Clips de la semaineMUSIQUE

LES CLIPS DE LA SEMAINE

Visuel : Guillaume Lacoste

Désormais, Maze vous propose une sélection de clips chaque semaine. L’occasion de commencer la semaine de la beauté plein les yeux et les oreilles. Aujourd’hui on retrouve les clips de Juliette Armanet, Ottis Coeur, Courtney Barnett, Oneohtrix Point Never, Oete, Ryder The Eagle.

Juliette Armanet – Le dernier jour du disco par Studio L’Etiquette

Un grand retour comme une chute d’étoiles pour celle qui a fait chavirer tant de coeurs. La crooneuse sentimentale Juliette Armanet revient avec un nouveau titre à l’eau de rose et disco Le dernier jour du disco. Comme toujours avec l’artiste, le romantisme raffiné s’emmêle avec la nostalgie pour créer des tubes qu’on écoutera inlassablement. Pour accompagner son titre groovy produit par SebastiAn, elle livre un clip sulfureux réalisé par le Studio L’Etiquette. Une vidéo qui commence par un calme grandiose et quelques notes de piano puis qui enchaîne sur les tempêtes du corps qui se libère au son des vagues électroniques. Dans un décor rouge orangé, Juliette, tout de noir vêtue, goûte à une furieuse transe et danse sur les cendres d’un disco loin d’être mort mais en pleine résurrection. L’amour au corps, l’artiste fait danser son chagrin et métamorphose les larmes en déhanchés endiablés pour notre plus grand plaisir. Un premier extrait de son prochain disque flamboyant à paraître prochainement, qui tournera sur toutes les dancefloors cet été.

Pauline Pitrou

Ottis Cœur – Cœur à corps par Ottis Cœur

Deuxième clip et second single pour le duo féminin Ottis Coeur. Sorti le 17 septembre, Coeur à Corps est un morceau rock, au chant énergique et angélique. Pour ce clip à l’image très saturée avec une prédominance de rouge, les deux musiciennes ont continué dans leur lancée de Do it Yourself comme pour leur premier single Je marche derrière toi. En effet, ce n’est autre que Ottis Coeur qui a réalisé ce clip. Coeur à corps est une vidéo vintage et glamour. Un jeu de regard avec la caméra crée un lien entre l’artiste et le public. Ottis Coeur nous emmène dans un monde vitaminé tout en nous fredonnant des paroles rythmées par les guitares. Décalé, rock et sans oublier une esthétique féminine et de fête, caractérisent ce clip haut en couleurs.

Eva Duc

Courtney Barnett – Before You Gotta Go par Claudia Sangiorgi Dalimore

Pour écrire des ballades punk intimistes et douces, Courtney Barnett en est la reine. Before You Gotta Go, délicieux nouveau single de l’australienne, nous délecte d’un simple crescendo guitare, basse, batterie et d’une douce mélodie. Le picking mélancolique de Courtney nous emmène dans son pays natal où la réalisatrice Claudia Sangiorgi Dalimore captera la chanteuse en pleine nature dans ce vaste continent qu’est l’Australie. Le clip nous montre l’artiste en train d’enregistrer et d’écouter tendrement la nature et le monde qui l’entoure. Une métaphore subtile liée aux paroles d’un amour frustrant transformé en cette ballade folk délicate. Un tournant acoustique intéressant qui présage pour Things Take Time, Take Time, son 3ème opus, une œuvre sereine et aérienne.

Thomas Soulet

Oneohtrix Point Never & Elisabeth Fraser – Tales From The Trash Stratum par Robert Beatty

Un an seulement après son dernier album, Oneohtrix Point Never prépare une nouvelle sortie, et propose un premier clip pour promouvoir son deuxième single, Tales from the Trash Stratum accompagnée d’Elisabeth Fraser. Le clip se présente comme une succession de diapositives de photographies de fleurs, comme en développement, troublées successivement par des effets visuels simples, comme des tâches de couleurs, mais surtout par des formes qui ressemblent étrangement à des extraits de circuits imprimés. Cette opposition entre nature calme et aspérités qui la troublent correspond au morceau, où les voix éthérées d’Elizabeth Fraser entre en friction avec les notes de synthétiseurs aiguës et cassantes, et laisse espérer une belle œuvre à venir.

Victor Costa

Oete – La tête pleine par Simon Vanrie

Nouvelle splendeur pour Oete. Après une reprise de Niagara particulièrement réussie, Thibaut revient avec le clip de sa composition personnelle La tête pleine. De sa voix parfaitement éraillée, Oete déclame des paroles touchantes, qui en ont d’ailleurs ému plus d’un lors de son premier concert, le 18 septembre. Visuellement, la vidéo est un petit trésor. Dans ses plus belles tenues, Thibaut nous entraîne avec lui dans son univers, extrêmement poétique (n’oublions pas que Oete signifie Poète sans le P !). Son regard se reflète dans les multiples miroirs, tandis que ses pas de danse s’y multiplient, nous donnant envie de l’accompagner. Impossible d’en ressortir sans être touché. Et comme l’écrivait justement un journaliste de Zickma Magazine il y a quelques jours : et si la révélation, c’était lui ?

Manon Michel

Ryder The Eagle – Follymoon par Ryder The Eagle

Plus de deux ans après son dernier EP, Free Porn, Ryder The Eagle revient, chapeau sur la tête, avec une nouvelle balade, Follymoon. Intensité et mélancolie au rendez-vous. Dans son clip auto-réalisé, le chanteur erre en ville, dans sa voiture arborée des mots “Just divorsed”. Une succession d’images où l’artiste ride sur la route, puis s’y s’arrête pour chanter, danser sur le bitume, et quêter auprès des automobilistes, toujours vêtu de son costume blanc western. Sa voiture se voit emportée par la fourrière. Le voilà parti à moto, cheval, radeau, pour finir dans une forêt tel un robinson. De délicates notes synthétiques accompagnent les tourments du rockeur, qui, arrivé sur une plage, finit par jeter son alliance à l’eau.

Leelou Jomain

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer