LITTÉRATURE

« Le Cygne de Popper » – La ménagerie philosophique

© Janik Coat

Dans la famille des animaux philosophes, je demande le cygne  ! Le dernier ouvrage paru dans la collection «  Philonimo  », Le Cygne de Popper, réussit le tour de force d’expliquer à des enfants les théories de grands philosophes.

La collection possède un crédo : « Grands philosophes pour petits lecteurs ». Elle propose de penser à partir des animaux fétiches de certains philosophes. On retrouve le chien de Diogène le cynique, le lézard de Heidegger ou encore le porc-épic de Schopenhauer qui permet de montrer le déchirement existentiel qui existe dans notre rapport aux autres. Comme les porcs-épics, nous souhaitons à la fois nous rapprocher les uns les autres (on s’y pique alors) et à la fois s’éloigner (on a tout de suite très froid).

Animal philosophique

La collection de littérature jeunesse fait le choix d’expliquer, dans des mots simples et des explications accessibles, de véritables problèmes philosophiques. Le dernier ouvrage publié s’attache au cygne du philosophe des sciences autrichien, Karl Popper. Il permet d’expliquer clairement ce qu’est une théorie scientifique et le concept de vérité. Le livre est accompagné d’une unique citation de l’auteur. Popper écrit : « Avons-nous là une vérité ? Comment s’en assurer ? »

Ainsi, à partir de l’exemple des cygnes, Popper cherche à démontrer une des règles fondamentales de la science. La falsification permet de distinguer les théories scientifiques de celles qui n’en sont pas. Aussi, pour que l’affirmation «  Tous les cygnes sont blancs  » soit une vérité scientifique, il faut non seulement que nous n’ayons jamais rencontré de cygne qui ne soit pas blanc mais aussi accepter que si nous croisions un cygne rose, bleu ou d’une toute autre couleur cela rendrait fausse l’affirmation «  Tous les cygnes sont blancs  ». Une vérité affirme quelque chose sur notre monde qui ne comprend aucune exception. Si je vois un cygne noir, je peux dire que la phrase «  tous les cygnes sont blancs  » est fausse. 

Apprendre à penser en images

Les ouvrages de la collection sont accompagnés d’illustrations colorées et simples. Elles exemplifient le propos et n’en sont pas moins d’une éclatante beauté. Aussi, si les textes sont toujours ceux de la même autrice, Alice Brière-Haquet, chaque livre est illustré par un.e artiste différent.e.

Dans des teintes violettes, roses et bleues, la graphiste Jonik Coat décline le motif du cygne de façon admirable. Les couleurs remplies du bec et des pattes contrastent avec le corps plumé de l’animal qui semble réalisé aux feutres à souffler de notre enfance. Elle utilise aussi des pochoirs pour donner forme aux corps blancs des cygnes qui se détachent par réserve de la page blanche.

Le Cygne de Popper est un précis de philosophie qui n’abandonne pas la complexité de la pensée mais prend tout le temps qu’il faut pour expliquer ce qu’il en est de la vérité en science en procédant par étapes et par images.

Le Cygne de Popper d’Alice Brière-Haquet, illustré par Janik Coat, Editions 3œil, 9 euros.

Auteur·rice

You may also like

More in LITTÉRATURE