LES CLIPS DU MOIS – Août #2

Deux fois par mois, la rédaction vous offre une sélection de dix clips qui ont fait l’actualité musicale. Pour cette deuxième vague du mois d’août, une rupture en noir et bleu avec Silly Boy Blue, un duel au sabre avec FKA Twigs et une romance d’aliens avec Petit Prince.

Silly Boy Blue – Hi, It’s Me Again par Alizée Andrejka

Après une séparation, il y a des mots et des maux qu’on ne sait pas dire, qu’on ne peut pas dire ou qui ne veulent pas sortir. Parfois ces mots deviennent des chansons. Pour annoncer son premier album à paraître début 2021, la chanteuse au coeur noir Silly Boy Blue dévoile Hi, It’s Me Again, un premier single déchirant qui nous fait l’effet d’un verre qui se brise. Pour illustrer son clip, elle fait appel à la réalisatrice Alizée Andrejka qui dessine un écrin noir au morceau et où l’on voit Ana Benabdelkarim -de son vrai nom- prend des airs de fantôme errant dans un décor bleu velours. Une vidéo au montage sublime où la chanteuse et ses clones se languissent autour d’objets symboliques chers à l’artiste comme la bouche du Rocky Horror Picture Show ou encore le collier de Titanic. Une pierre précieuse qui fera couler de l’eau douce sur pléthore de visages.

Pauline Pitrou

Pomme – Grandiose par Claire Pommet et Ambivalently Yours

Un éclair bleu dans la nuit. Pour mettre en images le titre le plus puissant de son deuxième disque Les Failles, Pomme s’associe une fois de plus à l’illustratrice Ambivalently Yours à qui l’on doit la pochette troublante de l’album et les animations de Je Ne Sais Pas Danser. Une vidéo animée où l’on suit le périple lugubre de l’artiste dans les entrailles de la maternité. Peuplée de dessins aussi étranges que poétiques, la vidéo explore le profond désir d’avoir un enfant et dénonce les dictats d’une société bancale qui ne cesse de nous répéter l’impossibilité pour une femme lesbienne de donner la vie. Un clip aussi grand que son titre qui met la lumière sur un sujet peu abordée mais terriblement nécessaire.

Pauline Pitrou

FKA twigs – sad day par Hiro Murai

Amour tranchant. Pour son dernier bijou visuel, la chanteuse fascinante FKA twigs fait appel au réalisateur de renom Hiro Murai (notamment aux manettes du This is America de Childish Gambino qui lui avait valu le Grammy Award du meilleur clip en 2018) qui offre un court métrage au titre sad day. Une vidéo impressionnante où arts martiaux et fantastique s’emmêlent pour dépeindre une lutte amoureuse et obsessionnelle sans merci. On suit les deux amants (FKA twigs et le danseur danseur Teake) à travers les rues crépusculaires de Londres se livrer à un combat de sabres et de coeurs. Une image épurée et délicate pour l’un des titres phares de l’album MAGDALENE paru en 2019.

Pauline Pitrou

Disclosure, Kehlani, Syd – Birthday par

Pour illustrer Birthday, l’un des morceaux porteurs du dernier album de Disclosure –Energy -, Syd (The Internet) et Kehlani nous invitent dans une tiny house. Les deux chanteuses, complices, associent ici leurs voix plus sensuelles et harmonieuses que jamais pour magnifier les notes feutrées de Disclosure qui se développent en arrière plan. Le clip se veut espiègle malgré ses couleurs froides semblables à la mélancolie amoureuse qui s’étend entre les deux artistes pour ce morceau.

Caroline Fauvel

Girl In Red – Rue par Niels Windfeldt

Il est rassurant de savoir que la nouvelle scène aussi bien française (Pomme) qu’international (Arlo Parks) s’empare du sujet si peu abordé et pourtant si répandu qu’est la santé mentale. Et ce n’est pas la première fois que la prodige norvégienne Girl In Red dépeint sans fioritures les méandres de ses troubles. Pour son dernier single Rue -inspiré du personnage éponyme de la série Euphoria- , Marie Ulven transforme ses névroses en chant libérateur. Pour accompagner son titre, elle livre un clip apocalyptique signé Niels Windfeldt où l’on suit la course effrénée de la jeune femme à travers la tempête terrifiante qu’est la dépression. Une quête éperdue vers la lumière qui bouleverse autant qu’elle fascine.

