« Les Enfants du temps » – Une pluie de poésie

Copyright © 2015 FuryPixel Après le succès planétaire de Your Name (Kimi no na wa, sorti en 2017), le réalisateur japonais Makoto Shinkai décide de relever un nouveau défi en nous présentant…

« Les Filles du docteur March » – Regard du présent sur un classique du passé

Finalement, les filles du docteur March de Greta Gerwig, c’est une ode à la vie. Aux femmes tout d’abord, avec ces quatre personnages forts et inspirants. Une ode aux rêves et à l’ambition, nous invitant à suivre la tempétueuse Jo dans son périple jusqu’au sommet des marches pour enfin devenir écrivain. Une ode à l’enfance, à ces quatre sœurs qui doivent affronter la pauvreté, la solitude, le deuil, et que nous accompagnons volontiers dans tout cela. Une ode à l’amitié, à l’amour, avec Jo et Laurie, cette magie qui émane de leur relation qui semble si forte et pourtant, si fragile. Une ode à la vie, donc.

ENCRE FRAÎCHE #1 – Olivia Tapiero : Portrait d’une non-trentenaire

On retrouve dans ses paroles des images des poètes et écrivains maudits, cette mythologie de l’écriture qui possède et qui rend fou. Cela nous transporte à une époque que nous n’avons pas connue mais que toute personne ayant un jour écrit a admiré : celle où l’écriture était synonyme de passion, de déferlante, avant de rentrer dans le cadre d’un métier, un commerce, et au final de se voir imposer autant de règles que de boulets aux chevilles.

Agend’Art – Pas de trêve pour la culture !

Tous les quinze jours, la rédaction “Art” de Maze vous propose une sélection d’événements culturels à ne pas manquer. Au programme cette semaine   : on réfléchit à la Fondation Ricard, on vit une…

Madeleine de Proust #6 – « Porte de la paix céleste », le roman de l’amour et de la guerre

De par sa forme poétique et ces images entraînantes, j’ai été transportée dans une Chine aux nuances soixante-huitardes, moi qui de par mon âge n’ai jamais même connu la France de ’68 telle que mes proches me l’ont décrite. J’ai couru aux côtés de Ayamei, murmuré à l’oreille de Zhao, souhaitant de toutes mes forces que ces deux âmes se rencontrent tout en le craignant à la fois, car la rencontre signifiait la mort, qui elle signifiait la fin.