LITTÉRATURESorties BD

« De la tyrannie » – Préserver les démocraties

De la tyrannie
© Gallimard Bande Dessinée

Dans un album à mi-chemin entre le texte, le collage et le dessin, l’illustratrice Nora Krug met en récit l’essai de l’historien Timothy Snyder, qui explique en vingt leçons comment résister aux régimes totalitaires.

Ne vous fiez pas à son apparence de bande dessinée, le projet de Timothy Snyder et Nora Krug est bien plus vaste que cela. De la tyrannie, sous-titre : vingt leçons du XXe siècle est, initialement, un essai de Snyder, professeur d’histoire à l’Université de Yale et spécialiste de l’Europe de ce siècle qui vu se succéder deux guerres mondiales puis la chute de l’URSS. L’album-essai, dont la date de parution – le 13 avril – coïncide parfaitement avec l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle française, se donne pour objectif de distiller à son lecteur quelques leçons pour résister à la tyrannie et ainsi, préserver la démocratie.

« L’Histoire ne se répète pas, elle instruit » commence Snyder dans un long prologue, rappelant les fondamentaux de nos démocraties occidentales telles qu’elles furent fondées par les Grecs puis par les Pères fondateurs Américains. « Ils pensaient à l’usurpation du pouvoir par un seul individu ou un groupe, au contournement de la loi par les dirigeants à leur avantage » ajoute l’historien, avant de rappeler que la démocratie européenne s’est façonnée autour de trois grands moments : 1918, 1945 et 1989. Si la croyance en un sens de l’Histoire, qui irait irrémédiablement vers le progrès existe bel et bien, c’est un leurre, rappelle-t-il, puisque ces mêmes démocraties se sont effondrées dans les années 20 et 30 avec la montée du communisme, du nazisme et du fascisme.

« Nous pourrions être tentés de croire que notre héritage démocratique nous protège automatiquement de pareilles menaces. C’est un réflexe malheureux. (…) Nous ne sommes pas plus sages que les Européens qui ont vu la démocratie succomber au fascisme, au nazisme ou au communisme au 20e siècle. »

De la tyrannie, Timothy Snyder

Résister

Le message est clair, semble pessimiste. Et pourtant, nous avons l’Histoire et ses grandes leçons de notre côté pour nous mettre en garde. Parmi ces vingt leçons que distille l’historien figurent plusieurs moments étonnants qui semblent avoir échappé aux livres d’histoire. Si le régime nazi est aujourd’hui perçu – à juste titre – comme un régime de terreur généralisée, c’est oublier qu’il a suscité l’engouement, jusque dans le peuple qui s’est plié, par avance à sa volonté.

« Pour l’essentiel, le pouvoir autoritaire est librement consenti. Dans les temps comme ceux-ci, les individus anticipent sur ce que voudra un État répressif et s’offrent à lui sans qu’on leur demande rien. Un citoyen qui s’adapte ainsi enseigne au pouvoir ce qu’il peut faire. »

De la tyrannie, Timothy Snyder
© Gallimard Bande Dessinée

Anecdotes historiques à l’appui, l’historien décrypte les mécaniques des régimes autoritaires, auxquels les peuples consentent parfois. Par exemple, les Autrichiens, après que leur dirigeant ait cédé face au Nazisme, se sont eux-mêmes adaptés, permettant ainsi une persécution des Juifs autrichiens plus violente encore. En effet, puisque le gouvernement est perçu comme ayant des attentes, le peuple, l’armée, et certains corps intermédiaires s’y conforment. Et se rendent parfois coupable d’atrocités que le régime n’avait même pas envisagées.

Se défendre

Puisque sans s’en rendre compte nous avons nous-mêmes participé à l’élaboration et la montée de régimes totalitaires, Snyder rappelle avec justesse qu’il n’y a là rien d’inéluctable. Le pouvoir, sans appui populaire, n’est pas grand-chose et les moyens existent pour résister et protéger la démocratie qui, en promettant la liberté d’opinion à tous, permet aux idéologies qui la menacent de prospérer à ses dépens.

Cette résistance se décline en vingt crédos ingénieux, savamment illustrés et, plus que tout, porteur d’espoirs. L’illustration qui l’accompagne fait de cet ouvrage un album accessible à tous, et parvient à rendre compréhensible certains mécanismes que nous devrions garder à l’esprit quant à la fabrique des régimes totalitaires. Face à ce péril qui nous menace, chacun peut prendre sa part. Et cela commence en lisant De la tyrannie, de Timothy Snyder et Nora Krug.

De la tyrannie de Timothy Snyder et Nora Krug, Gallimard Bande Dessinée, 19 euros.

Auteur·rice

Journaliste

You may also like

More in LITTÉRATURE