SOCIÉTÉ

Autrement dit : Navalny, Euro 2020, prix Pulitzer, bioéthique et SMO

Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux
Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux

Chaque lundi matin, les infos que vous avez loupées, celles que vous n’avez pas comprises, et celles dont vous vous foutez   : autrement dit, l’actu de la semaine résumée.

Moscou bannit les organisations de Navalny des élections en Russie

Au terme d’un délibéré de 12 heures, le tribunal de Moscou juge « extrémistes » les trois organisations politiques d’Alexei Navalny et les bannit de toutes élections. Le parquet accuse ces organisations d’inciter « à la haine et à l’hostilité envers les représentants du pouvoir ». Le principal opposant politique à Vladimir Poutine a déclaré que ce jugement ne viendrait pas à bout de leur persévérance.

Ukraine-Russie : les litiges géopolitiques s’invitent à l’Euro 2020

Sur les maillots de football de l’équipe ukrainienne pour l’Euro 2020, deux symboles dérangent la Russie. Le premier tient en la carte de l’Ukraine incluant la Crimée -annexée par Moscou en 2014- et les régions pro-russes. La seconde est l’inscription à l’intérieur du col des slogans « Gloire à l’Ukraine ! » et « Gloire aux héros ! ».

Ceux-ci font référence à un chant politique utilisé depuis les soulèvements de 2014. La Russie rappelle qu’ils remontent à la seconde guerre mondiale lorsque des nationalistes ukrainiens combattaient l’armée russe. Le pays a fait une demande auprès de l’UEFA pour que les éléments politiques sur les maillots soient retirés. Ce jeudi l’instance dirigeante a finalement demandé à l’Ukraine de retirer ces slogans.

Le conseil d’Etat supprime 4 points du Schéma National du Maintien de l’Ordre

Jeudi 10 juin, le Conseil d’Etat annonce l’annulation de quatre articles du très controversé schémas national du maintien de l’ordre. Ce texte, adopté en septembre 2020, voulait rassembler les directives du maintien de l’ordre chez les policier et les gendarmes. Pourtant, de nombreux syndicats et associations s’étaient érigées contre ce document, à commencer par la Ligue des droits de l’Homme qui dénonçait une atteinte à la liberté d’informer.

Cette révision interdit désormais : la nasse (encerclement des manifestants) et l’éloignement des journalistes en cas de dispersion. Il abolit également les règles concernant le port de protection par les journalistes. Enfin les journalistes ne sont plus obligés d’être accrédités pour couvrir des manifestations.

Le prix Pulitzer spécial remis à Darnella Frazier pour avoir filmé le meurtre de George Floyd

Vendredi 11 juin la 105ème cérémonie des prix Pulitzer, les plus prestigieuses récompenses du journalisme américain, a eu lieue aux États-Unis. Cette année un prix spécial a été remis par le jury à Darnella Frazier pour sa vidéo du meurtre de George Floyd, un homme noir tué par le policier Derek Chauvin à Minneapolis le 25 mai.

Cet événement avait engendré de nombreuses manifestations dans l’ensemble des États-Unis pour protester contre les violences policières notamment celles contre les personnes racisées. Le journal Minneapolis Star Tribune a également reçu le prix du meilleur reportage d’actualité pour sa couverture de la mort de George Floyd.

Le projet de loi sur la bioéthique voté par l’Assemblée Nationale

L’Assemblée Nationale a voté ce mardi 8 juin le projet de loi sur la bioéthique et avec elle l’ouverture de la procréation médicale assistée (PMA) pour toutes les femmes. Ce premier article a suscité une grande colère chez les partisans de la Manif pour tous qui dénonce un premier pas vers « l’éviction du père ». Le Sénat doit réévaluer le texte le 24 janvier et des doutes subsistent sur ses chances d’être adopté.

Malgré tout, pour Coralie Dubost, co-rapporteuse de la loi, c’est « une culture d’État qui change ». C’est elle d’ailleurs, députée de l’Héraut qui est à l’origine de l’article pour la levée de l’anonymat sur l’identité des donneurs.

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in SOCIÉTÉ