Clips de la semaineMUSIQUE

LES CLIPS DE LA SEMAINE

Visuel : Guillaume Lacoste

Désormais, Maze vous propose une sélection de clips chaque dimanche. L’occasion de finir la semaine de la beauté plein les yeux et les oreilles. Aujourd’hui on retrouve les clips de SIZ, Pépite, Darius, Silly Boy Blue, We Hate You Please Die ou encore Ichon et Yseult.

SIZ – From The Sea To Your Mind par Florent Woods Dubois

La formation SIZ menée par le bassiste de Th Da Freak fait son retour, deux ans après Liquid, avec le titre et le clip de From The Sea To Your Mind. L’esthétique générale du projet se poursuit au rythmes des ondes, des jeux de lumières, des paroles qui s’affichent, et des guitares impeccables qui s’accordent avec le tout. Le chanteur est ici mis en avant dans des clairs-obscurs maîtrisés, et un tunnel sonore infiniment happant. Une impulsion pleine de reliefs qui s’accompagne par ailleurs d’une face b tout à fait à la hauteur de ce dernier morceau : The Aquatic Light.

Caroline Fauvel

Helado Negro – Gemini and Leo par Jacob Escobedo

Le musicien Helado Negro revient avec un clip haut en couleurs et un single plein de grooves aux sonorités eigthies sur Gemini and Leo. Nous découvrons une vidéo animée psychédélique réalisé par Jacob Escobedo racontant l’histoire d’un Gémeaux et d’un Lion. Une histoire astrologique chanté par l’américain sur une musique tendre et câline. De quoi raviver vos désirs les plus enfouies sur cette balade pop aux paroles érotiques. Le clip nous régale de visuels colorés cartoonesques se mariant à merveille à la sublime musique d’Helado Negro. En attendant l’automne avec la sortie de son nouvel album, le chanteur nous réchauffe avec ses ondes mélodieuses et sensuelles.

Thomas Soulet

Darius ft. Duñe – Feels Right par Jason Yan Francis

En plein rêve ou en plein trip ? Pas évident. Avec Darius, il faut s’y habituer, la frontière est souvent mince. Sur fond d’electro hypno clubbing, Darius expédie dans son dernier clip Feels Right un adolescent un peu à l’ouest dans les entrailles de son subconscient. Un trip – on va dire un trip hein – qui s’amorce quand tous les objets, affiches, figurines ou même les frenzy qu’il est en train d’ingérer, se mettent à prendre vie, bouger grâce à un hypnotique (voire épileptique) collage d’images qui déboulent en cascade devant nos yeux. On n’oublie pas bien sûr par la prestation du jeune acteur Pierre Gommé, au regard stone et les yeux vitreux, qui nous embarque dès le départ au pays des merveilles. Vivement le prochain Darius non ?

Guillaume Lacoste

Ichon – Mélange (ft.Yseult) par Sophie Jones

En collaboration avec Ichon, la révélation de l’année aux Victoires de la Musique nommée Yseult, a sorti un nouveau clip très spicy. Intitulé Mélange, le clip démarre avec une bande de potes dans une voiture qui – en fin de soirée- partage ce genre de conversation très pensive, profonde et abstraite avant de laisser place à la musique et à la danse. Dans ce clip réalisé par Sophie Jones, les artistes nous emmènent dans une ball room où les corps se mélangent littéralement. Quels que soient les genres, les formes et les couleurs de peaux, la foule ne forme qu’un corps à travers ce qui les rassemble : la danse.Titre taillé pour winer cet été sur les terrasses branchées de la capitale parisienne jusqu’à la côte ouest des States, Yseult confirme avec Ichon un duo pimenté qui donne envie de danser, de s’évader, de retrouver les autres et de vivre librement. Ces artistes qui n’ont définitivement plus rien à prouver nous le prouvent et nous exposent un clip d’une puissance forte qui nous laisse bouche bée.

Stanley Torvic

Entropie – The Dancing Plague par Léa Julienne

Attention, envie de danser imminente. Impossible de résister à l’appel face au nouveau clip d’Entropie, The Dancing Plague. Le groupe de rock indie, qui a sorti son premier EP le 25 juin, réinvente un fait divers du XVIe siècle. Baptisé « The Dancing Plague » par William Shakespeare, il décrit un combat de danse effréné entre villageois. Tous sautent, se déhanchent, au bord de la transe, jusqu’à tomber. Un seul survivant gagnera le combat, mais lequel ? La réponse en image, à l’esthétique particulièrement soignée, est signée Léa Julienne.

Manon Michel

Pépite – Uno par Baptiste Perrin

Pour accompagner le single de leur nouvel EP, le duo Pépite nous délivrent un clip soigné, signé Baptiste Perrin. Le spectateur est immergé dans un univers animé et psychédélique aux tons pastels, qui contrastent avec les paroles plus sombres du morceau. Sous ses allures rétro, la vidéo met en scène un homme qui court, mais qui se désagrège petit à petit, jusqu’à se fondre dans l’immensité colorée, délirante, de cet espace.

Robin Schmidt

We Hate You Please Die – Otter Love par Chinmoy

We Hate You Please Die nous invite à explorer un peu plus son second album, Can’t Wait to be Fine, grâce au clip d’Otterlove. Une vidéo à la simplicité touchante qui questionne le quotidien des relations, de l’absence, de l’amour. Le clip se veut ainsi être un beau et sobre portrait aux couleurs douces. Il se fond finalement parfaitement dans les paroles et les notes du morceau, chanté essentiellement par Chloé.

Caroline Fauvel

Silly Boy Blue – Teenager par Jeanne Chauveau and Silly Boy Blue

Silly Boy Blue a sorti le 18 juin son album Breakup Songs. Un ensemble de douze titres pop, traitant de rupture, comme le dit si bien le titre. Au milieu des ballades mélancoliques et des musiques plus énergiques se trouve le morceau Teenager. Le clip l’accompagnant est écrit et dirigé par Jeanne Chauveau et la chanteuse elle-même. En parfaite adéquation avec le titre de la musique, nous entrons dans un bâtiment scolaire, qui s’avère être l’ancien lycée de la chanteuse. Avec des images colorées, nous nous baladons en sautillant dans les couloirs si familiers. Un clip digne d’un teen movie américain où le personnage principal serait en train de marquer un tournant dans sa vie après une relation amoureuse toxique. Et franchement, ça fait du bien !

Eva Duc

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer