MUSIQUE

10 artistes à découvrir aux iNOUïS du Printemps de Bourges

iNOUïS du Printemps de Bourges
iNOUïS du Printemps de Bourges

Comme chaque année le Printemps rime avec émergence du côté des iNOUïS, et tout comme chaque année nous vous proposons 10 coups de cœur, 10 artistes qui nous ont tapé dans l’œil et qui marqueront assurément cette singulière édition 2021. 

Emma Beko

Emma Beko, tout droit venue de la scène montréalaise, nous présente son projet BLUE un hip-hop lo-fi ensoleillé aux vagues musicales parfois grunge. Ses nombreuses origines, péruvienne née à Budapest et ayant grandi à New York, lui permettent de nous offrir un panel généreux d’influences en tout genre allant du Wu-Tang Clan à FKA Twigs. Flirtant avec différents styles de musiques urbaines, Emma Beko a toute sa place dans cette édition 2021 des iNOUïS.

Thomas Soulet

Le Juiice

Quand la Trap Mama s’avance, la foule s’écarte. Ancienne entrepreneuse, Le Juiice débarque sur la scène rap en 2020 avec un premier EP Trap Mama, bijou trap obscur où égo-trip et introspection s’entremêlent. Plus tard, la même année, elle sort JEUNE CEO, une mixtape riche en collaborations dorées (Stavo, Jok’Air, Meryl) qui confirme son talent brut et sa facilité avec les rimes et les mots. “Le Juiice parce que j’ai toujours le liquide”, la rappeuse met en musique ses petites entreprises pour faire de l’argent et nous prouve qu’il n y a pas que dans un bureau qu’on peut faire du commerce.

Pauline Pitrou

Ottis Cœur

Deux femmes, deux voix, deux cœurs en colère. Ottis Cœur c’est le duo qu’il fallait à la nouvelle scène rock, celui qui crie son amour et sa révolte avec des flammes dans la gorge. Avec seulement un single en boîte ; elles sont déjà sélectionnées aux iNOUïS, on vous laisse imaginer l’incendie flamboyant sur scène. En bref, Ottis Cœur, c’est la révolution, guitares à la main pour illuminer le lendemain.

Pauline Pitrou

The Big Idea

Le groupe de La Rochelle The Big Idea, hydre musicale à six têtes pensantes, nous enchante de pop-rock progressive avec leurs albums concepts style King Crimson. C’est avec le morceau Why (Why), aux sonorités Bowienne dans sa période Thin White Duke, que nous sommes charmés par le sextet. La basse groovy et le saxophone sexy de ce nouveau titre ne pouvaient que les amener dans cette nouvelle sélection des iNOUïS du Printemps de Bourges.

Thomas Soulet

Submarine FM

Nous découvrons Submarine FM un peu par hasard dans cette programmation, et c’est d’abord son esthétique visuelle aquatique qui nous accroche le regard, une esthétique qui se trouve être pleinement mobilisée dans sa musique. L’artiste originaire de Lyon est un touche-à-tout et sa manière de travailler, de décortiquer, d’harmoniser la musique nous le montre bien. Les mélodies et les sonorités organiques voguent ainsi naturellement entre une ambient minimaliste et une techno opaque qui se teinte parfois d’une onde pop frénétique. Captivant.

Caroline Fauvel

Ladaniva

Coup de cœur lors des auditions Nord-Pas-De-Calais, Ladaniva méritait assurément sa place dans la sélection finale des iNOUïS. Derrière ce nom se cache une formation plurielle qui créé la symbiose entre voix et instruments. Porté par le chant impeccable de Jacqueline Baghdasaryan et le sens musical vif de Louis Thomas, le groupe crée un pont entre la tradition arménienne et une musique jazz résolument rythmique. Après avoir tourné du côté des Trans Musicales et d’Europavox, Ladaniva promet de très beaux lives et une effervescence certaine sur scène. 

Caroline Fauvel

Lova Lova

Derrière ce nom mélodieux se cache Wilfried Luzele, musicien et performeur congolais qui évolue dans le paysage artistique et underground foisonnant de Kinshasa. Drapé de tenues fantaisistes et colorées, celui qui se fait appeler “maître tonnerre” nous conte les tumultes de sa ville et de son pays entre rock, punk et musique traditionnelle congolaise. Mêlant français et lingala, humour et politique, il dévoilait en décembre dernier son tout premier EP Mutu Wa Ngozi (L’homme qui apparaît dans les rêves), l’occasion de plonger dans son monde aussi magique que délirant.

Pauline Pitrou

VIKKEN

 On avait découvert sa musique sur la compil 2019 de Barbieturix sur laquelle le DJ remixait Achète-moi d’Üghett, un morceau qui ancre le début de sa prometteuse carrière. Le résultat ? Des boucles de son à la fois sombre dans leurs sonorités, et solaires dans leur progression et leur rythme. La musique de VIKKEN est loin d’être formatée, elle se veut novatrice, recherchée dans ses thématiques et transgressive dans sa manière de nous traverser, en témoigne les singles Der Voghormia ou C’est OK. Assurément une figure à suivre sur la scène électronique actuelle.

Caroline Fauvel

Barbara Rivage

Le duo breton, est sélectionné dans la catégorie Chanson Pop des Inouïs. Barbara Rivage c’est une esthétique de romantisme obscure, des sonorités cold-wave et des voix sensuelles aux paroles poétiques. Le 18 décembre dernier, ils ont sorti leur tout premier single Dernier Jour sur une compile du label Black Lilith Records et travaillent sur leur prochain EP. Le duo en est encore à ses débuts mais semble bien à sa place dans cette sélection 2021.

Eva Duc

BRAMA

Simon Guy, Paolo Gautier et Baptiste Lherbeil du groupe Brama sont un peu les troubadours de cette édition des iNOUïS du Printemps de Bourges. Leurs compositions mêlent rock et… chants traditionnels auvergnats. Dans la lignée de ce projet improbable le trio remet au goût du jour la vielle à roue, un instrument médiéval en forme de mandoline combinant manivelle, cordes et clavier. Son son proche de la cornemuse épouse parfaitement les mélodies psychédéliques du groupe. Si vous souhaitez perdre pied et vous laissez transporter au son de ce curieux instrument, gardez une oreille sur Brama.

Juliette Soudarin


La sélection complète des iNOUïS est disponible sur le site de Réseau Printemps. Plus d’informations sur le Printemps de Bourges ici.

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

    Vous pourriez aussi aimer

    More in MUSIQUE