Autrement ditSOCIÉTÉ

Autrement Dit : Covid-19, Peng Shuai, Inde, Maires et Sesame Street

Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux
Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux

Chaque lundi matin, les infos que vous avez loupées, celles que vous n’avez pas comprises, et celles dont vous vous foutez : autrement dit, l’actualité de la semaine résumée.

La tenniswoman chinoise Peng Shuai réapparait

La jeune athlète avait fait preuve de courage en publiant début novembre, sur le réseau social officiel chinois WeChat. Un témoignage dans lequel elle accusait l’ancien vice-Premier ministre de viol. Censurée la minute suivante, sa déclaration avait eu le temps d’être reprise par les médias étrangers.

Après dix jours d’une inquiétante disparition au cours desquels Joe Biden a menacé de boycotter les jeux Olympiques de Pékin cet hiver, Peng Shuai est réapparue. On la voit en effet dans tournoi de tennis dans une vidéo du journal officiel Global Times. « C’est une preuve de vie, mais pas une preuve de liberté » résume Pierre Haski sur FranceInfo.

Manifestations contre les restrictions Covid-19 en Europe

Une partie de l’Europe fait face ces dernières semaines à un regain des cas de Covid-19. Alors que l’Autriche a décidé d’un reconfinement total dès lundi 22 novembre et que l’Allemagne dit ne pas exclure cette possibilité, les Néerlandais instaurent un nouveau couvre-feu.

La perspective de ces nouvelles restrictions motive des manifestations dans toute l’Europe. Aux Pays-Bas, de violentes émeutes ont eu lieu ces deux derniers jours. Vendredi 19 novembre, les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur les émeutiers et usé de canons à eau. En Autriche, les manifestations sont restées pacifiques, mais ces évènements semblent exprimer la perte de patience d’une partie de la population européenne.

La réforme agricole indienne amputée de ses lois controversées

Depuis le début de l’année 2021, l’Inde connait d’importantes manifestations à l’échelle nationale. À l’origine de ce mécontentement, une réforme agricole de grande ampleur dans ce pays où 55 % de la population active est employée dans l’agriculture.

Ce vendredi pourtant, le premier ministre Narendra Modi a créé la surprise en annonçant la fin du bras de fer. Il décide de supprimer les trois lois controversées du projet. Les quatre États qui contestaient ces lois sont aussi ceux qui voteront aux élections législatives dans quelques mois.

Narendra Modi, le vendredi 19 novembre 2021

Au Congrès de l’AMF, Macron défend son bilan

Le 103e congrès de l’Association des maires de France (AMF) a eu lieu le 18 novembre à Paris. Son nouveau président, David Lisnard, maire LR de Cannes, a pris le relais de François Baroin la veille de l’événement. Le représentant des plus de 36 000 maires et présidents d’intercommunalités françaises a reproché au président de la République son manque de volonté de décentralisation. Emmanuel Macron a tout de même remercier les maires pour leur soutien face aux crises et reconnu être l’un des rares présidents à ne pas avoir été maire.

Il y a les élus locaux et il y a le gouvernement. Mais l’État est un tout. Il ne peut pas y avoir ce face-à-face sous prétexte qu’il y aurait eu d’autres émergences politiques. L’Etat, c’est vous aussi. Vous êtes aussi agents de l’Etat, en même temps que vous êtes élus. Gardons-nous de toutes ces forces de division, surtout dans la période. 

Emmanuel Macron le 18 novembre 2021, Paris

Une marionnette d’origine sud-coréenne dans Sesame Street

Elmo et ses camarades vont accueillir une nouvelle amie : Ji-Young. Américaine d’origine sud-coréenne, qui aime le rock et le skateboard. Elle est apparue dans le 4 591e épisode de la série Sesame Street, émission éducative pour enfants diffusée depuis 1969 sur la chaîne américaine PBS.

Cette décision a pour but de lutter contre les préjugés dont sont victimes les personnes américaines d’origines asiatiques, qui ont été le plus discriminés depuis la pandémie de Covid-19.

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer