L’Agendart – Suggestions éclectiques pour commencer 2018

Commencez 2018 sur les chapeaux de roues avec le rendez-vous mensuel de la rubrique Art de Maze : l’Agendart ! Au menu ce mois-ci, l’exposition rouge sang d’Anish Kapoor au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne, le festival HIP OPsession à Nantes et l’exposition Roman-Photo à Marseille.

Voir la vie en rouge // Jusqu’au 8 avril 2018 à Saint-Etienne

30 ans d’existence pour le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne ! Pour l’occasion, carte blanche (ou plutôt rouge) à Anish Kapoor, artiste britannique célèbre né en Inde. C’est ainsi que My Red Homeland, installation surprenante, a pris place dans le musée. D’un rouge à la profondeur viscérale, cette oeuvre manipule l’espace au point de perdre le visiteur. 20 tonnes de matière rouge et des miroirs concaves participent à cette perdition au-dedans d’un rouge caillou de sang, terre de feu, espace originel de l’utérus, muqueuse organique ou intime… Chacun·e y voit ce qu’il ou elle ressent (pas de place, vraiment, pour la réflexion intellectuelle au premier abord : cette installation prend aux tripes).

Informations
Horaires : ouverture de 10 h à 18 h tous les jours sauf le mardi.
Tarifs : 6 euros / 4,50 / gratuité pour chômeurs, étudiants, 16-25 ans.

Hortense Raynal

 

HIP OPsession // du 1er au 18 mars 2018 à Nantes

Créé en 2005 par Pick Up Production, et désormais de renommée internationale, ce festival célèbre les valeurs et la culture hip hop en tant qu’outils d’expression et d’émancipation pour tous. Chaque année, 500 artistes nationaux et internationaux investissent plusieurs lieux de l’agglomération de Nantes (Stéréolux, Le lieu unique, le Ferrailleur, etc.) pour présenter des spectacles de danse, musique, graffitis, beat box, des compétitions, des expo ou encore pour proposer des stages sur ces diverses thématiques. C’est en tout une quarantaine d’événements qui auront lieu et qui sont un véritable levier pour la création d’actions culturelles tout au long de l’année : cela en fait un des plus grands festivals consacré à la culture hip hop d’Europe. En plus de favoriser l’accès à la culture, le festival sensibilise le monde de l’art à l’accessibilité et au handicap, en collaborant avec des acteurs du champ éducatif, médical et social, et en accueillant les personnes sourdes et malentendantes dans leurs spectacles traduits en langues des signes. La plupart des événements sont en entrée libre, et l’édition de cette année attire 40 nouveaux artistes dont Roméo Elvis, Madame Rap, AllttA, et bien d’autres. Bref, si vous vous disiez que la culture hip hop n’était pas faite pour vous, vous n’avez plus d’excuses !

Programmehttp://hipopsession.com/programmation/

Justine Madiot

 

Redorer le blason du roman photo // Jusqu’au 23 avril 2018 au Mucem de Marseille

On pouvait croire le roman-photo totalement ringard, mort et enterré. En grande vogue dans les décennies d’après-guerre, la grande majorité de notre génération a de fait largement ignoré le phénomène, au point qu’il faille peut-être rappeler le concept : un genre de bandes-dessinées, où les photos d’acteurs en situation remplacent les dessins. Au fil des années, le roman-photo perd en popularité, est descendu, moqué, considéré “gnan-gnan” et finalement remisé aux placards de toute l’Europe. C’est avec ce lourd héritage qu’a décidé de composer le Mucem de Marseille, qui s’est donné pour mission de redorer la réputation de ce beau média qui encore de nos jours s’écoule à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. Avec plus de 300 objets, films, témoignages, l’exposition retrace l’historique du roman-photo et son succès phénoménal, tout en nous replongeant au cœur de cette esthétique qu’on voudrait faire croire dépassée.

Informations
Horaires : Ouvert tous les jours sauf le mardi, billet du musée au complet à 9,50€ – plus d’informations sur le site du Mucem. À noter que tout au long du mois de janvier, plusieurs événements associés à cette exposition auront lieu. Notamment, du 18 au 21, plusieurs films reliant les deux médias seront diffusés au sein du Mucem. À suivre !

Loris Prestaux

 


 

Photo : Anish Kapoor – My red homeland (2003) / Manarat Al Saadiyat – UAE

Hortense Raynal

Rédactrice Maze Magazine. Passée par Le Monde des Livres.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés