Clips de la semaineMUSIQUE

LES CLIPS DE LA SEMAINE

Visuel : Guillaume Lacoste
Visuel : Guillaume Lacoste

Maze vous propose une sélection de clips chaque semaine. L’occasion de finir la semaine de la beauté plein les yeux et les oreilles. Aujourd’hui on retrouve les clips de James Blake, Nedelko, ENNY, BRYAN’S MAGIC TEARS, The KVB et Amyl and The Sniffers.

James Blake – Say What You Will par James Blake

Le londonien James Blake revient avec un titre onirique et céleste Say What You Will qui annonce son grand retour. C’est avec beaucoup d’humour que le musicien nous dévoile son nouveau single et ce clip en featuring avec Finneas, le frère de Billie Eilish. La vidéo nous montre le chanteur-compositeur britannique en recherche de succès mais perpétuellement écrasé par un autre jeune et nouveau musicien à la gloire fulgurante. Récupérant seulement les miettes de cet autre artiste, James Blake est ridiculisé à chaque moment mais avec esthétique. Tout ceci bercé par la musique divine du chanteur qui s’envole avec sa voix effilé accompagné d’une simple mais sublime suite d’accord de piano. Une vidéo réalisé par lui-même qui n’a jamais rendu l’humour anglais aussi doux.

Thomas Soulet

Nedelko – Dyade par Théo Leroyer

Pour teaser la deuxième partie de son album Urizen, le rappeur parisien Nedelko, membre du collectif l’Animalerie, nous invite en errance avec un fantôme dans le clip de Dyade. Réalisée par Théo Leroyer, la vidéo nous téléporte dans des lieux divers, des toits de Paris à une forêt en passant par un parc parisien. Le fantôme navigue devant la caméra vintage du réalisateur. Un clip au parfum de solitude et de nostalgie qui multiplie les procédés cinématograhiques, du split screen au flou, ou encore au noir et blanc pour un résultat sublime.

Pauline Pitrou

ENNY – Keisha’s and Brenda’s par KC Locke et ENNY

Pour accompagner son dernier single, la rappeuse londonienne publie un clip en noir et blanc, au message fort. Faisant écho au Brenda’s Got A Baby de 2pac et au Keisha’s Song de Kendrick Lamar, l’artiste prend les devants et dénonce la silenciation des personnes abusées. La vidéo s’ouvre sur un discours de l’auteure Chimamanda Ngozi Adichie, qui dénonce l’oppression des femmes et la loi du silence qui leur est imposée. La caméra suit ensuite ENNY, la bouche scotchée, muette. Elle retire par la suite la bande sur sa bouche ; la scène est puissante, l’acte est politique. Elle déambule dans les rues de Londres, libérée. Les individus qui la croisent se mettent à la suivre, intrigués par cette liberté nouvelle. Les chœurs du morceau démarrent, et toutes les femmes retirent l’objet de leur silence : elles prennent la parole. Un clip vidéo puissant, au message nécessaire, à voir absolument.

Robin Schmidt

The KVB – World On Fire par Kat Day

Une tour d’écrans cathodiques, pareille a un immeuble brutaliste, où les pixels semblent s’échapper telles des flames hyperpop, c’est la recette simple mais bien imagée qu’a choisi le duo The KVB pour son nouveau single, World On Fire. Les captations de feux de forêts ou de déserts hermétiques se mêlent à l’énergie d’une musique qui se veut malgré tout colorée. En effet, le sujet amène tout de même une musique moins sombre qu’à l’accoutumée avec des rythmiques plus soutenues, transcrivant ici une forme de frénésie électrisante.

Caroline Fauvel

BRYAN’S MAGIC TEARS – SAD TOYS par Tristan D’Hervez et Clovis Le Pivert

Avant leur nouvel album Vaacum Sealed prévu pour le 15 octobre prochain chez Born Bad Records, le quintet du Bryan’s Magic Tears revient avec un premier titre : Sad Toys. Jeux vidéos hyper pixelisés, dinosaure gonflables, poupées glauques et peluches sales, le groupe convoque pendant quelques minutes les jouets et la musique des années 90, cette dernière qu’il sait si bien manier. L’image grésillante, entre saturation extrême et grain poussiéreux, évolue dans ce playground toujours en mouvement sur le rythme agité des guitares. Le tout se veut presque parodique mais surtout très efficace, n’annonçant que du bon pour ce troisième album tant attendu.

Caroline Fauvel

Amyl and The Sniffers – Guided By Angels par John Angus Stewart

Guided By Angels signe le retour du groupe punk australien Amyl and The Sniffers. L’éclatant clip a été réalisé en analogue par John Angus Steward. Il nous présente une Amy Taylor surexcitée, entourée par ses camarades qui le sont un peu moins… Avec un charisme toujours inébranlable, la chanteuse nous captive. Par la fenêtre d’une voiture, au bord de l’autoroute ou de l’eau, elle hurle, chante et danse… Déferlement d’énergies. Guided By Angels est issu du prochain nouvel album du groupe, Comfort To Me, prévu pour la rentrée. Que d’impatience !

Leelou Jomain

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer