Les 10 films les plus attendus du début 2018

La nouvelle année cinématographique risque de commencer fort, attachez vos ceintures au fond des sièges des salles obscures !

1. Lady Bird de Greta Gerwig (sortie le 28 février 2018)

Lady Bird © Universal Pictures International France

 

Il n’y a probablement pas assez de mots pour décrire à quel point on adore Greta Gerwig. Figure importante dans le mouvement mumblecore, rayonnante dans France Ha, Jackie ou encore 20th Century Women, elle est l’une des meilleures actrices US de sa génération. Pour sa deuxième expérience en tant que cinéaste (elle a déjà co-réalisé un premier long-métrage avec Joe Swanberg, Nights and weekends, dans lequel ils jouent un couple vivant dans deux villes différentes), elle explore avec sensibilité le portrait de Christine, interprétée par Saoirse Ronan, aka Lady Bird, tombée quelque part dans l’abîme que constitue l’ère post-ado/pré-adulte.

PS : Greta Gerwig prête aussi sa voix dans L’Île aux chiens de Wes Anderson !

 

2. Madame Hyde de Serge Bozon (28 mars 2018)

Madame Hyde © Haut et Court

 

Après (le très) Tip Top (2012) à l’humour décapant et aux intrigues policières absurdes, on avait hâte de retrouver Serge Bozon aux manettes d’une bizarrerie réjouissante. Si entre temps ce dernier s’est plus consacré à sa carrière d’acteur, en jouant notamment chez Paul Vecchiali, Ado Arrietta ou encore Mathieu Amalric, il revient en 2018 avec Madame Hyde. Aux côtés de Romain Duris et José Garcia, Isabelle Huppert joue une professeure de physique méprisée par les siens, avant de se faire foudroyer… un rôle taillé sur mesure pour la Reine du cinéma français.

 

3. Seule sur la plage la nuit La Caméra de Claire de Hong Sang-soo (10 janvier & 7 mars 2018)

La Caméra de Claire © Jour2fête

 

En 2018, on attend avec une certaine impatience les deux derniers films du maître coréen dont la régularité de la production n’a d’égal que son économie de moyen. Après avoir vu un film d’Hong Sang-soo, on ressort toujours plus léger de la salle, comme si la simplicité de son cinéma avait le pouvoir d’égayer nos cœurs, comme si sa légèreté pouvait nous débarrasser de la lourdeur du réel.

Dans Seule sur la plage la nuit, on retrouve la nouvelle muse du cinéaste, Kim Min-hee (déjà magnifiée par ce dernier en 2016 dans Un Jour avec, un jour sans, puis l’année suivante dans Le Jour d’après), qui incarne un personnage laissant tout derrière elle pour partir en Europe, quelque part près de la mer. Elle donnera également la réplique à Isabelle Huppert dans La Caméra de Claire, où elles déambuleront toutes les deux à Cannes pendant l’édition 2016 du Festival.

 

4. Mary et la fleur de la sorcière de Hiromasa Yonebayashi (21 février 2018)

Mary et la fleur de la sorcière © Ponoc

 

Après Arrietty, le petit monde des chapardeurs en 2010 et Souvenirs de Marnie en 2015, le talentueux Hiromasa Yonebayashi reviendra en 2018 pour nous enchanter avec l’histoire d’une petite fille, Mary, qui le temps d’une nuit d’été découvrira des pouvoirs magiques.

 

5. L’Île aux chiens de Wes Anderson (11 avril 2018)

L’Île aux chiens © Twentieth Century Fox France

 

Avec les voix d’Edward Norton, Bryan Cranston et Bill Murray, ce long-métrage d’animation, que l’on imagine avec un sens permanent du détail, du récit et de l’humour andersonien nous transportera à travers l’odyssée d’un garçon à la recherche de son chien au Japon.

6. Call Me by Your Name de Luca Guadagnino (28 février 2018)

Call Me By Your Name © Sony Pictures Releasing France

 

Remarqué à Sundance, lauréat à Roche-sur-Yon et Chéries-chéri, nominé à Toronto, San Sebastian mais aussi au Film Independent Spirit Awards et aux Gloden Globes, le film a fait beaucoup (beaucoup) parlé de lui en 2017. Le temps d’un été dans la campagne italienne, on suit Elio, dix-sept ans, qui va faire la rencontre d’un bel Américain plus âgé que lui.

PS : Le cinéaste italien nous réserve également en 2018 un remake de Suspiria avec Chloë Grace Moretz, Tilda Swinton et Mia Goth !

 

7. The Third Murder de Hirokazu Kore-eda (4 avril 2018)

The Third Murder © Toho

 

Au rythme de croisière d’un film par an, après Notre Petite sœur (2016) et Après la tempête (2017), le cinéaste virtuose change la comédie dramatique familiale et opte pour le drame judiciaire sur une affaire de vol et d’assassinat. On y trouve les acteurs fétiches de Kore-eda comme Masaharu Fukuyama, mais The Third Murder marque également sa première collaboration avec Koji Yakusho, l’un des acteurs les plus reconnus au Japon.

 

8. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche (14 février 2018)

Mektoub my love © Pathé Distribution

 

Un titre romantique pour une sortie en salle le jour de la Saint Valentin, c’est le grand retour du lauréat de la Palme d’or de 2013 depuis La Vie d’Adèle. Adapté du roman éponyme de François Begaudeau, ce récit initiatique situé dans les années 1990 suit la vie d’un jeune homme le temps d’un été. À noter que cela sera la première partie d’un triptyque (bien qu’il peut se voir comme un film indépendant).

 

9. Le Lion est mort ce soir de Nobuhiro Suwa (3 janvier 2018)

Le Lion est mort ce soir © shellac distribution

 

Un beau titre, Jean-Pierre Léaud, le sud de la France, une bande d’enfants, l’essentiel du film est là. Maintenant place à la magie de Suwa.

 

 10.  Annihilation d’Alex Garland (7 mars 2018 ?)

Annihilation © Peter Mountain

 

Après Ex machina, un film futuriste, minimaliste et efficace remarqué lors de sa sortie en 2015, l’écrivain, scénariste et réalisateur anglais Alex Garland revient Annihilation, un thriller de science-fiction dans lequel Natalie Portman campe une biologiste explorant une nature aux allures hostiles et mystérieuses. En raison des projections-tests dont les retours semblent ambigus, le film ne sortirait en salles que dans trois pays (USA, Canada et Chine), pour le reste du globe, il reste la solution Netflix. À l’heure où nous écrivons, la sortie française semble toujours indéterminée !

Lisha Pu

"Ethique est esthétique." Paul Vecchiali

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés