MUSIQUEMusique en bref

MUSIQUE EN BREF – Chansons libres

Visuel : Guillaume Lacoste

Toutes les deux semaines, les journalistes de Maze vous proposent un tour d’horizon des albums et EP qui ont fait l’actualité musicale.

Hause Plants – Film For Color Photos

Hause Plants est un groupe de quatre jeunes lisboètes. Il est le deuxième projet de Guilherme Correia, chanteur du groupe. Hause Plants c’est, entre autres, des guitares avec un max de reverb et une mélodie contemplative. Si vous êtes amateur.rice de post-punk, lo-fi des années 80, vous ne serez pas déçu de la musique du quartet. Le 28 mai dernier, le groupe a sorti leur premier EP Film for Color Photos, qui se veut intime, un brin mélancolique. On écoute les morceaux comme si l’on feuilletait un ancien album de photos argentiques, rempli de souvenirs et d’émotions diverses. Cet EP est une invitation à ralentir la cadence de nos vies effrénées, à prendre son temps sans forcément regarder le futur mais plutôt à apprécier les moments présents.

Coups de coeur : Only you, Summer Salt

Sortie le 28 mai

Eva Duc

Moussa – Premier

Prince des nuages, roi des mélancoliques sous autotune, Moussa fait vibrer la nouvelle scène française depuis son premier titre Cabrioli sorti en 2017. Après une vague de single épars et un premier EP Surface paru en 2020, le chanteur dévoile son premier disque Premier. Un album où le rap prend de nouvelles formes, où les mots s’entrechoquent et jouent ensemble tout en poésie. Premier s’éloigne de l’égo-trip, populaire dans le rap, pour dévoiler la solitude et les failles d’un garçon sensible empli de rage. Moussa est l’homme qui murmure à l’oreille du vent, chante des berceuses au soleil et qui chéri les rimes. “Tout ce que j’ai à dire j’le chante, j’suis fort ils me l’ont dit les gens” balance le chanteur introverti dans son morceau prouesse Loues . Une phrase qui résume bien l’univers musical de l’artiste, une dose de confiance en soi et les chansons comme portes paroles des silences de la vie. Il partage deux de ses titres avec son ami rappeur Merwan, un autre avec le chanteur Yassine Stein et le tube du disque Simple avec Claire Laffut.

Coups de coeur : Premier,Loues, Magic Berber, Mauvais Sens, Simple (ft. Claire Laffut)

Sortie le 4 juin

Pauline Pitrou

Yndi – Noir Brésil

Le nouvel album de la Franco-Brésilienne Yndi (anciennement Dream Koala) joint la mélancolie intrinsèque à sa voix à des productions grandioses, inspirées de ses racines brésiliennes. Le résultat, vibrant, dresse une image musicale authentique. Au fil de l’écoute, on distingue un arsenal instrumental hétéroclite : on peut y trouver des arrangements de guitares et des beats rappelant la bossa-nova brésilienne (Dia de Carnaval, Noir Brésil), précédant des morceaux plus électroniques, presque artificiels par comparaison (Exil). Le territoire electro pop de Dream Koala se frotte ici aux influences brésiliennes d’Yndi, qui émergerait presque de sa propre ombre. La voix de l’artiste glisse, vibre, et donne vie à cet opus, clôturé par Eden : une magistrale ballade piano-voix, transpirante de mélancolie.

Coups de coeur : Amazona, Novo Mundo, Saudade

Sortie le 28 mai

Robin Schmidt

Wolf Alice – Blue Weekend

Le collectif favori de la scène du rock indépendant anglais sort leur troisième album, titré Blue Weekend. L’opus, plus orienté pop que les précédent, dégage une certaine douceur et offre un ensemble de titres aux influences hétéroclites. On retrouve une veine très pop (presque country) sur Safe From Heartbreak (if you never fall in love), mais aussi un refrain assez grunge sur Play The Greatest Hits. L’ensemble dégage une certaine maturité artistique : le groupe prouve qu’il est capable d’explorer d’autres genres, en convainquant leur public, sans forcément se perdre. L’opus déroule, sans que l’on voie le temps passer : les influences diverses attisent l’intérêt, et nous poussent déjà à rêver de leurs projets futurs.

