Démocratie(s) ? DataGueule pour demain

Après une campagne de crowdfunding et une année de réalisation, le documentaire long format du collectif Datagueule (Henri Poulain, Julien Goetz et Sylvain Lapoix) est sorti sur Youtube et est projeté en France. Il pose la question des formes de nos démocraties modernes, dans les problèmes qu’elles posent mais aussi dans leurs formes réinventées et ré-enchantées à travers le monde. Deuxième documentaire du collectif après “Deux degrés avant la fin du monde” en 2015, le groupe signe un retour tout aussi poignant et qui suscite toujours plus de réactions et de prises de conscience.

On connaissait Datagueule pour leurs courtes vidéos, remplies de données et articulées autour d’infographies animées, mais on attendait avec impatience ce documentaire sur les démocraties depuis l’annonce de sa réalisation. Teasé tout au long de l’année par des interviews publiées sur la chaîne Youtube dans une playlist “La démocratie n’est pas un rendez vous”, ce documentaire s’annonçait déjà porteur de visions plurielles et diverses. Toutes sortes d’enjeux y étaient déjà abordées, de la désobéissance civile à la corruption, en passant par la représentation politique.

 

 

Le 4 mai, Datagueule nous a donc livré un film de 90 minutes autour du monde et des initiatives citoyennes et politiques, qui ont toutes pour but de rendre les décisions aux citoyen·ne·s, de les remettre au centre du processus de politique. Comment rendre le pouvoir aux citoyen·ne·s ? Comment reprendre confiance dans le processus politique ? Si aucune réponse n’est présentée comme une solution parfaite, le documentaire propose des idées, fractionnées selon des thèmes comme l’éducation ou la politique locale pour donner un coup de jeune à la politique et la démocratie. Le documentaire donne envie d’agir, de découvrir ce qui se fait près de chez nous et de s’engager pour voir ces démocraties et ce qu’elles peuvent changer dans nos vies. Raconté de manière douce et révoltée à la fois, les démocraties se donnent à voir dans une belle réalisation, touchante et entraînante.

Le documentaire est en accès gratuit sur Youtube et sous licence Creative Commons, à savoir autorisée à la réutilisation, ce qui n’est pas anodin puisque les créateurs du films semblent être héritiers d’une culture de “l’open” et de la transparence. En témoigne le financement participatif à l’origine du film. Un esprit qui cherche à hacker la politique à travers la réflexion, qui se construit autour des chiffres certes, mais aussi autour des idées, puisque les dernières saisons de Datagueule étaient un mélange d’interviews et de données. Définitivement ancré dans cette culture du hack et de l’internet libre, “Démocratie(s)” est également disponible sur PeerTube, logiciel libre fonctionnant en peer-to-peer, semblable à Youtube mais véritable alternative au pouvoir des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). Militant dans la forme, mais sans être rattaché à un parti, le film prône le dialogue, la réflexion collective et bien sûr, l’action.

 

Démocratie(s) disponible sur Youtube :

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés