ARTThéâtre

Théâtre – « Arène » : Péplum reality show

Arène © Compagnie ACID DRAMA
© Compagnie ACID DRAMA

La compagnie Acid Drama revient avec sa seconde création à La Reine Blanche. En 2019, ils revisitaient sur scène Titanic avec Iceberg . Toujours sur le même ton parodique, Arène propose une lecture amusante et actuelle de Gladiator, du 14 au 27 octobre.

En avril dernier, les salles de spectacles n’avaient toujours pas ouvert leur portes, laissant une partie de la culture n’être plus que consommation virtuelle. Pourtant, nous avons pu nous rendre au théâtre de La Reine Blanche pour assister à la dernière création de la compagnie Acid Drama. Elle sera jouée du 14 au 27 octobre. Assis sur le plateau, les rires provoqués par cette comédie se sont mêlés à l’émotion de pouvoir voir de nouveau un spectacle vivant, des acteur.rices de chair et d’os.

Deux ans après Iceberg, Mélodie Le Blay, William Pelletier, Achille Sauloup, Elsa Parent-Koenig – en alternance avec Benjamin Dussud et Mattias De Gail offrent une relecture parodique du film Gladiator de Ridley Scott. Par la magie du jeu, ils recréent un tout petit péplum reprenant les personnages de l’empereur Marc-Aurèle, son fils Commode et évidemment du Grand Général des Armées, Maximus Decimus Meridius. Avec très peu d’éléments de mise en scène et de superbes costumes d’époque, Arène doit beaucoup au jeu de ses comédien.nes déployant toute leur énergie à faire surgir cette épopée antique.

L’écriture maline de la pièce pose un double regard en mettant en scène le couple de dieux romains Jupiter et Junon, installés sur l’Olympe et prêts à regarder leur feuilleton favori. Celui-ci consiste à une observation commentée des simples mortels que sont nos héros, comme s’ils regardaient un programme de télé-réalité. A ceci près qu’en qualité de dieux, ils peuvent intervenir directement dans l’histoire. A travers ce prisme de fiction antique, cet univers très « mâle », Arène interroge les notions de virilité et de masculinité. Ils posent la question « Qu’est ce qu’un homme ? » mais questionnent aussi la notion de couple. Ils s’amusent ainsi des mythes et des clichés toujours d’actualité pour le plus grand plaisir des spectateur.rices.

© Compagnie ACID DRAMA

Arène au Théâtre de La Reine Blanche (Paris 18e) du 14 au 27 octobre 2021 à 19h.

Auteur·rice

J'entretiens une relation de polygamie culturelle avec le cinéma, le théâtre et la littérature classique.

Vous pourriez aussi aimer

More in ART