Pauline Pitrou

SEVDALIZA – HABIBI par Sevdaliza et Ana

En même temps que la sortie de son deuxième disque Shabrang, l’hypnotique Sevdaliza dévoile le clip intrigant de HABIBI, titre phare de l’album. Co-réalisé avec Ana, la vidéo nous entraîne dans un noir et blanc subtil qui suit la chanteuse à travers d’étranges bâtiments et une forêt angoissante. Un clip d’une beauté rare où la pop symphonique de l’artiste  irano-néerlandaise fait parler les images et les visages.

Pauline Pitrou

Keep Dancing Inc – Silent & Satisfied par Keep Dancing Inc

Alors que le nouvel album de Keep Dancing Inc. Embrace, sortira le 2 octobre prochain, le groupe dévoilait le 25 août le clip de Silent & Satisfied. Pour ce quatrième extrait de l’opus à venir, le groupe dévoile une vidéo 100 % DIY, composée de séquences du printemps 2019. Une période qui n’est pas anodine, puisque c’est à ce moment que le groupe compose l’album « dans la campagne française loin de la ville et entourée par les montagnes ». Une ambiance retransmise dans la vidéo, qui «  expose des scènes paisibles de natures, de vagues, de textures et des temps libres capturés entre les sessions d’écritures ». Une mise en image qui illustre les sentiments communiqués par le morceau : quiétude, apaisement, sécurité et paix.

Manon Michel

Petit Prince – Tendresse Sur Canapé par Zite & Léo

Petit Prince dévoilait le 27 août le clip de Tendresse sur canapé, extrait de son album à venir, Les plus beaux matins. Une vidéo originale, sous forme d’un animé suivant une histoire d’amour entre deux aliens. Le tout incarné par des marionnettes, fruit du travail des vidéastes et réalisateurs du clip, Zite & Léo. Si tout commence bien, entre pique-nique, petit-déjeuner en amoureux et soirées coquines, la suite de l’histoire connaît des rebondissements inattendus. Petit Prince sera en concert à Paris le 2 septembre prochain.

Manon Michel

Kelly Lee Owens – On par Kasper Häggström

La productrice et chanteuse galloise Kelly Lee Owens, qui sortait son second album le 28 août, Inner Song, dévoilait également le clip de On. La vidéo, brumeuse mais lumineuse, nous emmène sur les routes du pays, où l’on suit un jeune homme et son chien. Le clip suit la progression du morceau de manière crescendo, entre une première partie plus pop-chantée et une seconde davantage techno. Sur ce nouvel album, on retrouve d’ailleurs aussi bien des morceaux d’ambient, de techno, qu’une reprise de Radiohead ou encore une berceuse psychédélique avec le membre du Velvet John Cale.

Manon Michel

Sch, Kofs, Jul, Naps, Soso Maness, Elams, Solda, Houari – Bande Organisée par William Thomas

C’est le coup d’éclat de cette fin d’été : un featuring réunissant les plus gros rappeurs de la cité phocéenne sur un morceau : Bande Organisée. S’il est riche est gimmicks désormais sur toutes les lèvres, portant des couplets bien écrits, le clip l’accompagne bien. Teinté des petits effets spéciaux chers aux clips de Jul (éclairs, OVNI, etc.), il réunit les 8 rappeurs dans les sites les plus marseillais qui soient comme le Vélodrome, mais également l’un des plus beaux stades du monde, le stade Di Giovanni, en contrebas de Notre-Dame-de-la-Garde. Presque 2 ans jours pour jours après la sortie du projet 93 Empire réunissant, à l’initiative de Fianso, la fine fleur du rap de Seine-Saint-Denis, c’est l’éternel rival marseillais qui se positionne avec le projet 13 Organisé lancé par Jul, à paraitre le 9 octobre prochain. Il réunira donc SCH, Soso Maness, Jul mais aussi Akhenaton et Shurik’n (IAM), les PSY4 de la Rime ou encore Le Rat Luciano et Keny Arkana.

Victor Costa

Pauline Pitrou

Lyon / Paris

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.