Explorer le monde avec Ciné Nomad

Ils et elles viennent du Bénin, du Burkina Faso, des Etats-Unis, d’Ethiopie et de France, étudient le cinéma et se rassemblent pour faire 13 courts-métrages ensemble dans le cadre de la Cine Nomad School, gigantesque partenariat initié par La Ciné Fabrique, école nationale supérieure de cinéma française. Alors que la tendance pour certains est d’empiler des briques pour séparer les peuples et les cultures, ces 90 étudiant.es des quatre coins de la Terre confrontent leurs visions et mettent en commun leurs compétences pour construire des films. Et ça fait du bien.

Depuis janvier 2017, les étudiant.es de l’ISIS, de la BNFTA, de l’ISMA, de SUNY PURCHASE et de la CinéFabrique apprennent à se connaître et développent des projets de fictions et de documentaires à distance, via une plateforme internet. Parmi les projets proposés, 13 ont été sélectionnés. On y trouve un documentaire sur les éboueurs à New York, un autre sur le Hip Hop à Ouagadougou mais aussi une fiction où un père laisse mourir son fils nouveau-né à cause des jeux-vidéos. Ces projets, très divers et supervisés par les équipes pédagogiques des écoles, sont portés de l’écriture à la post-production par des équipes composées d’étudiants de plusieurs nationalités. Les tournages de ces films sont prévus pour juin et on peut espérer les croiser en festival international dès l’année prochaine.

Le projet étant complètement inédit, on ne sait pas ce qu’il va donner à court terme, mais si ce partenariat perdure – et on l’espère – il est probable que la Cine Nomad School fasse émerger de nouveaux talents à travers le monde, initie de nouvelles collaborations internationales et donne une meilleure visibilité aux cinématographies contemporaines du Bénin, du Burkina Faso et d’Ethiopie. A suivre de près, donc.

Pour soutenir la cause de Ciné Nomad, il vous suffit de faire un tour sur leur cagnotte participative.

Vous pouvez suivre leur projet sur les réseaux sociaux, sur Instagram et Facebook !

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés