MUSIQUEPlaylist

Dans la playlist de … Carmen Sea

Carmen Sea © Théa Capitanio

#62 – Pour mieux connaître les horizons musicaux des artistes que l’on aime et que l’on soutient, quoi de mieux qu’une playlist   ? C’est au tour du groupe Carmen Sea de se prêter au jeu de la playlist. De Tame Impala en passant par Queens of The Stone Ages et par Archive, apprenez en plus sur les influences du groupe.

Post Animal – Post Animal (2020)

[Baptiste] « Je n’ai jamais entendu un son aussi «  gras  » dans un mix, la profondeur des guitares/basses est juste incroyable. C’est pour moi un morceau parfaitement structuré, qu’on a envie d’écouter plusieurs fois pour le savourer et ça m’a énormément influencé pour Carmen que ça soit dans le traitement de notre son ou dans la compositions de Riff mélodiques. »

Queens Of The Stone Age – Medication (2005)

[Baptiste] « Le stoner de base, un morceau de 2min qui reste sûrement mon morceau préféré de QOTSA, je l’écoute depuis que j’ai 13 ans et je ne m’en lasserai sûrement jamais. C’est un des groupe qui m’a le plus inspiré depuis que j’écoute de la musique, ça fait vraiment 10 ans que j’écoute au moins une de leur track par jour. »

Ghostemane – Sacrilege (2020)

[Baptiste] « Vous avez déjà entendu une aussi belle sub ? Ghostemane c’est une influence ultra récente, je suis fan absolu de l’énergie de cet artiste, c’est un truc que j’essaye de retrouver dans des gros passages de provocation dans la musique de Carmen.
Les prod sont un mélange entre MAO et une grosse orchestration Metal, il arrive à en faire un mélange cohérent, pour moi c’est du génie pur.
 »

Radiohead – Weird fishes (2007)

[Etienne] « Encore aujourd’hui c’est sûrement la plus grosse claque musicale que j’ai prise, bien que je l’ai découvert à peu près lors de sa sortie en 2007. C’est depuis toujours une influence omniprésente dans la composition. »

IDLES – Car crash (2021)

[Etienne] « C’est une référence très récente et qui représente tout ce que je souhaite pour l’évolution des courants rock aujourd’hui tant dans les sonorités que dans les messages transmis. »

Tame Impala – Let it happen (2015)

[Etienne] « Un morceau parfait dans sa construction qui emprunte les codes de l’électro dans sa forme (pour la version longue) je trouve ça toujours intéressant dans des morceaux rock/pop. J’ai toujours été fan des sonorités de Tame Impala que ce soit dans leur période “rock psyché” ou plus “pop psyché”. »

Floating Points – Kuiper (2016)

[Joachim] « Ce morceau me transperce à chaque fois par sa retenue, sa force de progression et sa puissance émotionnelle. Un gros tube de 16 minutes. »

Archive – Lights (2006)

[Joachim] « J’ai découvert Archive assez tard avec “Lights” C’est un morceau qui m’a réconcilié avec les groupes acoustiques. Un gros tube de 18 minutes. »

Meshuggah – Clockworks (2016)

[Vivien] « Ce groupe m’inspire pour ses méthodes de composition (notamment au niveau rythmique et mélodique des riffs), ainsi que pour le son que j’utilise sur les parties heavy de Carmen Sea : beaucoup de saturation, et une attaque forte au médiator. L’effet de transe par l’afflux d’informations et de tensions est une chose que je recherche dans l’écriture, et qui se retrouve dans notre univers. »

Björk – Hidden Place (2001)

[Vivien] « Ce morceau représente l’autre face principale de mes influences musicales, plus intérieure, mélodique et méditative. J’admire le travail que fait Björk sur les timbres, les textures, l’intériorité, l’authenticité et l’expression (vocale). Ce sont des paramètres musicaux qui sont prédominants dans notre musique, et qui influencent fortement la manière avec laquelle je joue et imagine nos plages plus atmosphériques et “cinématographiques”. Cette musique est pour moi une ode à l’introversion, à l’écoute et l’acceptation de soi, concepts que j’aime rattacher à l’univers de Carmen Sea. »

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in MUSIQUE