Sacha Barbin

Plus fort que moi de Hania Ourabah

Poke de Mareike Engelhardt

Silence de Léo Cannone et Thibaud Lomenech

Avant-premières

Come as you are de Desiree Akhaven

C’est qui cette fille de Nathan Silver

Unsane de Steven Soderbergh

Piercing de Nicolas Pesce

Diane Lestage

Une étudiante en Bachelor Journalisme à l'ISCPA Paris qui entretient une relation de polygamie culturelle avec le cinéma, le théâtre et la littérature classique.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés

Demain commence aujourd’hui.
Depuis 2011, Maze rassemble les jeunesses, en parle, et les fait parler. Média gratuit en ligne.