« La Constellation », une nouvelle étoile dans la vie parisienne

équipe la cosntellation

© Elise Vatin

La Constellation, nouveau lieu queer parisien, a ouvert ses portes samedi dernier. Et on y était ! Retour sur la journée d’inauguration de ce nouveau tiers lieu culturel.

C’est à l’angle de la rue Dussoubs, en plein coeur du 2ème arrondissement que se trouve La Constellation – un nouveau lieu culturel qui se veut LGBTQI+ friendly (Lesbienne, Gay, Bisexuelle, Trans, Queer, Intersexe et aussi asexuels et pansexuels).

Sa spécificité  ? Être ouvert seulement en journée et ne proposer que des boissons sans alcool, équitables et biologiques. Une petite cuisine propose également des douceurs sucrées et salées végans (mais pas que) à des prix abordables. La Constellation est un lieu safe, qui vous permet de vous cultiver, de vous reposer et de faire des rencontres dans un cadre agréable en plein cœur de Paris.

Un tiers-lieu queer engagé et pour tous

Dès notre arrivée, des client.e.s font déjà la queue. Le café n’a pas désempli depuis son ouverture à 9h le matin et ne se videra qu’à sa fermeture à 19h.

Était-il si attendu ? Il semblerait. Lors de l’inauguration, nous découvrons ce café calme, avec une cave claire et espacée. Un grand jeu féministe est proposé à tou.te.s les client.e.s ainsi qu’un karaoké pour bien finir la journée. Les clients.e.s discutent, jouent, se rencontrent, tout en consommant sain et engagé. La carte aussi  : tous les produits viennent de circuits courts, des recettes véganes et végétariennes sont prévues et les boissons sont bios et équitables.

Pour Maëva Herszfeld, programmatrice du lieu, l’ouverture d’un tel lieu était attendue : « Toute cette effervescence nous montre à quel point ce lieu est nécessaire et nous donne envie de nous battre et de continuer. »

La Constellation fait partie de ces tiers-lieux culturels pour tous  : un espace pour réunir des singularités qui n’auraient pas pu se croiser ailleurs. Coffee-shop, espace de vie, bar à jeux, coin à sieste… c’est un espace de liberté, où l’on se croise et où l’on partage. Au-delà de la revendication queer, La Constellation est bien ouvert à tous et pour tous. Dans le plus grand respect de chacun. Là où Paris reste une ville bouillonnante, ce tiers-lieu nous offre un petit havre de paix pour se retrouver et y rêver, discuter, refaire le monde.

Un projet inspirant et ambitieux

Derrière ce beau projet, il y a Laureline Levy. Des expériences en tant que communicante dans la publicité et deux burn-out plus tard, elle décide à 34 ans de créer ce lieu dédié aux rencontres LGBTQI+. Son idée s’inspire des soirées «  qualm  » de Brooklyn, rencontres permettant aux introvertis d’amorcer une conversation, grâce à des outils ludiques. Elle importe cette idée en France et rencontre un vrai succès. Elle décide de passer à l’action en créant un lieu pérenne et durable, afin de donner de la place à ces rencontres. Avec Maëva Herszfeld, coordinatrice du lieu et de la programmation culturelle, elles ont l’ambition de faire vivre et bouillonner ce premier tiers-lieu culturel LGBT  !

équipe la constellation
© Elise Vatin

Ce nouveau coffee-shop de la vie parisienne a déjà un public conquis et nombreux. Avec le développement de sa programmation culturelle, la création d’une carte encore plus riche et variée, La Constellation a de beaux jours devant elle.

La Constellation, 13 rue Dussoubs, 75002 Paris. Ouvert lundi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 11h à 19h. Le site webPour soutenir La Constellation avec Ulule !

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.