ART

L’espace Meyer Zafra met à l’honneur l’art cinétique avec l’exposition Déplacements

Vue de l’exposition « Déplacements », Espace Meyer Zafra, Paris, 2021 (Gauche à droite : Marina Apollonio, Fusione Circolare Doppia, 2019 / Marina Apollonio, Fusione Circolare, 2016) © Louis Matray.

Ouvert depuis 2000, l’espace Meyer Zafra est situé 4 rue Malher à Paris. «  Déplacements  », ouverte jusqu’au 29 septembre 2021, présente 5 artistes majeurs de l’art cinétique.

L’espace est dédié à la présentation d’œuvres d’artistes latino américain et européen, guidée par l’artiste plasticien Jesus Rafael Soto. Sont à l’honneur l’art abstrait géométrique, l’art optique ainsi que la cinétique. L’exposition collective regroupe 5 artistes : Marina Apollonio, Ennio L. Chiggio, Edoardo Landi, Manfredo Massironi et Grazia Varisco. Situé en plein cœur du marais, l’espace propose aussi une visite virtuelle de l’exposition.

Naissance de la cinétique

Vue de l’exposition « Déplacements  » @ Espace Meyer Zafra

En 1962, s’est tenu à Milan la première exposition cinétique. L’exposition « Arte Programmata. Arte Cinetica, opere moltiplicate, opera aperta ». Elle a réuni douze artistes italiens. L’exposition a suscité un grand intérêt de la part de nombreux artistes internationaux. Les artistes cinétiques italiens ont vécus au XXᵉ siècle dans un monde où la technologie est en pleine expansion. S’appuyant sur les créations des artistes futuristes d’abord, ils souhaitent créer une quatrième dimension dans l’art. Ils intègrent à la recherche artistique les questions de la production, du design ainsi que du multiple. Les artistes cinétiques obtiennent ainsi différentes modifications structurelles des objets, grâce à différents procédés telles que les superpositions de plans ou encore la distorsion des objets. Autrement dit, le mouvement artistique cinétique propose des œuvres en mouvement. Le mouvement, produit par le vent, le spectateur, ou encore un moteur, propose différentes perceptions de l’œuvre.

Jouer avec la perception

Vue de l’exposition « Déplacements  » @ Espace Meyer Zafra

Le nom de l’exposition « Déplacements  » souligne la différence entre un point de vue mathématique et un mouvement. Le mouvement est l’action de modifier la position d’une partie du corps tandis qu’un déplacement est un changement de position. L’exposition introduit trois artistes cinétiques majeurs italiens : Ennio Chiggio, Edoardo Landi ainsi que Manfredo Massironi. Deux artistes femmes participent aussi à l’exposition : Marina Apollonio et Grazia Varisco. Leur participation contribue à la reconnaissance des artistes femmes dans le mouvement artistique cinétique. En reprenant des formes géométriques élémentaires, les œuvres de l’exposition proposent diverses perceptions chez le visiteur. Il prend une place majeure dans la perception des œuvres. Regard passif ou utilisation manuelle, le public est invité à participer activement et physiquement à l’exposition.

ESPACE MEYER ZAFRA, 4 rue Malher, 75004 Paris. Exposition disponible jusqu’au 29 septembre 2021 à l’espace ou en ligne. Informations à : contact@espace-zafra.com, au 01 42 77 05 34 et sur le site internet. Retrouvez l’espace sur Instagram et Facebook.

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in ART