MUSIQUE

« Dark City » – les mille visages de Baltimore

Dark City - Beneath the Beat - Copyright 2020 @ ColorCreative TV
Dark City - Beneath the Beat - Copyright 2020 @ ColorCreative TV

Copyright 2020 @ ColorCreative TV

Du 18 au 25 Février, la Gaîté Lyrique accueille la 7e édition du Festival International des films sur la musique, pour une version 100 % en ligne. Dans la programmation (excellente, comme à son habitude), on trouve Dark City – Beneath the Beat. Un hommage flamboyant à la ville de Baltimore. 

Baltimore, Maryland. Depuis des décennies, Baltimore (ou Bmore) souffre d’une réputation qui lui colle à la peau. Drogues, violences, précarité… La ville est devenue le visage d’une Amérique en souffrance. L’actrice et productrice Issa Rae (Insecure) s’est jointe à sa collaboratrice de toujours, Deniese Davis, pour produire Dark City – Beneath the Beat, un portrait de Baltimore comme on ne l’avait jamais vu. À travers la club culture, sa danse et sa musique, la ville se révèle et dépasse les chaines qui l’entravent. 

Si Dark City ne cherche pas à faire oublier un passé teinté de violence et les inégalités qui subsistent aujourd’hui, c’est un autre visage que TT the Artist, qui réalise le film, a choisi de mettre en avant. Celui d’une énergie, d’une passion, d’un souffle d’espoir. Celui d’une jeunesse bourrée de talent, qui réinvente les codes et se nourrit d’une rage de vivre ardente. L’essence de Dark City, TT the Artist la résume avec ces quelques mots : “Je voulais leur offrir une fenêtre sur le monde, montrer de quoi Baltimore est faite. Montrer le son de la musique et le goût de la culture de Baltimore.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BHzMsfog-1024x577.jpeg.
Copyright 2020 @ ColorCreative TV

Entrepreneure, artiste, productrice, et réalisatrice, TT the Artist semble avoir tous les talents. Talents qu’elle met au service de sa communauté et de cette ville dont elle est tombée amoureuse. Ses morceaux et les nombreux clips qu’elle a réalisé ont fait le tour du monde, mais c’est à Baltimore qu’elle se sent chez elle. Sa passion pour la musique, TT the Artist la fait vivre aussi à travers son label de musique, Club Queen Records. Entièrement dédié aux voix féminines, le label est devenu un tremplin pour les jeunes artistes de Baltimore.

Dans Dark City, la communauté est au centre de tout. Mighty Mark, producteur star de Baltimore et collaborateur fréquent de TT the Artist, porte tout au long du film ce message de solidarité : partout dans le monde, c’est la solidarité et l’entraide qui transcendent les inégalités et surtout la précarité. À Baltimore, cela passe par une culture hip-hop réinventée, un chemin nouveau vers une vie meilleure. Ce renouvellement, la culture hip-hop le connaît à travers toutes les communautés qu’elle traverse. C’est le parti pris pour Dark City : le nouveau hip-hop est inclusif, queer, féministe. Il rassemble et s’approprie tous les codes, du voguing au disco.

TT the Artist livre, en plus d’un film magnifique, un hommage ardent aux artistes qui ont posé les premières pierres du mouvement, ceux qui ont révélé au grand public la richesse de Bmore. Parmi eux, K-Swift, la DJ créditée pour avoir rendu la club culture de Baltimore populaire dans le monde entier. À ses côtés, Tamika “Fatgirl” Raye, danseuse star de Baltimore, décédée en 2017 des suites d’un accident de voiture. TT the Artist honore leur héritage, et continue leur chemin.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est gKKhkwsw-1024x575.jpeg.
Copyright 2020 @ ColorCreative TV

Rendre hommage à sa ville avec une caméra… un exercice complexe auquel beaucoup se sont prêtés. Mais peu ont réussi le pari aussi brillamment que TT the Artist. Elle propose ici une expérience unique : les scènes sont entrecoupées de séquences de danse, comme des clips qui viennent très naturellement s’ajouter à l’histoire. Avec un style unique, chaque plan est travaillé dans le moindre détail. Le résultat est au rendez-vous : des images grandioses, colorées et marquantes envahissent l’écran sur le rythme endiablé d’une bande-son hip-hop enivrante. C’est un sans faute. La bande-son a d’ailleurs été créée spécialement pour le film, par des artistes pour la plupart encore peu connus, tous basés à Baltimore.

Dark City est un concentré en 65 minutes de pur talent, devant et derrière la caméra. Une belle lettre d’amour à Baltimore, à tous ses visages et à ses multiples talents. Des centaines de danseurs, artistes, producteurs prêtent leurs visages pour construire une image nouvelle de leur ville. Terry Wedington, fondateur du groupe de danse Team Squad Up, résume le film en ces mots : “On est partout. Les gens ont besoin de personnifier cette musique, cette danse qu’ils connaissent. Ces visages leur montrent qu’on a une histoire.” Un hommage vibrant, plein d’espoir et de fierté à cette ville qui a tant à raconter.

Toute la programmation du Festival FAME est disponible sur mk2 Curiosity.

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in MUSIQUE