CINÉMA

« Irréductible » – Fonction publique

Irréductilble © SND
Irréductilble © SND

Six ans après Ma famille t’adore déjà, Jérôme Commandeur revient à la réalisation pour une nouvelle comédie réjouissante, dans laquelle il s’attaque cette fois-ci à l’univers de la fonction publique. Un régal humoristique porté par un casting cinq étoiles.

En 2016, Jérôme Commandeur passait pour la première fois derrière la caméra en signant Ma famille t’adore déjà, une comédie désopilante dans laquelle il étrillait les us et coutumes d’une famille BCBG en vacances sur l’Île de Ré. Un premier long-métrage au succès tant critique que public et qui confirmait la place que prenait l’acteur et réalisateur dans le paysage humoristique français. Six ans plus tard, le voici de nouveau en haut de l’affiche avec Irréductible, son nouveau film. Contrairement à Ma famille t’adore déjà, qu’il avait coréalisé avec Alan Corno, il est cette fois-ci tout seul derrière la caméra. Et il s’en tire avec les honneurs.

Dès les premières minutes, le spectateur retrouve ce qui fait la patte de Jérôme Commandeur. À savoir, un humour taquin où il est question de se moquer et de caricaturer, mais toujours avec bienveillance. Cette fois-ci, dans le viseur du réalisateur, ce n’est pas tant un type de personnage qu’il est convenu de railler, mais tout un secteur socioprofessionnel au sens large  : la sacrosainte fonction publique.

Vincent Pelletier (Jérôme Commandeur himself) est un paisible fonctionnaire des «  Eaux et Forêts  » à Limoges. Sa place, il ne la changerait pour rien au monde. Sécurité de l’emploi, absence totale d’heures supplémentaires, lieu de travail à quelques encablures du domicile… Et pourtant, un jour, la paisible routine de ce salarié sans histoire se retrouve menacée lorsqu’une décision ministérielle impose de réduire les effectifs dans les administrations. Qu’à cela ne tienne, Vincent, qui en a vu d’autres, décide de s’accrocher coûte que coûte à son poste. Mais c’est sans compter sur Isabelle Bailliencourt (Pascale Arbillot), une inspectrice du travail un peu trop zélée, qui va le muter dans les pires endroits de la planète pour l’inciter à renoncer et à prendre son chèque de départ. Entre Vincent et Isabelle, le combat ne fait que commencer…

Un remake réussi

Si le sujet peut sembler très franco-français (Ah l’administration à la française…), il s’avère que ce nouveau long-métrage est en réalité un remake du film italien Quo Vado  ? de Gennaro Nunziante, qui a connu un grand succès de l’autre côté des Alpes avec neuf millions d’entrées. Irréductible, avec ses répliques qui font mouche et ses gags à la minute, peut également être un joli succès dans les salles françaises. Pour donner vie à son film, Jérôme Commandeur n’a pas lésiné sur les moyens, tournant aussi bien en France qu’en Suède et à la Réunion.

À la fois comédie et film d’aventure, Irréductible bénéficie d’un casting cinq étoiles permettant à certains comédiens de briller dans l’art du contre-emploi (à l’instar de Christian Clavier, irrésistible en syndicaliste adepte de la semaine de travail de 14 heures). Lauréat du Grand Prix lors du dernier Festival de la comédie de l’Alpe d’Huez, Irréductible s’impose comme le vrai feel good movie de ce début d’été.

Auteur·rice

You may also like

More in CINÉMA