Timbaland & The Neptunes – Beatmakers emblématiques

Visuel : Timbaland / The Neptunes – Caroline Fauvel

Qui n’a jamais écouté un morceau, vu un clip où l’on pouvait lire « feat. Timbaland » ? Entendu une prod signée The Neptunes ? L’ouvrage de Maxime Delcourt, The Neptunes & Timbaland – Les beatmakers qui ont révolutionné la pop music, témoigne du travail de ces acteurs de l’ombre, qui ont donné une tournure toute singulière à la pop music telle qu’on la connait aujourd’hui.

Pusha T, Jay Z, Nelly Furtado, Diddy, Gwen Stefani, Justin Timberlake ou Ludacris : ils.elles ont tou.te.s à un moment fait confiance à ces artistes devenus des pointures en matière de production. Élaborer un beau livre, fleuve, qui oscille entre des analyses musicales, des analyses de pratique artistique et des anecdotes de parcours, n’est pas ce qu’il y a de plus simple, c’est pourtant ce que parvient à atteindre cet ouvrage. Que ce soit pour The Neptunes (Pharrell Williams et Chad Hugo) ou pour Timbaland (Tim Mosley), tout commence au début des années 90 aux US du côté de Virginia Beach, une période charnière qui ouvrira la voie à la création de ponts entre les styles musicaux et les esthétiques. Si les débuts n’ont pas toujours été simples et concluants pour eux, ils ont rapidement su incarner cette catégorie d’artistes qui transforment en or tout ce qu’ils touchent.

« Mon style, c’est de prendre quelque chose d’inattendu et d’en faire un succès. C’est ce que je fais. »

Timbaland – Chapitre Tout ce qui brille

Frénésie sonore

Du succès éclair d’Aaliyah aux multiples albums de Justin Timberlake ou de Snoop Dogg en passant par l’énergie singulière de N.E.R.D, la totalité des carrières des artistes est ici passée en revue musicalement et géographiquement. En s’attaquant aussi bien au rap / hip-hop – d’abord – puis à la pop – ensuite – et en empruntant aux codes des musiques électroniques ou du jazz, ils ont su créer des matériaux sonores infinis, toujours en quête du hit qui fonctionnera et fera ainsi vibrer des milliers – pour ne pas dire des millions – de personnes.

Si le milieu décrit se veut symboliquement masculin, les chapitres valorisent progressivement d’autres personnages de l’ombre : les femmes. Elles ont souvent été à l’initiative, ou ont participé, à cette réussite artistique. C’est le cas de Missy Elliot, par exemple, qui a activé la carrière de Timbaland de par sa persévérance. Leurs parcours sont ainsi traversés de possibilités multiples, de collaborations, de partages et de créations. Difficile de résumer des carrières aussi prolifiques tant elles impliquent une multitude d’acteur.rice.s – allez donc faire un tour sur les Wikipédia respectifs de Timbaland et de The Neptunes section Discographie.

Transmission perpetuelle

En faisant le choix d’écrire sur cette musique RnB hyper populaire, qui a campé et continue d’accaparer la télévision ou les ondes de radio, Maxime Delcourt reconfère les lettres de noblesse à cette musique trop souvent déconsidérée pour son aspect commercial, et encore mal connue – notamment en France. Car, qu’il s’agisse de Pharrell et Chad de The Neptunes, ou de Timbaland, ils ont participé durablement à un éclectisme musical ainsi qu’à la revendication d’une audace remarquable, loin de la simplicité que l’on attribue trop aisément à la pop music. Une diversité qui dépasse les générations pour se transmettre et se répandre sur des artistes plus actuel.le.s comme The Internet, Tyler The Creator, Anderson Paak. ou Solange. Ainsi ce livre vient saluer sans concession ce souci de diffusion et de passion musicale.

« Quand tu collabores avec Pharrell (The Neptunes), tu n’as qu’une petite fenêtre de travail. Ça dure très peu de temps, c’est comme ça. Il travaille comme une journée de promo : tout est quadrillé.  »

Témoignage de Philippe Zdar – Chapitre Le Bonheur lui va si bien

The Neptunes & Timbaland – Les beatmakers qui ont révolutionné la pop music se veut dense, et résolument axé sur des problématiques et enjeux qui parleront sûrement mieux aux connaisseur.euse.s. Cependant, c’est aussi un ouvrage qui ne se lit pas uniquement de façon linéaire. Il inclut ainsi des pages chronologiques qui inspectent les morceaux de ces hitmakers, ce qui ne manque pas de faire écho au format habituellement abordé par les livres de la maison d’édition. C’est donc un ensemble qui invite à la découverte, à une nouvelle prise de contact avec des partitions que l’on avait certainement écouté d’une oreille (trop) distraite, pour se les réapproprier des années après.


The Neptunes & Timbaland – Les beatmakers qui ont révolutionné la pop music, de Maxime Delcourt chez Le mot et le reste, 24€


Pour aller plus loin sur The Neptunes & Timbaland – Les beatmakers qui ont révolutionné la pop music vous pouvez écouter le podcast de Radio Nova sur le sujet, ayant pour invité l’auteur de ce livre, ou lire Sample ! Aux origines du son hip-hop de Brice Miclet, cité dans la bibliographie du livre qui permet d’élargir les perspectives de celui-ci.

La playlist des hits de The Neptunes et Timbaland issue de l’ouvrage :

Caroline Fauvel

LILLE

Du cinéma et de la musique - Master Métiers de la Culture

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.