SOCIÉTÉ

Autrement dit : volcan, Darmanin, Mexique, Eurovision et SDF

Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux
Illustration "Autrement Dit" - Claude Joyeux

Chaque lundi matin, les infos que vous avez loupées, celles que vous n’avez pas comprises, et celles dont vous vous foutez   : autrement dit, l’actu de la semaine résumée.

La France arrive deuxième à l’Eurovision

Depuis 1977 la France n’a pas remporté le concours de chanson de l’Eurovision, et ce n’est pas non plus pour cette année. Pourtant la française Barbara Pravi n’est pas passée loin du titre. À Rotterdam (Pays-Bas) ce samedi 22 mai, son morceau intitulé « Voilà » l’a hissé jusqu’à la deuxième place du concours. La chanteuse s’est dit « vraiment très fière de ce résultat et de sa prestation ».

En revanche le groupe de rock italien Maneskin, vainqueur de cette 65e édition s’offre une mauvaise fin de soirée. Le chanteur du groupe est apparu à l’écran faisant un geste s’apparentant à une prise de cocaïne. Il a par la suite démenti avoir pris de la drogue lors d’une conférence de presse et aucune sanction n’a été engagée.

Importante éruption volcanique au Congo

Dans l’est de la République démocratique du Congo, le volcan Nyiragongo n’était pas entré en éruption depuis 2002. Il s’est pourtant bien réveillé en ce début de week-end. Les habitants ont étés priés d’évacuer créant des scènes surréalistes dans le centre-ville de Goma.

Si la lave s’est finalement cantonnée aux abords du nord de la ville de 600 000 habitants ce dimanche, on déplore 5 morts, de nombreux foyers détruits et des milliers de déplacés. Le Rwanda voisin a provisoirement ouvert ses frontières aux réfugiés.

Pas de fermeture de places pour les SDF jusqu’en 2022

Le ministère de la Transition écologique, chargé du logement, a annoncé vendredi que les 43 000 places d’hébergement supplémentaires pour les personnes sans domicile fixe sont prolongées. Créées lors du premier confinement, elles seront pérennisées jusqu’en mars 2022. Selon le ministère, 200 000 places sont actuellement ouvertes.

Le ministre de l’Intérieur présent à la manifestation policière

Gérald Darmanin a tenu à montrer son soutien aux forces de l’ordre en se montrant à leurs côtés lors de la manifestation de ce mercredi 19 mai à Paris. Un paradoxe pour beaucoup puisqu’il est membre du gouvernement en tant que ministre de l’Intérieur. En se plaçant du côté de ceux qui arguent des slogans dénonçant les dysfonctionnements de l’arsenal judiciaire, Gérald Darmanin remet en cause sa propre confiance en l’action de son collègue garde des sceaux, Eric Dupont-Moretti.

Pour clarifier le message sur sa présence à la manifestation policière, ces derniers se sont empressés de tweeter pour rassurer les Français sur la conjointure de leur travail.

Mexique sous tension à l’approche des élections

Le 6 juin prochain au Mexique, les élections locales et législatives auront lieu. Or, depuis le début du processus électoral, 32 candidats et 83 militants ont étés assassinés, et plus de 500 agressions sur des engagés politiques ont été recensées par le cabinet Etellekt. Cette vague de violence est attribuée aux membres des cartels de la drogues, surpuissants au Mexique, indésireux de perdre les accords d’impunité passés avec les autorités en exercice.

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in SOCIÉTÉ