Agend’art – Michael Jackson, Cendrillon ou Raymond Depardon ?

Un dimanche sur deux, la rédaction Art de Maze vous propose une sélection d’évènement culturels à Paris et en province. 

Exposition – On the wall : Michael Jackson au Grand Palais

Presque dix ans après la mort de l’icône de la pop musique et alors qu’il demeure l’artiste mort le plus rentable, le Grand Palais met Michael Jackson à l’honneur. Plus qu’une exposition sur le King of pop lui-même, On the wall est une tentative de décryptage de l’influence de Michael Jackson sur l’art contemporain. Au menu donc, peu de reliques (déception pour les fans ?) ou de vidéos mais des œuvres directement inspirées de Jackson ou de sa silhouette mythique et signées des plus grands (Andy Warhol, David LaChapelle…).   

Jusqu’au 14 février 2018 au Grand Palais. Informations et billetterie https://www.grandpalais.fr/fr/evenement/michael-jackson 

 

© Appau Jnr Boakye-Yiadom

Théâtre – Thyeste de Thomas Jolly à Strasbourg

Présentée dans la Cour d’honneur du Palais des Papes en ouverture du dernier Festival d’Avignon (on en parlait déjà ), la pièce de Thomas Jolly poursuit sa tournée en province avec un long arrêt au Théâtre National de Strasbourg (TNS). Adapté de Sènéque, le spectacle relate la vengeance (très) sanglante d’Atrée qui s’est vu dérober son royaume (et sa femme) par son frère Thyeste. Comme à son habitude, le jeune metteur en scène formé à l’école du Théâtre National de Bretagne offre un spectacle tout en son et lumière, visuellement très efficace même si on peut regretter le kitsch de la scénographie et des costumes. 

Thyeste, d’après Sénèque, mis en scène par Thomas Jolly. Au TNS jusqu’au 15 décembre. Informations et réservations : http://www.tns.fr/spectacles

Danse – Cendrillon à l’Opéra de Paris

Dans cette version pensée par Rudolf Noureev alors ex-étoile et directeur de la danse à l’Opéra de Paris, l’héroïne de Charles Perrault évolue dans un décor hollywoodien. Le Prince charmant se transforme en acteur star et la fée marraine en producteur tout puissant. Le tout est porté par la belle musique de Serge Prokofiev et constitue le ballet magique idéal pour cette fin d’année. On conseille particulièrement les soirées où Hugo Marchand et François Alu sont distribués dans les rôles de l’acteur soit respectivement les 16, 21, 27 décembre et le 15 et 22 décembre et 1er janvier. 

Cendrillon, Jusqu’au 2 janvier 2019 à l’Opéra Bastille. Durée : 3h. Informations et réservations : https://www.operadeparis.fr/saison-18-19/ballet/cendrillon

Exposition – Raymond Depardon architecte à Issy-les-Moulineau

Du 5 décembre au 30 juin 2019, le Musée de la Carte à Jouer à Issy-les-Moulineaux invite le photographe Raymond Depardon à exposer 40 de ses clichés de la ville. À travers ses photos, l’artiste retrace l’évolution urbaine et l’innovation architecturale spécifique à Issy-les-Moulineaux et raconte l’aménagement de la ville « toujours à l’avant-garde » selon ses termes. Elle avait déjà été photographiée par le célèbre photographe Robert Doisneau comme le symbole de la mutation de la banlieue industrielle. L’exposition la dévoile désormais sous l’oeil averti de Raymond Depardon, qui conçoit Issy-les-Moulineaux comme un véritable laboratoire de l’aménagement et de l’architecture. Au travers de photos grand format, l’artiste invite à observer des détails, pour « penser à l’avenir en photographiant le présent ». L’exposition s’inscrit dans le cadre plus large de la manifestation culturelle « Métamorphose : Issy se (ré)invente » qui se déroule jusqu’à l’été 2019 et propose un large panorama de l’évolution urbaine des lieux.

(c) Raymond Depardon

Exposition “Paysages d’architecture : une promenade à Issy par Raymond Depardon”. Jusqu’au 30 juin 2019 à Issy-les-Moulineaux (arrêt Mairie d’Issy, ligne 12) – 5,20€

Chloë Braz-Vieira

Rédactrice en chef de la rubrique art. Toujours quelque part entre un théâtre, un film, un ballet, un opéra et une expo.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés