LES CLIPS DU MOIS – Septembre #1

Deux fois par mois, la rédaction vous offre une sélection de dix clips qui ont fait l’actualité musicale. Pour cette première vague du mois de septembre,

Jäde – Diddy par Neeno

Pour son tout dernier single Diddy, Jäde nous offre une romance nocturne et tumultueuse sous les néons. Sous la caméra sensuelle et intense de Neeno, elle pose seule ou accompagnée et déverse ses états d’âmes avec classe et subtilité. Comme à son habitude, la nouvelle perle du R&b français excelle musicalement et esthétiquement. Une prod trap vaporeuse addictive, des images qui tournent et frémissent au gré du beat : l’artiste affiche une fois de plus une élégance rare qui laisse de marbre et envoûte. Dix sur dix.

Pauline Pitrou

Enchantée Julia – Cinéma (feat. Luidji) par Lokmane

Une virée en salle obscure en charmante compagnie, ça vous dit ? Pour illustrer son titre Cinéma en featuring avec le rappeur Ludji, la diva bouclée Enchantée Julia nous emmène dans l’endroit romantique par excellence : le cinéma. Sièges velours, pop-corn sucrés et avalanche d’émotions : le clip aux teintes vintage réalisé par Lokmane surprend par son esthétique maîtrisée et ses ralentis tout en douceur. Au casting, on retrouve les chanteurs Prince Wally et Oscar Emch et évidemment Enchantée Julia qui crève l’écran. Loin de la lumière du jour, l’artiste nous offre un moment suspendu inoubliable et sensuel.

Pauline Pitrou

Ichon – 911 par Global

Rouge et ocre, de fleurs et de feu le clip de 911 concède l’énergie nécessaire à ce morceau bouleversant – sans doute le plus marquant de son album Pour de Vrai sorti le 11 septembre dernier. Le chanteur se dévoile, se met à nu – littéralement – nous menant d’un sous-sol nocturne à des champs infinis de lavande. La nuit omniprésente laisse progressivement place à des espaces baignés d’une lumière éclatante, Ichon développe ainsi une esthétique totale pleine de bon sens et de métaphores parlantes.

Caroline Fauvel

Yellow Days – The Curse (feat. Mac Demarco) par Charlie Robins

Pour ce nouveau morceau le Britannique Yellow Days convoque Mac DeMarco pour un duo plus indé que jamais. Dans The Curse l’artiste est tiraillé entre sa propre personne et ses clones, entre modélisation 3D, fond vert, et images de synthèse. C’est un rendu visuel original, déroutant et comique qui découle de cette performance, où Mac DeMarco s’invite uniquement sous la forme d’un personnage en 3D jouant de la guitare au côté du chanteur, imposant sa touche sonore sur le morceau. Un crossover ambitieux et singulier qui amorce une fois de plus la sortie de l’album A Day In A Yellow Beat prévue pour le 18 septembre.

Caroline Fauvel

Crystal Murray – August Knows par Cédric Klapisch

Pour illustrer le dernier titre de son EP I Was Wrong sorti plus tôt cette année, la franco-américaine nous offre une ballade nocturne et lascive loin des bruits de la fête. Un doux soir d’été capturé par le réalisateur Cédric Klapisch (L’Auberge Espagnole, Le Péril Jeune) où l’on suit l’errance de la chanteuse qui semble être en pleine médiation amoureuse. Des couleurs chaudes qui transpercent la nuit et une scène aquatique sublime qui portent le clip et s’accordent à merveille avec le morceau soul de la chanteuse.

Pauline Pitrou

P.R2B – Des rêves par Pauline Rambeau De Baralon

En même temps que son premier EP éponyme, la révélation pop P.R2B dévoile le clip auto-réalisé du morceau Des rêves. Alternant noir et blanc lumineux et couleurs crépusculaires, Pauline Rambeau de Baralon filme une jeunesse passionnée qui s’amuse à jouer la vie. Une vie de violence et d’amour, de liberté et de passion aussi belle que cruelle. Un cri du coeur où la plume habile de la jeune artiste met en mots les maux d’une époque qui tente de vivre et de rêver dans un monde qui bat de l’aile. Tout en poésie et en révolte, P.R2B nous fait frémir de joie et de peine en même temps.

Pauline Pitrou

VanJess – Come Over par Kalani Kelly

C’était assurément le morceau dont nous avions besoin. Comme Over du duo VanJess est un condensé Rnb et funk à souhait. Les deux soeurs Ivana et Jessica Nwokike – que nous avons connu suite à leur collaboration avec Kaytranada – dévoile un clip à l’esthétique chaude et seventies – paillettes, écrans cathodiques, escaliers en fourrure et conversations téléphoniques interminables s’invitent ici. Les scènes se succèdent et se fondent à merveille dans les rythmiques subtils de cette partition qui tournera en boucle dans nos prochaines playlists.

Caroline Fauvel

YELLE – J’veux un chien par Giant

Le 4 septembre dernier, la reine de la pop décalée dévoilait (enfin) son quatrième album L’ère Du Verseau. En prime, elle nous offrait une vidéo pour le titre délirant J’veux un chien. Réalisé par le duo de réalisateurs Giant, le clip capture avec brio le fantasme SM de Yelle. Entre eau de mer, et eau de corps, la vidéo dérange autant qu’elle fascine. Simple et sophistiqué à la fois, nous voilà embarqué.es dans un trip esthétique hors norme fidèle à la folie de la chanteuse.

Pauline Pitrou

Arcade Fire – Sprawl II

Il est toujours plaisant d’avoir des nouvelles d’Arcade Fire, même lorsque c’est pour reprendre en live un morceau datant d’il y a dix ans – déjà ?. Pour cette captation de Sprawl II (Mountains Beyond Mountains) nous retrouvons Régine Chassagne et Win Butler, devant et derrière la caméra en Nouvelle Orléans. Un moment à la fois intimiste et énergisant dans sa spontanéité esthétique – le clip ayant été enregistré à l’iPhone -, la chanteuse déambulant et dansant sans artifice sous nos yeux qui rêvent doucement de la reprise des concerts. Vous pouvez également retrouver le clip d’Haiti également enregistré d’une manière similaire cet été par le duo.

Caroline Fauvel

Saint DX – No Love (feat.Clara Nowhere, Joseph Schiano di Lombo) par Julien Pujol

Peu de temps avant la sortie de sa mixtape à paraître le 22 octobre, le dandy de Cracki Records dévoile No Love, un nouveau single lumineux et mélancolique. Composé pendant le confinement avec Clara Cappagli (Agar Agar) et Joseph Schiano di Lombo, le titre nous porte dans des contrées sensuelles et aériennes. Pour accompagner le morceau, il filme le trio entre ciel et champs en pleine errance nostalgique. Des images douces au grain ancien qui subliment la chanson d’amour perdu et ajoutent un soupçon de poésie.

Pauline Pitrou

Pauline Pitrou

Lyon / Paris

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.