Autrement ditSOCIÉTÉ

AUTREMENT DIT — Desmond Tutu, James-Webb, Wagner, Inde et baby Yingliang

Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux
Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux

Chaque lundi matin, les infos que vous avez loupées, celles que vous n’avez pas comprises, et celles dont vous vous foutez  : autrement dit, l’actualité de la semaine résumée.

Hommage à Desmond Tutu, prix Nobel de la Paix 1984

Prêtre, instituteur, écrivain et militant, «  le Martin Luther King de l’Afrique du Sud  » ne refusait aucun casquette pour lutter contre l’oppression des peuples. Desmond Tutu, élu prix Nobel de la paix, en 1984 est mort dimanche 26 décembre à l’âge de 90 ans. Figure éminente du combat contre l’apartheid, il est pour beaucoup dans la libération du leader Nelson Mandela. Il le nommera président de la Commission vérité et réconciliation à la fin de la guerre civile sud-africaine qui fit 20 000 morts en deux ans.

« Esprit universel, l’archevêque Tutu trouvait ses racines dans la lutte pour la liberté et la justice dans son propre pays, mais était également préoccupé par l’injustice où qu’elle se trouve. »

Barack Obama

Le télescope James-Webb suit sa course dans l’espace

Après de multiples reports et quatorze ans de retard, le lancement du télescope spatial James Webb a finalement eu lieu samedi 25 décembre depuis la base de Kourou, en Guyane. L’appareil, propulsé par la fusée Ariane-5, sera placé en orbite autour du Soleil à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Il lui faudra 29 jours pour arriver à destination et près de 200 opérations techniques avant d’être opérationnel.

Le téléscope est le fruit de plus de trente ans de travail et d’une collaboration internationale dirigée par la NASA, à laquelle l’Agence spatiale européenne (ESA) a pris part. James-Webb a coûté environ dix milliards de dollars. Il doit être 100 fois plus précis que son prédécesseur Hubble, en orbite autour de la Terre depuis 1990. Au cours de sa mission, qui durera au moins cinq ans, le télescope devrait améliorer la compréhension qu’ont les scientifiques de l’univers. Grâce à la technologie infrarouge, il permettra normalement d’observer la naissance des premières galaxies, les exoplanètes ou encore d’étudier la formation des trous noirs géants. Les premières données exploitables sont attendues en juin 2022 au plus tôt.

La France condamne le déploiement de Wagner au Mali

Après plusieurs mois de soupçons et de rumeurs, plusieurs pays engagés au Mali ont accusé la Russie de déployer son groupe de mercenaires Wagner dans la région. Jeudi 23 décembre, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont pris acte de la présence du groupe Wagner au Mali et condamné Bamako d’accueillir ce groupe, qu’ils considèrent comme une ingérence russe. La Russie n’a pas confirmé ces allégations. En novembre dernier, le Parlement européen avait adopté à une large majorité une résolution dénonçant les exactions commise par Wagner au Mali. La présence française au Mali, elle, se destine au repli. Les effectifs doivent passer de 5000 à 3000 soldats d’ici deux ans.

L’essor démographique indien touche à sa fin

Second pays le plus peuplé du monde après la Chine (1,44 milliards d’habitants), l’Inde arrive à présent au terme de cette croissance selon une enquête nationale sur la santé de la famille réalisée de 2019 à 2021. «  L’Inde se trouve actuellement dans la troisième phase de sa transition démographique, où les taux de natalité sont en baisse mais où la population continue d’augmenter en raison de l’importance de sa jeunesse  », explique la directrice de  la Fondation indienne pour la population, Poonam Muttreja.

Cette constatation décontenance les discriminations du gouvernement Modi envers ceux qui font plus de deux enfants, ainsi que la population musulmane qu’il accuse de faire plus d’enfants que leurs concitoyens. Pour la première fois, les femmes sont plus nombreuses que les hommes en Inde.

Découverte de «  Baby Yingliang  », fossile de petit dinosaure

Mardi 21 décembre, des chercheurs ont annoncé la découverte du fossile d’un embryon d’oviraptorosaure à Ganzhou en Chine. Nommé «  Baby Yingliang », il aurait au moins 66 millions d’années. L’embryon, retrouvé fossilisé dans son œuf, a la position d’un oisillon s’apprêtant à sortir. Une découverte qui «  apporte une preuve de plus que les nombreuses caractéristiques des oiseaux aujourd’hui découlent de leurs ancêtres dinosaures  » souligne le paléontologue Steve Brusatte, membre de l’équipe de recherche.

Auteur·rice

Victor Costa
RENNES-SUD

    Vous pourriez aussi aimer