Yves Saint Laurent, de Jalil Lespert

Alors que deux biopics de Yves Saint Laurent étaient attendus pour 2014, le film de Jalil Lespert a déjà pris de l’avance. Avec deux acteurs principaux de la Comédie Française (Pierre Niney et Guillaume Gallienne), ce film vrai et touchant était très attendu.

Guillaume Gallienne, star de Guillaume et les garçons à table !, incarne honorablement Pierre Bergé. C’est comme si celui-ci avait immédiatement voulu nous prouver que son talent et son film n’étaient ni éphémères, ni un coup de chance. Il n’est plus le petit garçon complexé et drôle de Guillaume et les garçons à table ! Son interprétation est une fois de plus bluffante ! Il semble que la Comédie Française ne soit pas une simple académie vieillissante comme beaucoup peuvent le penser. Pierre Niney et Guillaume Gallienne sont en tous points exceptionnels dans leurs rôles. Les expressions faciales de Pierre Niney, mêlant l’angoisse, la fierté et parfois même la maladie, sont simples et vraies.  Sa posture et sa voix sont très travaillées et collent à la réalité. En somme, nous nous immisçons dans les yeux de Pierre Bergé, nous observons tapis dans Yves Saint Laurent, et on y voit jusqu’à son âme. On y décèle une personnalité complexe et torturée, toujours en proie au doute. Pierre Niney s’est réincarné en un vrai Yves. On ne voit plus le même acteur interprétant un jeune ado amoureux dans 20 ans d’écart. Charlotte Le Bon étonnant mannequin capricieuse, bien loin de la fille terre à terre de La Marche, convient bien à son rôle mais disparaît un peu à côté des deux « petits génies » de la Comédie Française.

La vie de Yves Saint Laurent a été très romanesque, il ne faut donc pas s’étonner que le film le soit aussi. D’ailleurs Pierre Bergé a “approuvé” cette adaptation de leur vie. On peut donc considérer que ce dernier est très proche de la réalité. Les costumes eux aussi sont des originaux, ce qui a amené des soucis durant le tournage. Les actrices ne devaient les porter que deux heures maximum pour des questions de fragilité et de transpirations, entre autres. Ne vous attendez pas à un film d’action, avec des effets spéciaux façon blockbuster, mais c’est un film avec de nombreux rebondissements tout de même.

L’image, l’esthétique se veulent représentatifs du style d’Yves Saint Laurent, sobres, élégants, dramatiques. Les plans où Yves Saint Laurent dessine, défile ou est avec sa famille ont des couleurs pastels. Les plans, dans lesquels la vie mouvementée en compagnie de Pierre Bergé est mise en scène, jouent beaucoup plus sur la sensualité.

Yves Saint Laurent est donc un film touchant, vrai, humain, entier. Ne soyez pas surpris si ce long-métrage arrive dans le top 10 des meilleurs films français de l’année 2014. Les passionnés de mode retrouveront un portrait sans concessions d’une de leur idoles et assisteront à la création de modèles devenus mythiques. Les autres pourront admirer le travail d’un artiste et comprendre les aléas d’une vie sous les projecteurs. Même les romantiques y trouveront leur compte avec une histoire d’amour exceptionnelle, passionnelle.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés