LITTÉRATURESorties BD

BD du mois – Rendre hommage

bd du mois
Crédits : Fanny Monier

Chaque mois, la rédaction littérature vous offre un petit résumé de quelques nouveautés BD, fraîchement parues. Pour le mois de décembre, des adaptations de romans déjà parus ou de personnages ayant vraiment existé et des intégrales d’auteurs confirmés.

Empire Falls Building – Jean-Christophe Deveney et Tommy Redolfi

Dans cette bande-dessinée qui illustre architecture décadente et gratte-ciels américains, Jean-Christophe Deveney et Tommy Redolfi content l’histoire de Edgard Whitman. Ce jeune architecte croise la route de Kosmo Vassilian, qui l’embauche sur son chantier démesuré. Les grandes planches se suffisent parfois à elles mêmes pour raconter l’histoire… qui bascule rapidement dans l’étrange. Peu de personnages peuplent ses pages, mais suffisent à porter un récit puissant qui maintient ses lecteur·ices en haleine.

BD du mois
© éditions du Soleil

Empire Falls Building, Jean-Christophe Deveney et Tommy Redolfi, éditions du Soleil, 24,90 euros

Camille Gho

La Nuit des temps – Christian de Metter

Christian de Metter est rôdé à l’exercice de l’adaptation de classiques de la littérature en romans graphiques. En cette fin d’année 2021, paraît sa version de La nuit des Temps, le grand roman de René Barjavel. Il met en dessin le conflit engendrée par la découverte d’un couple cryogénisé venu d’une civilisation vieille de plus de 900 000 ans. Les dialogues sont remaniés et certains passages éludés pour éviter un volume trop conséquents. Mais les couleurs vives du dessinateur traduisent admirablement la fresque d’anticipation de Barjavel.

BD du mois
© Éditions Philéas

La Nuit des temps, Christian de Metter d’après Barjavel, éditions Philéas, 25 euros.

Camille Gho

Cotton Tales (tome 2) – Loputyn

La maison d’édition Shockdom continue son exploration du genre du manga, mais sous forme de BD classique – et originaire non pas du Japon mais d’Italie. Le deuxième tome de Cotton Tales, toujours paré de pastels délicates, laisse aux lecteur·ices une impression feutrée. On suit toujours Nicolas dans son exploration de la villa, à la recherche de ses souvenirs. Le conte d’Alice au Pays des merveilles – et sa réécriture japonaise, le manga Pandora Hearts – semblent avoir inspirés la bédéaste.

© éditions Shockdom

Cotton Tales t.2, Loputyn, éditions Shockdom, 16 euros.

Camille Gho

Culottées, l’intégrale – Pénélope Bagieu

La formidable saga des Culottées fait son retour dans un belle édition augmentée, réunissant les tomes 1 et 2 de la bande dessinée originale de Pénélope Bagieu. Dans ce beau livre à la couverture rose et verte, trente portraits de femmes que l’histoire a plus ou moins oubliées sont réhabilitées par la dessinatrice. Si on n’est pas dupe du coup marketing que constitue la republication de ce gros – beau – livre à l’approche des fêtes de Noël, on se dit malgré tout qu’on préfère trouver une bande dessinée sous le sapin plutôt que le dernier livre de Michel Barnier.

© Gallimard Bande Dessinée

Culottées, l’intégrale, Pénélope Bagieu, éditions Gallimard Bande Dessinée, 35 euros.

Emma Poesy

45 Tours Rock – Hervé Bourhis

Rock’n’Roll nevers dies et ça, l’auteur et dessinateur Hervé Bourhis l’a bien compris. Après avoir planché sur un Petit Livre du Rock et un autre consacré aux Beatles, le dessinateur retrace l’épopée des 45 Tours, mi-objet technique mi-madeleine de Proust, qui symbolisent à eux seuls l’avènement du Rock. Avec 45 Tours Rock, retour aux délices rock du siècle précédent et aux chansons que les moins de vingt ans peuvent tout à fait connaître, tant elles sont devenues mythiques. Un album de passionné consacré à un objet passionnant.

© éditions Dargaud

45 Tours Rock, Hervé Bourhis, éditions Dargaux, 13 euros.

Emma Poesy

De grands romans en bande dessinée – Paul et Gaëtan Brizzi

Les adaptations de roman ont le vent en poupe et le monde de la bande dessinée semble ne pas échapper à la règle. Pour les fêtes de fin d’année, les éditions Futuropolis font paraître une intégrale des trois romans adaptés version dessin par les frères Paul et Gaëtan Brizzi. L’occasion de se replonger dans trois romans méconnus – par rapport au reste de leur oeuvre – d’auteurs qui ont marqué l’histoire de la littérature française. J’ai nommé : Boris Vian (L’automne à Pékin), Céline (La Cavale du Dr Destouches) et Balzac (Les Contes drôlatiques). L’occasion aussi d’apprécier un dessin qui n’édulcore pas les oeuvres de ces auteurs qui, disons-le, ne sont pas les plus joyeux de tous, mais les accompagne et permet d’en ressentir le style, cette fois visuellement.

© éditions Futuropolis

De grands romans en bande dessinée, Paul et Gaëtan Brizzi, éditions Futuropolis, 59 euros.

Emma Poesy

Auteur·rice·s

Camille Gho
Étudiante en journalisme culturel à Paris 3

Vous pourriez aussi aimer

More in LITTÉRATURE