Clips de la semaineMUSIQUE

LES CLIPS DE LA SEMAINE

crédit Guillaume Lacoste

Maze vous propose une sélection de clips chaque début de semaine. L’occasion de se mettre de la beauté plein les yeux et les oreilles. Aujourd’hui on retrouve les clips de Send Me Love Letters, The Marías, Chevalrex, Yves Tumor, Daniel Mist et Kurt Vile.

CHEVALREX Feat. Pi Ja MaAu crépuscule réalisé par Marc Cortès

Un crépuscule, un diner à l’américaine presque désert, milkshake crémeux et sirop qui coule au ralenti sur les pancakes. Pour illustrer son dernier titre Au crépuscule en featuring avec la chanteuse Pi Ja Ma, Chevalrex fait appel à Marc Cortès qui dessine au morceau un écrin de néons et de tendresse. Reprenant et détournant les codes et esthétiques des films US, le réalisateur filme ces deux solitudes qui observent, mélancoliques, les client.e.s déambuler (couple adolescent en plein émoi, mascotte) dans le restaurant.

Une chanson slow pour romantiques averti.e.s qui figure dans le nouvel EP du chanteur paru le 11 février dernier. Comme une ritournelle qui résonne inlassablement dans la mémoire, Au Crépuscule nous conte avec douceur le retour de l’amour qu’on croyait disparu.

Pauline Pitrou

Send Me Love LettersBride réalisé par Loïc Largot

Voilà la Saint Valentin est passée, on peut reprendre les odes à l’amour déchu et raconter des histoires de tristes. A l’instar de leur nom aguicheur et mielleux, Send Me Love Letters nous a offert un premier single Bride à l’esthétique rock et sombre. Le groupe se montre énergique, mystérieux avec une mariée qui s’avoue ne pas être la personne idéale avec qui rester toute sa vie.

Un clip soigné et psychédélique pour une histoire tragique, des ombres colorées, furtives, des membres de Send Me Love Letters et de la mariée. Ça tourne, ça tourbillonne c’est comme un exutoire, le groupe n’a pas fini de nous étonner et on attend la suite avec impatience !

Eva Duc

Kurt Vile  – Like Exploding Stones réalisé par Sean Dunne

Kurt Vile revient avec un nouveau single Like Exploding Stones, quatre ans après son dernier album Bottle It In. Maître de la psych-pop venant tout droit de la scène Philadelphienne, nous offre son éternelle flegme et une chanson très groovy. Grand enfant dans sa manière d’être, Kurt Vile se balade avec sa compagne de toujours : sa guitare. La vidéo est tripante, avec des effets glitchy accompagnent à merveille les synthés ambiants.

Une balade en compagnie de l’artiste dans les rues d’une ville états-unienne que l’on accepte avec grand plaisir pour l’écouter nous chanter ses angoisses avec un calme qui lui est propre.

Eva Duc

Daniel Mist – Walk réalisé par Jeanne Lula Chauveau

Sur la plage, les sons d’une cour de récréation viennent percuter une étrange solitude. Quelques notes de guitares accompagnent le chant de Daniel Mist sur Walk. Plus épuré que les titres de son premier EP, ce morceau est mis en images par Jeanne Lula Chauveau. Le musicien nous regarde en tournant le dos à Chloé Groussard, une jeune comédienne.

Comment être mélancolique dans un monde saturé de sons et de sollicitations ? C’est tout l’enjeu du clip qui fait le choix de la sobriété. La nuit se lève et la jeune femme est toujours au même endroit, enveloppée par la douceur d’un piano. Elle reprend sa route, habitée par les fantômes de sa vie. Daniel Mist se renouvelle et confirme, avec ce deuxième EP, son goût pour l’introspection.

Clément Simon

The Marías – All I Really Want Is You réalisé par Bethany Vargas

En pleine tournée US, la bande à Maria Zardoya continue de répandre sa suave soul californienne avec un nouveau clip All I really want is you (extrait de leur premier album Cinema, sorti 2021). Il met en scène la chanteuse lorgnant l’amour si l’on en croit les paroles « Sleeping outside the moon, trippin with you » en omniprésence sur un canapé, un lit, dans un bain puis sur la fenêtre d’un château. Certainement pas le clip plus original au monde mais on se laisse sans problème porter par le timbre doux et sucré de Maria, qu’on retrouvera le 16 mai prochain à la Boule Noire à Paris.

Guillaume Lacoste

Yves TumorSecrecy is Incredibly Important To The Both of Them réalisé par Jordan Hemingway

L’artiste et producteur américain Sean Bowie, alias Yves Tumor, revient avec un nouveau single post-punk new wave dansant Secrecy Is Incredibly Important To The Both of Them. Après le succès de son dernier album Heaven to a Tortured Mind, Tumor nous présente ce clip esthétique et étrangement beau réalisé par Jordan Hemingway.

Nous y voyons Tumor se travestir dans différents styles allant de l’uniforme militaire à la geisha. La vidéo, habillée par la musique aux influences de A Forest des Cure, fait écho aux paroles du chanteur qui nous parle de sa lassitude envers son partenaire « How can I miss you If you won’t go away ? ». Un morceau entrainant accompagné d’une réalisation artistique envoutante qui relancent la promotion de son dernier EP sorti en juillet 2021 The Asymptotical World.

Thomas Soulet

You may also like