CINÉ NEWS – Cannes 2021, une illusion ?

Chaque semaine, la rédaction vous résume l’actualité du cinéma. Festivals, cérémonies, tournages et autres événements, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

Songbird  : un nouveau film produit par Michael Bay en pleine pandémie

En quelques heures, l’annonce d’un film produit par Michael Bay s’est transformé en un projet réalisé par l’un des cinéastes les plus « bourrins » d’Hollywood. Contrairement à ce qui a pu être écrit, c’est bien Adam Mason qui est crédité à la réalisation de Songbird, film qui a pour cadre la pandémie de Covid-23. Les images de la bande-annonce laissent apercevoir un Los Angeles dévasté dans un décor post-apocalyptique. Un nouveau confinement est instauré et un jeune couple tient les deux lignes narratives du film. Nico (K. J. Apa) livre des vivres aux habitants de la ville tout en restant en contact avec sa petite amie (Sofia Carson), confinée chez elle. 

Une première bande-annonce donne un aperçu du résultat qui semble croiser différents types d’images (caméra, téléphone) pour une alternance permanente entre les grands moyens hollywoodiens déployés en extérieur et les petits appareils pour l’appartement. Tourné en catimini pendant l’épidémie de Covid-19, Songbird n’a pour l’instant pas de date de sortie en salle.

Clément Simon

Cannes 2021 : le festival s’incline face à la pandémie mondiale

Le 27 octobre 2020 marquait le début de l’édition spéciale du Festival de Cannes 2020, une version réduite de trois jours durant laquelle ont été présentés 4 longs-métrages et deux courts-métrages. Cette édition spéciale fait écho à l’annulation forcée de la cérémonie officielle qui devait avoir lieu en mai dernier : malgré certaines politiques volontaristes, le délégué général du festival, Thierry Frémaux, avait dû se résoudre à annuler l’évènement pour cause du COVID-19.

Le scénario risque de se reproduire en 2021, avec selon Thierry Frémaux, trois possibilités de report déjà envisagées si la pandémie mondiale continue à battre son plein en mai : la cérémonie pourrait être déplacée soit début juillet, soit fin juillet, soit début août. Bien que le comité du festival espère ne pas avoir à en arriver là, il s’agirait surtout d’espérer, au vu des circonstances actuelles, de pouvoir au moins en arriver là.

Giulia Lisi

Coup de jeune pour L’Homme qui voulut être roi

Alors que le monde du cinéma pleure encore Sean Connery disparu le 31 octobre dernier, l’un de ses plus beaux films va ressortir dans une version restaurée le 25 novembre. Il s’agit de L’Homme qui voulut être roi, chef d’œuvre absolu de John Huston sorti en 1975, adapté d’une nouvelle de Rudyard Kipling publiée en 1888. L’histoire se déroule aux Indes dans les années 1880 et raconte les péripéties de deux anciens soldats britanniques qui partent à l’aventure pour le Kafiristan, un pays légendaire que personne n’a pu atteindre depuis Alexandre le Grand, avec chacun l’idée folle d’en devenir le roi.

Sean Connery livre une performance admirable dans ce grand film d’aventure, qui a sa place en haut de sa riche filmographie, où il donne la réplique à Michael Caine et Christopher Plummer, un casting de premier choix. La version collector du film entièrement restauré en DVD et Blu-Ray se verra enrichie de contenus additionnels et d’un livre de Samuel Blumenfeld, journaliste cinéma pour Le Monde. Le film n’étant sorti qu’en 2002 en France, voici l’occasion de le (re)découvrir dans des conditions optimales.

Nathan Esquié

True Mothers représente le Japon aux Oscars

Naomi Kawase, cinéaste japonaise (La Forêt de Mogari, Les Délices de Tokyo) dont le film True Mothers porte le label Cannes 2020, était restée en retrait depuis son dernier Voyage à Yoshino en 2018. Elle revient avec une œuvre sélectionnée pour représenter le Japon aux Oscars 2021. C’est la première fois en 70 ans que le cinéma japonais choisit une femme pour cette mission.

Le récit adapté du roman de Mizuki Tsujimura, raconte Naomi Kawase, est intimement lié à la maternité : un couple qui ne parvient pas à avoir un enfant opte pour l’adoption. Cela tourne au drame quand la nouvelle famille est contactée par la supposée mère biologique qui cherche à récupérer son enfant et leur extorquer de l’argent. Les liens de parenté, la maternité, des thèmes déjà vus dans l’œuvre de la cinéaste que l’on retrouve une fois de plus.

Le film devrait sortir en France en février 2021. Croisons donc les doigts.

Romane Segui

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés