Autrement ditSOCIÉTÉ

AUTREMENT DIT – La Clef, Canada, Antonio Costa, éboueurs et poussins

Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux
Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux

Chaque lundi matin, les infos que vous avez loupées, celles que vous n’avez pas comprises, et celles dont vous vous foutez  : autrement dit, l’actualité de la semaine résumée.

Le cinéma La Clef menacé d’expulsion

Depuis deux ans et demi, le cinéma La Clef, dans le 5e arrondissement de Paris, est occupé pour contester le rachat de l’établissement par le groupe SOS. Les occupants du cinéma sont à présent menacés d’expulsion. Pour la troisième semaine consécutive, La Clef revival, le collectif mobilisé, propose des projections quasi-interrompues de 6 h du matin à 20 h. En deux semaines près de 4 000 spectateurs, selon le collectif, se sont déjà rendus au 34 rue Daubenton pour soutenir le cinéma et empêcher sa fermeture.

Manifestations au Canada contre les mesures sanitaires

Dans les principales villes canadiennes, les manifestants se sont rassemblés samedi 5 février pour exiger la fin des restrictions sanitaires. Le mouvement commence huit jours auparavant dans l’ouest du pays par une mobilisation des camionneurs. La manifestation se transforme en occupation d’Ottawa. Les manifestants se rendent sous le bureau du Premier ministre Justin Trudeau pour exprimer leur mécontentement. Le mouvement devrait se poursuivre dans les prochains jours. Le chef de la police d’Ottawa, Peter Sloly a demandé samedi soir «  des ressources supplémentaires  » pour mettre un terme à l’occupation.

Interdiction du broyage des poussins mâles

Les couvoirs français auront jusqu’à fin 2022 pour interdire le broyage des poussins mâles selon un décret paru dimanche 6 février au Journal officiel. Chaque année se sont 50 millions de poussins mâles qui sont tués. Une technologie innovante pourrait permettre de pallier cette interdiction. Une machine pourrait voir directement si un œuf contient un poussin mâle ou femelle et de l’éliminer en conséquence. Cette nouvelle mesure devrait coûter 64 millions d’euros par an à la filière. L’État a prévu de subventionner une partie des investissements faits par les couvoirs à hauteur de 15 millions d’euros.

Fin de la grève des éboueurs à Marseille

La grève des éboueurs à Marseille, le troisième en quatre mois, a pris fin ce mercredi, après plus de trois semaines de mouvement. L’appel à la grève avait été lancé par le syndicat Force ouvrière, qui exigeait une revalorisation salariale de 80 euros pour les éboueurs, moins bien payés que leurs collègues d’autres communes de la métropole. Ils ont obtenu une augmentation de 40 euros brut ainsi que l’ouverture de négociations structurelles sur les salaires.

Durant la grève, 2000 tonnes de déchets se sont accumulés. Des citoyens et associations se sont réunis dès la fin de la grève pour procéder au ramassage. Benoît Payan, maire de la ville, avait lui mandaté des camions de ramassage la veille de la fin du mouvement de grève.  

La gauche reconduite au pouvoir au Portugal

Antonio Costa, premier ministre portugais, a été reconduit dans ses fonctions par le président de la République. Dimanche dernier, le Parti socialiste a remporté la majorité absolue à l’Assemblée de la République, avec 117 sièges.

Les élections avaient été convoquées à la suite de la défection des députés d’extrême-gauche alors membres de la coalition au pouvoir. En désaccord avec le Parti socialiste et souhaitant élargir leurs rangs, ceux-ci avaient refusé de vote le budget du gouvernement Costa. Ils sont, avec la droite, les perdants de cette élection. Chega, le parti d’extrême-droite, envoie 12 députés à l’Assemblée, une première depuis Salazar.

Auteur·rice·s

You may also like