LITTÉRATUREMUSIQUE

« Riot Grrrls, Chronique d’une révolution punk féministe » – Les filles devant !

Vous êtes en manque de révolution ? Une envie de crier son désaccord au monde entier ? Vous en avez marre de la domination masculine dans le domaine musical ? Riot Grrrls, Chronique d’une révolution punk féministe, paru aux éditions Zones en 2016, relate les prémices du mouvement avec humour et justesse.

Ici, le but n’est pas de parler entre connaisseurs mais plutôt de rendre accessible ce thème afin que même les débutant·es puissent s’y retrouver. L’autrice a écrit cet essai sur le mouvement Riot Grrrls dans la continuité de son parcours universitaire. En effet, Manon Labry est docteure en civilisation nord-américaine et a fait sa thèse sur les relations entre culture mainstream et sous-culture underground, à travers l’étude de cas de la sous-culture punk féministe nord-américaine.

Manifeste énervé

Si vous êtes passionné de musique rock vous avez sûrement déjà entendu parler de groupes comme Bikini Kill et Bratmobile. La chanson Rebel Girl, a sans doute dû une fois attirer votre attention. Ce livre relate et explique le mouvement qu’ont initié les Riot Grrrls, la première génération de punk féministes. D’abord étudiantes, dans la ville d’Olympia, l’état de Washington ; Créatrices de fanzines – ou plutôt devrions nous dire girlzine – musiciennes, féministes, révolutionnaires ; Les Riot Grrrls c’est de la musique, plutôt vénère, faite par des filles qui veulent dénoncer le patriarcat et leurs expériences, souvent violentes, avec des hommes. Leur but était de créer une safe place pour toutes les filles se passionnant pour la musique punk. Elles voulaient redonner envie aux femmes de créer, de ne pas avoir honte, de se rassembler pour être plus fortes et de ne pas se laisser marcher dessus.

« Soyons les alchimistes du futur, nous, les champignons concomitants de la prospective. Ludiquons la «  réalité »qui mérite quand même bien ça, parce qu’elle est elle-même vachement inventive, avec le sourire aux lèvres, les étincelles dans les mollets et les poitrines, et la colère joyeuse qui se répand sur les manches de nos guitares. Souvenons-nous quotidiennement des potentialités radicales du plaisir et de la créativité. »

Manon Labry, Riot Grrrls, Chronique d’une révolution punk féministe

Culture en mouvement

Dans ce livre Manon Labry parle de musique, mais également des aspects sociologiques de la culture Riot Grrrl. On y retrouve ainsi le fonctionnement et l’organisation du mouvement. L’autrice excelle également dans les digressions. Elle tisse des parallèles avec le présent en ajoutant toujours une bonne dose d’humour. On pourrait penser qu’un tel sujet attirerait uniquement les amateur·rice·s de musique rock. Mais non, ici l’autrice propose un ouvrage véritablement accessible à tou·te·s.

De plus, le fanzine étant le médium le plus répandu dans cette culture, (réalisé pour répandre les idées et les créations artistiques de chacun·e·s) quelques illustrations de ceux-ci ont été reproduites dans le livre. Riot Grrrls, Chronique d’une révolution punk féministe, est une invitation à continuer de notre côté en créant, en étant ouvert·e·s, et en créant des liens.


Riot Grrrls, Chronique d’une révolution punk féministe, Manon Labry, 15€ – disponible partout (mais surtout dans les librairies indépendantes).

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in LITTÉRATURE