Maze, c’est (re)donner une résonance aux voix de la jeunesse.

Tourné vers l’avenir, précurseur, éclectique, Maze offre la parole aux initiatives, aux expérimentations et aux talents nouveaux.

Placer la rencontre au cœur du projet, c’est aussi une manière d’aborder les sujets en multipliant les angles et les liens entre les rubriques.

Premier média d’initiative jeune de France, Maze représente un complément, une alternative. Il s’alloue le temps de la réflexion pour explorer le fond des choses.

Inscrit dans son époque et le regard porté au loin, Maze explore, commente et analyse les actualités, parfois un brin provocateur, mais c’est aussi ça le plaisir de ne rien se refuser.

Maze donne une voix à ceux qui n’en ont pas : les jeunesses. Les jeunesses, comme le pluriel l’indique, ne correspondent pas à une entité mesurable, quantifiable. Les jeunesses ne correspondent pas à une communauté ayant ses caractères. Elles sont diverses, plurielles, entrent en union et en collision. Dans Maze, cette diversité se réalise d’autant plus que personne n’est journaliste professionnel et que nous ne subissons aucune pression financière : nous sommes et resterons indépendants.

A l’heure du primat de l’instantanéité, Maze n’est pas un média en continu. Aller à l’encontre de l’information en continu n’est pas l’objet de Maze, nous connaissons les qualités de cette forme d’information. Maze souhaite être un complément, une alternative au flux continu. L’objet de Maze, c’est d’aller chercher, de puiser, d’explorer le fond des choses. C’est l’objet du magazine depuis sa création en 2011.

Maze fait du lien. De la diversité de sa rédaction et de ses rubriques, Maze a la capacité de faire du lien entre les domaines, les sujets, les angles et les points de vues. La place est donc faite aux dossiers et articles entrecroisant les rubriques. A travers son contenu, Maze lie les actualités à la fois dans le présent et sur la durée, ne cloisonne pas ses sujets dans le temps. Maze s’inscrit dans son époque.

Maze, c’est aussi faire du lien avec son propre contenu. C’est pour cela que la place est toujours faite aux avis, aux critiques. Maze défriche et défrichera toujours autant les nouveautés.

Maze, c’est aussi faire du lien entre les choses qui n’en ont pas forcément, c’est l’expression gigantesque d’une centaine de rédacteurs et rédactrices bénévoles issu.e.s de toute la France. Maze interpelle souvent, provoque parfois et cela toujours avec une fraîcheur et une liberté de ton.

 

Pluriel, Multiple, Éclectique, Maze est un magazine à partager.