Coups de coeur : How Can I Make It OK ?, Feeling Myself, Play The Greatest Hits, Delicious Things

Sortie le 4 juin

Robin Schmidt

Yo And The South – Orange

Yo and The South nous délivre Orange, un Ep aux couleurs pop et psychédéliques. Des balades harmonieuses bercées par la voix douce et aquatique du chanteur. Un Ep aérien et gorgé de soleil à l’image du titre éponyme de l’album Orange. Ces tendres chansons sont parfois portées par des solos de guitares enchanteurs et charmeurs, comme sur le Outro du milieu de l’Ep, où plus d’un stoner s’y évaderait. L’histoire est belle et flirte avec la funk et le disco grâce à ces cocottes funky et un groove de basse qui ne peut que vous donnez envie de vous déhancher. Le slow de velours Près de Moi nous envoie des câlins doux et délicats à nos oreilles pour clôturer cet Ep gourmand. Un bonbon aux multiples saveurs que nous vous conseillons de consommer avec modération tellement nous en redemandons.

Coups de coeur : Orange,Mélancolie et Ivresse, Outro, L’histoire est belle, Près de moi

Sortie le 4 juin

Thomas Soulet

Jónatas Pires – Terra prometida

Vous connaissez sans doute le Portugal pour sa musique traditionnelle, le Fado. Mais le pays, défini comme la “Californie Européenne”, est également parent de groupes de musique et musiciens punk, rock comme Jonatas Pires. Il a été révélé avec le groupe Os Pontos Negros qui fut l’un des groupes à révolutionner le rock au Portugal en ayant des paroles en portugais. Le chanteur a sorti le 4 juin dernier son premier album solo Terra Prometida. Il fait son retour, après quelques années à collaborer pour d’autres projets, avec une musique toujours aussi rock et sur quelques chansons même punk. Les paroles sont toujours empreintes de poésie et la langue portugaise y est maniée avec brio. Un album presque autobiographique où le chanteur parle de son pays, de ses origines. Un album plein de sensibilité que l’on vous conseille fortement d’aller découvrir au plus vite.

Coups de coeur : Eu só preciso, Epílogo

Sortie le 04 juin

Eva Duc

Robert Robert – Silicone Villeray

Un an après Hoodie ultra bleu, Robert Robert livre un nouvel album électro-pop astral, Silicone Villeray. Une collection de titres synthétiques, aussi mélancoliques que lumineux, qui exposent tout le sens de la mélodie dont dispose le Québécois. La douce et enivrante poésie de Robert Robert rencontre celle d’Hubert Lenoir sur La nuit se plaindre, le dernier et excellent titre de cet LP.

Coups de coeur : L’été je m’ennuie, MP3 pour les fleurs de printemps, Digital, De quel bois tu te chauffes, La nuit se plaindre

Sortie le 28 mai

Leelou Jomain

N0V3L – Non-Fiction

Vous connaissez Crack Cloud ? Vous adorerez leurs confrères de chez N0V3L ! Après une première compilation Novel sorti en 2019, le collectif dévoile son premier véritable album, Non-Fiction. Un LP aux influences post-punk-new wave et garage, bourré de dissonnances et de guitares nerveuses, acérées. De puissantes basses et notes de saxophones nous font danser et sombrer dans la mélancolie. Cet album, très engagé, est un hymne effréné et anticapitaliste.

Coups de coeur : Group Disease, Falling in Line, Stranger, Violent and Paranoid, Notice of Foreclosure

Sortie le 28 mai

Leelou Jomain

EXEK – Good Thing They Ripped Up The Carpet

Le groupe australien EXEK est de retour avec Good Thing They Ripped Up Carpet. Un mélange de textures et d’influences (krautrock, post-punk, pop, ambient…) chargé en déformations sonores. Comme pour l’album de N0V3L, cet LP fait l’instrospection de notre société actuelle. C’est une vision mélancolique de nos mondes futurs. Le morceau Lottery Of Inheritance figurait d’ailleurs sur un 45T/2titres, au côté de Violent and Paranoid de N0V3L.

Coups de coeur : Several Souvenirs,

Sortie le 04 juin

Leelou Jomain

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in MUSIQUE